Aller à…
RSS Feed

PALESTINE, CISJORDANIE : LES GROTTES DE LA HONTE par Genji


PALESTINE, CISJORDANIE  : LES GROTTES DE  LA HONTE
W. Salem
Depuis des mois, l’occupant israélien, le colon israélien, aidé de son armée coloniale expulse et exproprie en Cisjordanie avec la complicité réelle et honteuse de cet Occident qui se dit « démocrate » et « fils des Droits de l’Homme », la presse occidentale est aussi complice des crimes de l‘armée israélienne qu’elle passe toujours sous silence…
Il faut dire que les médias français ont vraiment de l’amour pour l’armée israélienne dont ils font l’apologie dans leurs colonnes. Les médias français sont allés jusqu’à se  faire les avocats de Guilat Shamil, soldat israélien qui était partie prenante dans l’opération criminelle « plomb durci ». Shamil qui a sûrement tué des palestiniens est pour la presse française « un gentil jeune homme »… Quelle honte !  Comme on dit « il y a des coups de pieds dans les fesses, et des paires de baffes qui se perdent » ! Ensuite ces imposteurs vont nous chanter les louanges de la presse libre et de la liberté d’expression…
Pour cette presse le peuple palestinien n’existe même pas, il n’a pas le droit de vivre ! Cette presse qui s’acoquine avec le soldat de l’occupation sioniste, marche sur la figure des palestiniens depuis des 70 ans… Le mur de leur « colombe de la paix », A. Sharon ne les gêne pas ? Pour eux, les palestiniens vivent bien ! Ils sont heureux !
En Cisjordanie, des femmes vivent dans des grottes (l’Humanité du 06/08/2012 – N° M00110) avec leurs enfants, tandis que des colons occidentaux partis de Paris, Washington, Londres, Bruxelles, Berlin prennent leurs terres et leurs maisons. Oui, le Colonialisme israélien à cette particularité que sans la complicité de l’Europe et des USA, il n’existerait pas… Voilà pourquoi les pays d’Europe et les USA défendent Israël : beaucoup de citoyens israéliens sont aussi français, britanniques, italiens, allemands, hollandais, danois, américains… La France qui est jalouse de ses frontières mais qui exproprie en Palestine occupée, et qui allonge la liste honteuse des colons hors la loi en Palestine occupée en envoyant ses propres ressortissants pour exproprier l’indigène ou l’autochtone…  La France du « déjà vu », qui a ce jour n’a pas encore digéré sa guerre d’Algérie, guerre qu’elle a elle-même déclaré au peuple algérien… L’Histoire de France bégaye… Qui a dit que le Colonialisme français était mort ? La France continue de faire du colonialisme de peuplement en Palestine occupée comme tous les pays d’Europe et les USA.
Comme lors de la guerre d’Algérie, que ce soit en France ou dans toute l’Europe, y compris aux USA, personne ne parle de « guerre de Palestine » mais de « Paix »…
Quand on tue des rebelles syriens ou libyens c’est « un crime » mais quand on tue des rebelles « palestiniens » c’est un acte démocratique ? J’aimerais bien que les médias français m’expliquent leur aveuglement ? J’aimerais qu’ils s’explique sur leur haine du peuple palestinien ? J’aimerais qu’ils expliquent ce qu’ils aiment dans l’armée israélienne ? J’aimerais qu’ils expliquent pourquoi c’est normal que des femmes et des enfants dorment dans des grottes en Cisjordanie et que ce soit les Jeux Olympiques qui soient à la Une tous les soirs ?
Quelle paix quand on exproprie des femmes et des enfants ? Quelle paix quand on emmure des femmes et des enfants ? Quelle paix quand on martyrise un peuple depuis 1948 sans avoir honte ?
La France et ses médias officiels hypocrites qui s’émeuvent de ce que la Russie et la Chine opposent leur droit de veto quand il s’agit d’agresser la Syrie, et qui font profile bas, mettant la tête dans le sable comme l’autruche quand les USA opposent leur droit de veto lorsqu’une résolution onusienne est défavorable à Israël et à sa politique violente et raciste ?
Une presse qui agit ainsi est une presse de la propagande, une presse qui n’a rien dans le ventre et qui même si elle se dit « démocrate » ne l’est pas : c’est une presse à géométrie variable qui même quand elle se dit de gauche est une presse colonialiste, donc forcément violente et raciste envers le peuple palestinien. Cette presse est plus proche de l’extrême droite que de la gauche. Elle a plus à voir avec Jean-Marie Le Pen qu’avec Jean Jaurès et Victor Hugo.
En dehors de quelques médias comme Politis, le Monde diplomatique et l’Humanité, seuls les médias alter-mondialistes et vraiment de gauche, dénoncent les expropriations et les expulsions en Cisjordanie… Bien entendu, les médias racistes et colonialistes, ont tous fait leurs choux gras sur l’infiltration d’islamistes à la frontière égyptienne, mais quand ces mêmes islamistes s’infiltrent en Libye sous Kadhafi ou sous El Assad en Syrie, cette même presse applaudit. C’est ce qu’on appelle « une presse à géométrie variable »  ou plus clairement « une presse colonialiste »… Cette presse n’informe pas, elle dit ce qui l’arrange et ce qui peut conforter ses thèses et sa propagande colonialistes et racistes.
Les médias « officieux »  pratiquent le deux poids, deux mesures concernant la sale guerre larvée que mène l’Occident en Palestine depuis 1948 se taisent et restent en faveur du Diktat sioniste qui sévit en Palestine, ce Diktat sioniste qui colonise illégalement, exproprie, expulse, déporte dans les camps de réfugiés hors de Palestine, qui tue, torture, prive de soins, emprisonne, maltraite, emmure, élimine à coups de missiles. Mais heureusement, il est une presse libre, honnête et désireuse d’établir la réalité du Sionisme qui se base sur les thèses racistes et colonialistes de Jabotinsky et Herzl. Dans ce pays, officiellement « démocrate » et où la presse serait « libre », il est interdit d’évoquer le Sionisme et d’en analyser les thèses. Pourquoi ? Si cette doctrine était humaniste et progressiste nous l’apprendrions tous à l’Ecole, mais comme c’est une doctrine belliqueuse et colonialiste, raciste à souhait, il vaut mieux ne pas en parler.
Voilà comment des journalistes osent parfois prononcer le mot « sioniste » ou « sionisme » sans jamais en évoquer les thèses. Je défie d’ailleurs tous les médias français d’oser en expliquer les thèses dans leurs colonnes ???? Qu’Israël se le dise bien : un jour les palestiniens reprendront leurs terres une par une, parce que sur cette terre il y a une Justice et des gens humains. Que la presse française se le dise bien : elle a beau cacher ce qui se passe en Palestine, bien des journalistes sont décidé à témoigner de la tragédie que vit le peuple Palestinien. Ces journalistes là n’ont pas de mal à se regarder dans la glace tous les matins…
Ces journalistes qui se morfondent en évoquant le « juif errant » mais qui se marrent bien en regardant « trois millions de palestiniens errant » de part le monde, auxquels Israël s’imagine pouvoir interdire leur retour en Palestine au nom du « Sionisme » ?
Au nom de quoi exproprier un Palestinien ? Au nom de quoi donner sa terre et sa maison à un colon venu de France, du Royaume-Uni ou des USA ? Au nom de quoi Israël a raison ? Israël a tort et la presse française le sait, elle sait très bien qu’elle est coupable de défendre l’indéfendable. Ces femmes qu vivent dans des grottes en Cisjordanie y ont été poussé par une bonne partie des médias occidentaux, à commencer par ceux qui ont voulu faire croire au monde, ce que la France a voulu faire croire durant la guerre d’Algérie : pas de blessés, pas de mort, tout va bien Madame la Marquise, il n’y a pas de guerre, juste un « processus de paix », mais même le cadavre du vieil Arafat vient gicler à la gueule de cette presse et des dirigeants qu’elle protège…
Il y a deux sortes de dictatures : celles qui sont visibles à l’œil nu car « militaires », nous en avons l’exemple en Syrie, et puis il y a les autres, moins visibles mais qui « puent » le mensonge, ce sont « les dictatures de l’information ». Une batterie de journalistes qui défendent leurs dirigeants et leur nation en cachant les cadavres des algériens tués durant la guerre d’Algérie, les cadavres des vietnamiens tués en Indochine, les cadavres des palestiniens tués depuis 1948, les cadavres des afghans, des irakiens tués par l’armée américaine et la « coalition » de 1991…
Cette presse par contre, sait montrer les cadavres des hommes, femmes et enfants qui tombent en Syrie…
Une dictature de l’ information c’est ça : la France n’a pas tué en Libye, elle n’a pas tué en Algérie, elle n’a pas tué en Afghanistan mais Kadhafi était sanguinaire comme S. Hussein et Assad. Arafat était un terroriste et l’armée israélienne et une armée humaniste qui n’a jamais tué puisqu’il n’y a jamais eu de cadavres… Même Bush n’a pas tué en Irak !
Et je crois que le Quotidien le plus fou reste Libération qui a l’habitude dresser le portrait d’artistes ou de personnalités « potables » qui a été jusqu’à dresser le portrait d’un psychopathe américain du nom de Chris Kyle  qui se vante d’avoir massacré des centaines d’irakiens… Voilà ce qu’en France on appelle un journal de « gauche »… Un fils de pute qui massacre des enfants et des femmes est un « héros »…
 Certains journalistes n’ont de journalistes que le nom, et souvent leur plume est un couteau aiguisé qui lamine le peuple palestinien, comme il a bien laminé le peuple irakien…