Aller à…
RSS Feed

ONU : Nouvelles résolutions contre la colonisation israélienne et pour l’augmentation de l’aide aux réfugiés



Publié par Gilles Munier sur 14 Novembre 2020, 10:00am
Catégories : #Palestine, #Gaza, #Sionisme, #BDS

Revue de presse : CAPJO – EuroPalestine (8/11/20)*

La 4ème Commission de l’Assemblée Générale des Nations unies, (Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation) réunie pour sa 75ème session, a voté cette semaine plusieurs résolutions pour demander le renforcement de l’UNRWA (Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine) et l’arrêt de la colonisation.

La Commission s’est prononcée sur trois textes relatifs à l’UNRWA, dont un adopté par 153 voix pour,??2 voix contre (États-Unis et Israël) et 12 abstentions, par lequel l’Assemblée générale doit exhorter tous les donateurs à « continuer d’intensifier leurs efforts afin de répondre aux besoins prévus de l’Office, notamment ceux qui résultent de l’augmentation des dépenses ou qui découlent des conflits et de l’instabilité dans la région et de la gravité de la situation socioéconomique et humanitaire, en particulier dans le Territoire palestinien occupé ».

Parmi ces besoins, figurent également ceux dont il est fait état dans les récents appels de contributions et dans les plans relatifs à la bande de Gaza aux fins des secours d’urgence, du relèvement et de la reconstruction, tout comme dans les plans régionaux mis en place pour faire face à la situation des réfugiés de Palestine en République arabe syrienne, ainsi que de ceux qui ont fui dans d’autres pays de la région.??

Aux termes d’une autre résolution sur les?opérations de l’UNRWA,?adoptée par 151 voix pour,?5 voix contre?(Canada, États-Unis, Îles Marshall, Micronésie et Israël) et 9 abstentions (Cameroun, Australie, Guatemala, Kiribati, Nauru, Malawi, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Serbie et Îles Salomon),?la commission réaffirme qu’il est essentiel que l’Office poursuive effectivement ses activités dans toutes ses zones d’opération?et?se?dirait profondément préoccupée?par les tentatives visant à le « discréditer », alors que l’UNRWA a démontré ses capacités opérationnelles et continue de fournir efficacement une assistance humanitaire et une aide au développement.?

La Commission a aussi exigé « une fois de plus » l’arrêt immédiat et complet de toutes les activités de peuplement israéliennes dans l’ensemble du Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est et le Golan syrien occupé, soulignant que « cela est indispensable pour sauvegarder la solution des deux États sur la base des frontières d’avant 1967 ».?

Par une résolution entièrement consacrée à cette question et adoptée par 142 voix pour, 7 voix contre (Canada, États-Unis, Hongrie, Israël, Îles Marshall, Micronésie et Nauru) et 14 abstentions, elle demande à tous les États de ne pas reconnaître le maintien de la situation créée par des mesures qui sont illégales au regard du droit international, dont celles visant à faire avancer l’annexion du Territoire palestinien occupé, y compris Jérusalem-Est, et des autres territoires arabes occupés par Israël depuis 1967, et de ne pas prêter aide ou assistance en la matière.

*Source : CAPJPO-EuroPalestine

Sur le site des Nations unies : https://www.un.org/press/fr/2020/cpsd724.doc.htm

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.