Aller à…
RSS Feed

Nouvelles récentes de Syrie


De Simone lafleuriel zakri

Justement aujourd’hui je viens d’avoir une amie au téléphone qui, arrivée d’Alep tant bien que al par le Liban, m’a raconté la même chose ! Ils ont vendu leur petit immeuble rez de chaussée avec jardinet de plate-bandes-jasmin et trois ou quatre orangers et deux étages, comme il y en a tant à Alep. Acheté il y a des années par le père médecin quand le quartier était encore le domaine des moutons dans le quartier à droite des facs !

Bon quartier où depuis des années y vivaient les enfants et petits enfants. Mais désormais ces habitants sont terrorisés effectivement ! ils reçoivent ces mêmes injonctions de quitter sinon on tue ou eux ou les enfants et, etc !

Alors, acculés, soumis à menaces de rapt ou d’expulsion armée, ayant peur pour les gamins qui d’ailleurs n’ont plus d’écoles ni de copains, ils vendent au prix proposé et ….partent.certains avec l’argent de leur bien essaient de survivre un temps au Liban où tout est cher !


par ailleurs elle m’a raconté que…en plus du danger de se faire racketter,détrousser, assassiner pour les clefs de la voiture ou de vivre dans l’insécurité ..les gens craignent pour leurs filles ! le préposé éboueur chargé de leur rue lui a raconté que …il avait caché leurs filles grandelettes dans un village chez des paysans. La dame qui venait depuis des années deux fois par semaine l’aider dans la maison, erre d’une maison de ses filles à une autre avec son baluchon, tant elle a peur de voir débarquer les barbus chez elle, à l’est !

Avant elle vivait de ses journées de ménages bien programmées chaque semaine et depuis des années et aujourd’hui comme les jardiniers ils pleurent en se demandant comment ils vont survivre, tout comme une autre qui avec son travail et le salaire de son mari instituteur, avait fait faire des études au delà du bac à ces cinq enfants.

ils habitent près du quartier arménien..une amie française mariée à un médecin avait fait construire une maison à la campagne (elle aime les jardins, la campagne syrienne et avait un chien) Bon après avoir essuyé des coups de feu contre leur voiture puis des menaces, ils sont partis parce que leur maison est pour les rebelles chers à Fabius !

son mari resté à Alep campe dans son cabinet au coeur de la ville et… etc !

j’ai rencontré ces jours pleins de ces Syriens déracinés errant ou en passe d’errer, et comme moi et les autres …on ne fait que pleurer, faire des cauchemars et verser de vrais sanglots et tous les jours sur cette Syrie de nouveau martyrisée !

le grand merci à ces chefs de le révolution syrienne,grassement payés par les dollars du pétrole et aux ordres désormais des salafistes et autres fous de dieu.. ! les Syriens pleurent ! ! Bravo Obama Fabius Hollande et les autres Sarkozy et Juppé amis du peuple syrien pour mieux les torturer et complices