Aller à…
RSS Feed

Nasrallah : les émeutes en Iran sont une tentative de ‘changement de régime’ vouée à l’échec


Le Cri des Peuples

lecridespeuples

Oct 8
Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 1er octobre 2022, à la mémoire de Sayed Mohammad Ali Al-Amin, savant chiite décédé en juillet.

Source : video.moqawama.org

Traduction : lecridespeuples.fr

[…] Le cinquième point que je veux aborder est les développements sur la scène internationale, que nous devons suivre (de près). Certains disent que cela ne concerne pas le Liban, mais ce qui se passe actuellement peut bouleverser la face du monde. Le conflit entre la Russie et l’Ukraine n’est plus un incident régional. Il s’agissait dès le début d’un événement (de portée) internationale, mais avec les derniers développements, surtout ce qui s’est passé hier, vendredi [30 septembre, date du discours de Poutine entérinant l’adhésion de 4 provinces ukrainiennes à la Russie], et les implications de la position russe et des prises de position américaines, européennes, de l’OTAN, ainsi que les divisions internationales (entre pro-russes, pro-ukrainiens et neutres), nous sommes face à un développement international énorme et majeur, qui aura des répercussions sur le monde entier. Bien sûr, Le Liban doit suivre ces développements avec responsabilité et vigilance. Généralement, beaucoup d’événements qui devraient être suivis (de près) par le Liban ne le sont pas, mais ils ont une influence sur le pays.

Mon sixième et dernier point, je veux dire quelques mots au sujet de la République Islamique d’Iran, car c’est l’événement régional le plus important de la région… J’ai oublié de dire précédemment, à propos de Daech, que si le gouvernement, l’Etat de Daech est bel et bien terminé — ce qu’avait annoncé le grand martyr Qassem Soleimani, que Dieu l’agréé, au sujet de l’éradication de l’Emirat de Daech s’est produit— , l’organisation qu’est Daech, le projet qu’est Daech, l’instrumentalisation de Daech sont toujours d’actualité. Vous vous souvenez que lorsque le désert syrien a été libéré, ainsi que Deir Ezzor, Al-Mayadin, Al-Boukamal, et lorsque Mossoul en Irak a été libérée, des hélicoptères américains se posaient pour exfiltrer certains dirigeants et cadres de Daech et les relocaliser —les vidéos sont accessibles sur Internet, vous pouvez les retrouver. Je ne prétends pas que tous les membres de Daech sont des agents de la CIA, et qu’ils savent être des espions au service des Etats-Unis, non. Mais l’influence, l’infiltration américaines de Daech, permettant aux Etats-Unis de l’instrumentaliser à son service, sont énormes et clairement établies. La question était alors de savoir où est-ce que les Etats-Unis transportaient ces cadres de Daech ? Ils les transportaient en Afghanistan. Et on voit où en est l’Afghanistan : chaque vendredi, un kamikaze se fait sauter dans une mosquée. Et cela ne touche pas que les chiites, mais également des mosquées sunnites, des ambassades, etc.

3ème explosion en une semaine, ciblant les chiites en Afghanistan.

Des terroristes ont fait sauter une mosquée chiite à Mazar-e-Sharif. 5 martyrs et 65 blessés.

Que leurs âmes reposent en paix ?

Quand les USA sont vaincus, ils sèment le chaos pour plusieurs décennies. https://t.co/LjKcihW9aS

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) April 21, 2022

Avant-hier, dans un établissement d’enseignement où se trouvaient 300 jeunes filles qui révisaient en prévision d’un examen, un kamikaze s’est fait sauter, tuant plus de 50 personnes. Il s’agissait de chiites. Ces choses se passent sous les yeux du monde entier, mais qui en a parlé ? A-t-on vu quelqu’un dans le monde commenter ou condamner cet attentat ? Mais lorsqu’une femme iranienne meurt dans des circonstances obscures —car jusqu’à présent, les choses ne sont pas claires—, Madame [Mahsa] Amini, le monde entier se dresse !

Les Etats-Unis, la Maison Blanche, l’Europe, des Premiers ministres européens, les médias arabes, régionaux et internationaux, etc. Quand plus de 50 jeunes filles innocentes sont tuées dans un attentat en Afghanistan, sans parler des centaines de blessés, personne dans le monde entier n’y a prêté la moindre attention, car après tout, (à leurs yeux) ce sang est licite, il peut être versé impunément et sans conséquence, il n’a aucune valeur. Mais en Iran, parce que la République Islamique est ciblée, parce que le régime iranien est ciblé, le moindre incident est instrumentalisé, même s’il est obscur, même si on ne sait pas ce qui s’est passé, afin d’inciter (le monde) contre ce régime.

J’affirme que Daech est encore présent, et il y a des tentatives de le réactiver en Syrie, il y a des tentatives de le réactiver en Irak, et Daech est très présent et puissant en Afghanistan, et frappe malheureusement chaque semaine. Et nous n’oublions pas que ce sont les Etats-Unis qui ont fabriqué Daech, de l’aveu même des (responsables) Américains, du Président Trump et de généraux américains. Et ce sont les Etats-Unis et leurs services secrets qui continuent à protéger Daech, qui assurent leur déplacement d’un endroit à l’autre, qui les financent, et leur fournissent de nouveaux effectifs et des capacités supplémentaires. Personne ne doit oublier cela. Il faut toujours avoir cette réalité à l’esprit.

En ce qui concerne la République Islamique d’Iran, parce qu’il s’agit du pilier principal de l’Axe de la Résistance, elle est ciblée depuis le jour de son triomphe (en 1979). Elle a toujours été ciblée, depuis le premier jour. Les assassinats qui ont touché les savants, les autorités religieuses, les grands dirigeants politiques et militaires, les troubles fomentés à l’intérieur, les incitations à la sédition entre les différentes composantes et religions du peuple d’Iran dans plusieurs provinces, la guerre de 8 ans (lancée par Saddam Hussein) financée par certains pays du Golfe à hauteur de centaines de milliards de dollars, et soutenue par le monde entier, de l’Est à l’Ouest, de l’URSS aux USA, toutes les forces armées, jusqu’aux sanctions et au renforcement des sanctions dernièrement, sans parler de l’incitation quotidienne, à chaque heure, dans les médias, avec des dizaines et des centaines de radios et TVs en langue persane, dont on a rarement connaissance car on ne parle pas persan, et les centaines d’armées électroniques, car nous subissons actuellement le fléau des réseaux sociaux, etc., une incitation quotidienne qui parvient dans chaque maison, auprès de chaque jeune homme et chaque jeune femme en Iran.

En parlant de bots :

En 7 minutes, Elon Musk (plus de 100 000 000 d’abonnés) obtient 4 000 j’aime.

Une célébrité iranienne qui « dirige » les émeutes en Iran en obtient 14 000. Avec seulement 800 000 followers.

Allez comprendre ?… https://t.co/MNmR85YkKb

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) October 4, 2022

Car ils parient sur l’intérieur iranien, sachant bien qu’Iran est trop fort, trop capable et trop attaché à sa dignité et à sa souveraineté pour être attaqué de l’extérieur : toutes les administrations américaines successives se sont convaincues qu’une guerre américaine contre l’Iran serait vouée à l’échec. Si une telle guerre devait advenir, elle se serait produite à l’époque de Trump, mais rien de tel n’a eu lieu. Pourquoi ? Car l’Iran est fort, puissant et attaché à sa dignité et à sa souveraineté. Ce n’est pas par bienveillance des Américains (que l’Iran n’a pas été attaqué). Et aujourd’hui, ce qui se passe avec nous, avec le Liban, l’accord sur les frontières maritimes et les champs de gaz et de pétrole offshore qui est en train d’être négocié entre le Liban et l’entité usurpatrice, ce n’est pas par bienveillance de la part des Etats-Unis, ni par bienveillance de la part des sionistes : c’est parce que le Liban est puissant et capable.

La réponse est claire : les menaces de guerre de Nasrallah, prises extrêmement au sérieux par l’entité occupante. Netanyahou ne cesse de dénoncer Lapid pour s’être écrasé face au risque de déluge de missiles du Hezbollah.https://t.co/UyQgr95QN4

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) October 6, 2022

C’est parce que l’attaque extérieure n’a pas de perspective de succès que les Etats-Unis ont recours au choix de la déstabilisation interne de l’Iran. Les sanctions sévères et sans précédent avaient pour but d’inciter le peuple iranien contre le régime islamique, de même que les sanctions contre le Liban visent à inciter le peuple contre la Résistance (Hezbollah). Ils veulent faire croire aux gens que la cause des crises qui les frappent est le régime islamique (en Iran) ou la Résistance (au Liban).

Voici Giuliani, politicien US proche de Trump se vantant de la façon dont les sanctions contre l’Iran fonctionnent parce que le peuple est si pris à la gorge qu’il va jusqu’à vendre ses organes pour survivre.

Le même pays qui prétend se soucier tellement des femmes iraniennes… https://t.co/jGWraKy3eI

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) September 30, 2022

Les Iraniens n’ont pas d’importance quand ils sont tués par les sanctions occidentales, ni lorsqu’ils sont diabolisés par les médias grand public, ni lorsqu’ils sont menacés de guerre par des régimes bellicistes.

Les Iraniens n’ont d’importance que lorsqu’ils brûlent le hijab. https://t.co/kjN0hGnvRL

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) October 7, 2022

Parfois, ils créent des incidents de toute pièces et bâtissent des espoirs dessus, des illusions, des mirages. Par exemple, il y a quelques semaines, nous avons vu comment de nombreux médias du Golfe et du monde, ainsi que les réseaux sociaux et les armées électroniques, ont répandu la fable selon laquelle Son Éminence le Guide Sayed Ali Khamenei, que Dieu le préserve, était mort, et que les Iraniens le cachaient et se disputaient sur l’élection de son successeur. Bien sûr, ce n’est pas nouveau, même du temps de l’Imam Khomeini, que son âme soit sanctifiée, les rumeurs de son décès étaient fréquemment répandues. C’est ce qu’ils espèrent. Puis Son Eminence le Guide est apparu à l’occasion de la commémoration du Quarantième Jour après le martyre de l’Imam Hussein, il a fait un discours, debout, en pleine santé, Dieu merci, puisse-t-il vivre encore longtemps. De tels mensonges sont continuellement répandus pour saper la volonté des gens, leur détermination, leur moral, leur confiance en leurs dirigeants, en leurs masses (populaires), en leur régime (politique), en leur Résistance…

Ah la la on est pas aidés M. Asselineau. Après la fake news sur l’attentat contre Poutine, vous relayez celle-ci. Khamenei était bien vivan ce matin aux commémorations du 40e jour du décès de l’Imam Hussein.

Vous dénoncez l’OTAN mais niveau médias vous grignotez à son ratelier. pic.twitter.com/G1ngkFbB7i

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) September 17, 2022

Il en va de même pour les derniers événements. La vérité (sur la mort de Mahsa Amini) finira par être connue, mais cet événement a été instrumentalisé, et des gens sont descendus dans les rues dans plusieurs villes iraniennes : des dizaines, des centaines de personnes ? Mille, deux mille, trois mille ? Très bien, on l’admet. Certains d’entre eux étaient des émeutiers qui ont détruit des biens, agressé, tué.

Les Iraniens manifestent massivement pour dénoncer les émeutes soutenues par l’Occident. Ils crient des slogans en faveur de la #Police et rendent hommage à ses sacrifices

Plusieurs policiers ont été tués, dont un brûlé vif et un égorgé. Les vidéos sont sur Twitter#Mahsa_Amini https://t.co/jb9xdNXZnu

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) September 23, 2022

Et tous les médias du monde les ont présentés comme s’ils étaient l’ensemble du peuple iranien, comme s’ils représentaient sa volonté. Mais après quelques jours, lorsque des millions d’Iraniens sont descendus dans les rues de nombreuses villes d’Iran (pour dénoncer les émeutiers et soutenir le gouvernement), les médias internationaux se sont tus. On ne les a plus entendus. Rien n’a été montré ni à la télévision, ni sur les réseaux sociaux, ni rien du tout. Et ils ont exprimé leur déception, en premier lieu les médias israéliens. Telle est la vérité de ce monde, ô mes frères et sœurs.

La police de la moralité iranienne arrête 4 femmes pour voile non conforme. Scandaleux!

Pardon, ce sont juste des troupes d’occupation israéliennes qui arrêtent 4 femmes au sang non conforme (non-juif), sur le 3e lieu saint de l’Islam (mosquée Al-Aqsa). Circulez, y a rien à voir https://t.co/6fmpXsgmot

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) September 27, 2022

Je veux dire deux choses au sujet de l’Iran. La première, c’est que l’Iran est fort, capable et attaché à sa dignité et à sa souveraineté, et que le peuple iranien est attaché à son Islam, à sa religion, à son Prophète et à la famille de son Prophète, paix et bénédictions de Dieu sur lui. Suffise à ces imbéciles ignorants de voir les jours de Muharram et de Safar en Iran (durant lesquels est commémoré le martyre de l’Imam Hussein).

« Le #VOILE d’une #FEMME est supérieur au sang d’un martyr. »#Imam_Hussain #MahsaAmini #IranProtests2022 https://t.co/xupbWIqPrF

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) September 25, 2022

Il suffit de voir les visites pieuses (massives) régulières et même quotidiennes au mausolée de l’Imam al-Redha à Machhad et de Sayeda Ma’souma à Qom, la paix soit sur eux. Il suffit de voir les manifestations du peuple iranien dans diverses occasions (comme la Journée Internationale d’Al-Quds). Il suffit de voir les funérailles sans précédent depuis que Dieu à créé Adam, jusqu’à ce jour, je parle des funérailles du martyr Qassem Soleimani, et de cette présence massive, colossale et à couper le souffle de millions de personnes. Ce n’est pas le régime qui les a faits venir, ils sont venus de leur propre chef, les enfants, les personnes âgées, extrêmement affligés (de cette perte) au point d’en pleurer d’émotion. Ces imbéciles —et on en a quelques-uns au Liban, mais pas beaucoup, Dieu merci— doivent lire cette vérité, la vérité de l’Iran. Vous courez après des mirages.

« Enorme » non mais lol… On va manquer d’épithètes pour décrire les MILLIONS d’Iraniens qui ont manifesté en faveur du gouvernement.

Rappel : les plus grandes funérailles de l’histoire humaine sont celles de Qassem Soleimani, n°3 du « régime »… Là est le coeur des Iraniens. pic.twitter.com/YB3UfWa7H2

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) October 7, 2022

Je déclare aux amis de la République Islamique d’Iran et à tous ceux qui l’aiment partout dans le monde : ne soyez pas attristés, ne soyez pas inquiets, ne soyez même pas affectés (par ces événements et ces manipulations). Cette République Islamique bénie, dont un des passages essentiels de sa Constitution, qu’il est impossible d’amender, énonce que le véritable dirigeant de cet Etat est l’Argument de Dieu sur Terre, le fils de l’Imam al-Askari, le Mahdi attendu [Sauveur qui doit venir à la fin des Temps avec le Messie pour faire régner la justice sur Terre], que Dieu hâte sa réapparition, cette République Islamique est plus forte que jamais. Elle est plus forte que jamais, plus enracinée que jamais, plus courageuse que jamais.

Lorsque les patients iraniens atteints d’un cancer pédiatrique souffraient des sanctions inhumaines des États-Unis qui les empêchaient d’accéder à des traitements, personne ne s’est coupé les cheveux en solidarité avec l’Iran.

Là, ça aurait fait sens pourtant#LesSanctionsTuent https://t.co/T9MT839eus

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) October 8, 2022

C’est pourquoi vous ne devez pas être touchés, ni par les informations (mensongères), ni par les slogans, etc. Il est naturel que les gens soient touchés (par de telles campagnes massives), mais je vous dis de ne pas être touchés, de ne pas être inquiets, quoi qu’il se passe. Des choses bien plus graves se sont produites dans l’histoire de la Révolution Islamique depuis plus de 40 ans, des choses bien plus dangereuses et bien plus massives, mais la République Islamique d’Iran, qui s’appuie sur sa grande foi en Dieu le Très-Haut et l’Exalté, sur sa confiance en Lui, et sur la présence de ce dirigeant historique et exceptionnel, sage, courageux, persévérant, lucide et avisé (Sayed Ali Khamenei), par la présence de ce peuple sincère, prêt au sacrifice, aimant (sa cause), loyal et prêt au martyre, il est absolument impossible qu’ils puissent faire tomber cette République.

Hier soir à #Téhéran, des milliers de personnes scandaient le slogan « Nous sommes à ton service, o Khamenei »#????_??_?????_?? https://t.co/HNTepLnX4E

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) October 7, 2022

Le dernier point est également adressé aux peuples de notre région. Après les avoirs rassurés (sur l’Iran), je veux leur dire ceci : les médias occidentaux et certains médias du Golfe œuvrent constamment à inciter leurs peuples contre la République Islamique d’Iran, et à créer de l’animosité entre eux et l’Iran. Bien sûr, leurs efforts ont largement échoué jusqu’à présent. Faire de tel ou tel régime un ennemi de l’Iran est aisé, car un grand nombre d’entre eux dans notre région ne sont que des instruments entre les mains du régime américain hégémonique. Ils ne sont que des instruments, rien de plus. Ils reçoivent des instructions et ils les exécutent. Il en va de même pour un grand nombre de médias, qui ne font qu’appliquer des instructions, et qui sont financés au service de ce projet de déstabilisation. Mais c’est sur les peuples (de bonne foi) qu’il faut agir.

Voir ‘Pas en notre nom’ : en Iran, le père de Mahsa Amini dénonce les émeutes

Je m’adresse tout particulièrement aujourd’hui au peuple irakien qui nous est cher. Je ne compte nullement m’ingérer dans leurs affaires internes : ce qui se passe en Irak, la cause des différends, ce qu’il faut faire, c’est leur problème. Dieu merci, il y a en Irak des autorités religieuses sages, bien-guidées et lucides, dotées d’un grand cœur et d’une grande capacité. Il y a également des dirigeants, des savants, des sages et des gens sincère en quantité.

?? L’ayatollah Haeri, autorité chiite d’Irak, a renoncé à sa Marja’iya (guidance politique et religieuse) à cause d’une maladie.

Il exhorte ses partisans à obéir à Khamenei, le plus digne d’être suivi.

Enorme désaveu pour Moqtada al-Sadr, son disciple qui s’oppose à l’Iran… https://t.co/fNnqeD7LOO

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) October 8, 2022

Mais le seul point que je veux souligner, et qui ne concerne pas seulement l’Irak mais tous les peuples de la région, est que l’incitation permanente contre l’Iran, la présentation de la République Islamique et du peuple iranien comme des ennemis des peuples de la région sont des actes sataniques, un projet américain hégémonique et satanique visant à diviser les rangs de cette Oumma (communauté musulmane mondiale). Cette République Islamique, ce régime, ce peuple et ces dirigeants, cet Etat, je vous l’affirme avec toute mon expérience —car depuis 40 ans, nous avons une relation directe et sommes en contact constant, en discussion et suivons ensemble (des dossiers) avec l’Iran, et nous avons fait face ensemble depuis 40 ans, tant au Liban que dans la région, à de nombreux et grands défis. Je l’affirme aujourd’hui devant Dieu, et face à cette épreuve récente que l’Iran a surmontée, Dieu merci, je le dis devant Dieu le Très-Haut et l’Exalté, et j’en témoigne dans ce monde et dans l’autre, que cette République Islamique d’Iran ne veut absolument rien des peuples de cette région. Elle ne veut rien du peuple irakien. Bien des pays du monde déclarent publiquement qu’ils convoitent le pétrole et le gaz irakiens. Trump a fait à maintes reprises de telles déclarations devant la presse, dénonçant les administrations Obama et Bush de ne pas avoir mis la main sur les puits de pétrole (en Irak et en Syrie).

Des images de l’armée d’occupation américaine faisant passer en contrebande du pétrole volé à la Syrie. Les Syriens ordinaires luttent chaque jour pour obtenir quelques litres pour aller travailler, cuisiner pour leurs enfants et réchauffer leur famille pendant les hivers froids. https://t.co/8c5Yta1qKr

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) August 12, 2022

Certains pays affirment ouvertement qu’ils ont des ambitions sur le pétrole de l’Irak, sur les choix de l’Irak, sur les eaux de l’Irak. La République Islamique n’a aucune convoitise, ni sur le pétrole, ni sur les choix, ni sur les eaux, que ce soit en Irak ou ailleurs dans la région. Bien au contraire, la République Islamique déploie tous ses efforts, toutes ses capacités, jusqu’au sang de ses grands commandants et de ses combattants, elle sacrifie ses propres enfants pour que le peuple irakien soit en sécurité, en paix, libre, digne, noble. Comment le peuple irakien pourrait-il oublier la présence du martyr Hajj Qassem Soleimani, et celle des martyrs, tant dans les rangs des soldats que des commandants, ainsi que des bénévoles iraniens (tombés en Irak dans la guerre contre Daech) ? Comment pourrait-il oublier la position de l’Iran (aux côtés de l’Irak), que rappellent les responsables irakiens quotidiennement ? Les Etats-Unis ont abandonné l’Irak, les pays du monde ont abandonné l’Irak. Qui a ouvert ses réserves d’armes et ses cieux pour l’Irak ? Qui y a envoyé ses dirigeants et ses combattants ? Qui a mis à la disposition de l’Irak toute sa force armée, toutes ses armes, tout son argent ? Toute la République Islamique d’Iran se tenait debout en défense du peuple irakien lorsqu’il a été envahi par Daech, qui s’est emparé de plusieurs provinces irakiennes, et menaçait de prendre Bagdad, Karbala et d’autres villes (majeures). Comment serait-il possible d’oublier cela ?

Voir Nasrallah raconte Qassem Soleimani et les coulisses de sa victoire contre Daech en Irak

Comment des hommes normaux pourraient-ils regarder avec affection et amour l’Arabie Saoudite qui a envoyé 5 000 kamikazes contre l’Irak, déchiquetant les corps des femmes, des enfants et des hommes Irakiens de toutes les races et de toutes les confessions aux quatre coins du pays, contre les murs, dans les mosquées & églises et sur les places de marché ? Comment un être humain normalement constitué pourrait-il se tourner avec hostilité vers la République Islamique qui a tout fait pour que l’Irak soit libéré de l’occupation américaine, puis que l’Irak confronte le danger de Daech, et préserve l’existence de l’Irak, son peuple et son identité ?

Voir Nasrallah : les groupes soutenus par Soleimani ont chassé l’armée américaine d’Irak en 2011

Tous ceux qui disent au peuple irakien et aux peuples de la région que l’Iran a des intentions colonisatrices, lucratives ou manipulatrices est un menteur et un traître ! Et c’est un lâche, qui qu’il soit ! Je ne vise personne en particulier, je parle de manière générale. On a le droit d’avoir des objections face à l’Iran, aucun problème. On a le droit d’être opposé à certaines politiques de la République Islamique, aucun problème. On peut avoir des observations sur le comportement de certains responsables iraniens, aucun problème. C’est tout autre chose. C’est parfaitement normal et légitime. Mais se transformer ou transformer les autres en ennemis de la République Islamique d’Iran, c’est dans l’intérêt de qui, c’est se mettre au service de qui ?

Ce qui est odieux c’est de participer à cette « révolution de couleur » fomentée par la CIA pour renverser un régime souverain. Des centaines de séditieux mettent le pays à feu et à sang, mais des millions d’Iraniens ont manifesté en soutien au gouvernementhttps://t.co/39M5AUISiK

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) October 6, 2022

Est-ce comme ça qu’on sert l’Irak, la Syrie, le Liban, le Bahreïn, le Yémen, la Palestine ou les pays de la région ? En toute simplicité, ô nobles savants (de l’assistance), chers frères et sœurs, répondez-moi à deux petites questions : après les accords de Camp David (en 1978 scellant la paix entre Israël et l’Egypte) et les développements des dernières décennies, s’il n’y avait pas un État du nom de République Islamique d’Iran, où en serait la Palestine aujourd’hui ? Où en serait Al-Quds (Jérusalem) ? Où en serait le peuple palestinien ? Où en serait le Liban ? Où en serait Israël ? Je vous laisse le soin de me répondre. Et aujourd’hui, l’élément de force le plus important de l’Axe de la Résistance, pour le Liban, la Palestine, la Syrie, toute la région, c’est la République Islamique d’Iran.

Et ma deuxième question, si ce Printemps Arabe, ou plutôt cet Automne Arabe, dont la vérité a commencé à apparaître, était venu aujourd’hui, si Daech était venu —et ils reconnaissant qu’ils ont fait venir des combattants par centaines de milliers de tous les pays du monde : ce Sénateur américain affirme qu’ils ont fait venir des centaines de milliers de combattants depuis 100 pays du monde, c’est eux qui les ont fait venir— et qu’il n’y avait pas eu de République Islamique d’Iran pour lui faire face, et se tenir aux côtés de l’Irak, de la Syrie et du Liban, ainsi que des peuples de la région, où en seraient ces peuples, où en seraient ces États, où en seraient ces gouvernements ? Dans quelle ère sombre, noire et atroce le Moyen-Orient serait-il plongé aujourd’hui ?

Wesley Clark : « L’OTAN a créé Daech pour combattre le Hezbollah »

Nous parlions de Son Eminence le Sayed (Mohammad Ali al-Amin), que Dieu l’agréé, et de son propos selon lequel l’homme devait connaître les bienfaits dont il jouit et en être reconnaissant et ne pas les ignorer, les nier ou les maudire. C’est ce qui est requis aujourd’hui, au sein de l’Axe de la Résistance et des peuples de la région. Vous qui placez vos espoirs en les Etats-Unis, tel est le visage des Etats-Unis, ces Etats-Unis qui combattent aujourd’hui jusqu’au dernier ukrainien. Hier, quelle a été la réaction des Américains lorsque le bellâtre Zelensky, en réponse à l’adhésion des 4 oblasts ukrainiens à la Fédération de Russie, a fait une demande d’adhésion à l’OTAN. Que lui ont-ils répondu ? Ils lui ont dit « Non, le moment n’est pas opportun. » Ce n’est pas le bon moment ? Pourquoi ? Car si l’OTAN intègre l’Ukraine, cela forcerait les Américains à combattre la Russie. Les Etats-Unis ne veulent pas combattre la Russie avec les Américains. Ils veulent combattre la Russie avec les Ukrainiens, et après les Ukrainiens, avec les Européens, se contentant de regarder (de loin) et d’en récolter les résultats et les bénéfices. Tels sont les Etats-Unis.

Connaissez vos amis, soyez-leur attachés et prenez-en soin. Connaissez votre ennemi, et si vous ne voulez pas le combattre, au moins, ne vous précipitez pas vers lui pour chercher refuge, car vous ne trouverez dans son étreinte ni réconfort, ni sécurité. Vous ne trouverez que trahison et coup de poignard dans le dos. […]

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter, Facebook, Youtube et VKontakte.
Commentaire

Tip icon image Vous pouvez également répondre à cet e-mail pour laisser un commentaire.

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x