Aller à…
RSS Feed

Palestine : Cinq martyrs abattus par l’occupation en moins de 48 heures


Cinq martyrs abattus par l’occupation en moins de 48 heures
Posté le 3 juin 2022 par Mireille
Funérailles d’Odeh Sadaqa, 17 ans, assassiné jeudi soir par les forces d’occupation israéliennes alors qu’il jouait avec un groupe de copains dans le village de Medea et ne représentait aucun danger.
Avec le martyre de ce garçon, le nombre de martyrs, dont la plupart ont été assassinés lors d’exécutions sur le terrain menées par les forces d’occupation en Cisjordanie occupée en moins de 48 heures, passe à quatre, tandis qu’un cinquième jeune homme à Gaza est mort de ses blessures subies lors de la dernière agression contre Gaza en mai 2021.
Le ministère de la Santé a rapporté hier soir le martyre d’Odah Mohammad Odah Sadaqa (ci-dessous), 17 ans, après son arrivée au complexe médical palestinien avec une balle dans la poitrine tirée par les soldats israéliens dans le village de Medea, près du mur de séparation, à l’ouest de Ramallah, soulignant que les médecins ont tenté de sauver la vie de l’enfant mais qu’il a succombé à sa très grave blessure. Des témoins oculaires ont confirmé que le martyr Odeh a été abattu par une patrouille de l’occupation près du mur de séparation sur les terres du village de Medea, sans qu’il y ait eu de confrontation, tandis que l’armée d’occupation a affirmé que ses forces avaient tiré sur trois jeunes qui avaient « jeté un cocktail Molotov » sur les soldats.
Ayman Mohisin (ci-dessus), 29 ans, a été tué tôt jeudi lorsque les forces israéliennes ont pris d’assaut le camp de réfugiés de Dheisheh, au sud de Bethléem et ont ouvert le feu sur les jeunes palestiniens qui tentaient de repousser l’invasion.
Mercredi soir, Bilal Awad Tawfiq Kabbah (ci-dessus), 24 ans, a été tué et d’autres personnes blessées lors de la prise d’assaut de la ville de Ya’ad, au sud-ouest de la ville de Jénine, au nord de la Cisjordanie, par les forces d’occupation. Mercredi matin, les forces d’occupation israéliennes ont exécuté Gfran Haroun Hamed el Rassana (ci-dessus), 31 ans, près du camp de réfugiés d’al-Aroub à Hébron, pour avoir prétendument tenté de mener une attaque à l’arme blanche contre des éléments de l’occupation israélienne.

Mercredi soir, Yasser Atiya al-Masri (ci-dessus), 41 ans, de Deir al-Balah au centre de la Bande de Gaza, a succombé à ses blessures dans un hôpital égyptien. Il avait été blessé dans l’attaque de l’armée d’occupation en mai 2021.
Avec son martyr, le nombre de Palestiniens abattus par les forces d’occupation israéliennes depuis le début de l’année 2022 s’élève à 70.

Article original en arabe sur Paltoday.ps / Traduction ISM

?

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x