Aller à…
RSS Feed

Pénuries au Liban : le Hezbollah s’annonce prêt à importer du carburant iranien


Conversation ouverte. 1 message non lu.

Boîte de réception
Le Cri des Peuples Se désabonner

dim. 27 juin 21:17 (il y a 19 heures)

À moi
Répondez à cet article en tapant votre texte au dessus de cette ligne
Nouvel article sur Le Cri des Peuples

Pénuries au Liban : le Hezbollah s’annonce prêt à importer du carburant iranien
par lecridespeuples

Discours du Secrétaire Général du Hezbollah, Sayed Hassan Nasrallah, le 8 juin 2021, à l’occasion du 30e anniversaire de la chaîne TV du Hezbollah, Al-Manar.

Le Cri des Peuples avait traduit ce discours en direct sur Twitter. En voici une retranscription. Il ne s’agit pas d’une traduction littérale du propos, mais des idées principales.

Après les formules d’usage de louanges à Dieu et les salutations sur le Prophète, il commence par remercier tous ceux qui ont exprimé leur inquiétude sur son état de santé, qui était visiblement affecté durant son dernier discours le 25 mai (difficultés respiratoires, etc.). Il s’enorgueillit de tout l’amour et de la sollicitude qui ont été exprimés à son égard, que ce soit par les Libanais ou autres peuples de la région qui ont distribué des repas et friandises dans les rues en demandant des prières pour sa prompte guérison. Par ailleurs, les ennemis des réseaux sionistes ont annoncé qu’il était gravement malade voire mort du Covid, comme d’habitude, mais il affirme qu’il va bien, qu’il n’a qu’une maladie bénigne et qu’il garde toujours l’espoir ardent de prier à Al-Quds (Jérusalem) libérée après l’élimination de l’entité sioniste. « Nous prierons ensemble à la mosquée Al-Aqsa, avec la grâce de Dieu. Que Dieu vous accorde la santé à tous. »

Al-Manar, chaîne TV du Hezbollah, fête ses 30 ans avec son présentateur vedette @alishoeib1970.

On le voit ici à la frontière avec la Palestine occupée, à quelques pas de soldats sionistes.

30 ans de Résistance ! Joyeux anniversaire ! ??? https://t.co/fpLWMY9xRg

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) June 7, 2021

Plan du discours :

I/ La chaîne TV Al-Manar.
II/ Quelques développements régionaux, rapidement, car il en a largement parlé dans son dernier discours.
III/ Le Liban.

Al-Manar a été fondée il y a 30 ans, le 4 juin 1991, lors du 3e anniversaire de la mort de l’Imam Khomeini, ce grand homme qui a ravivé la Communauté musulmane et l’Islam au XXe siècle. Khomeini n’a pas seulement créé un nouveau modèle politique, mais a proposé un nouveau modèle de civilisation à l’humanité. Il a mené une révolution mondiale contre l’oppression, l’arrogance, la tyrannie, ravivant l’âme de la Résistance face aux occupants & envahisseurs. La Résistance islamique au Liban (Hezbollah) est née de son souffle pur et béni.

Al-Manar a été fondée par des élèves & fidèles de l’Imam Khomeini, à leur tête Issa Tabatabaï et un groupe de ses frères en vue d’apporter un soutien à la Résistance. Loyauté & sincérité pour la Résistance, tel était le socle de la chaîne qui allait en devenir la voix et l’image. Sayed Issa Tabatabaï a beaucoup aidé le Hezbollah et les Libanais. Il a aussi fondé l’Institut de prêt d’al-Hassan, qui fournit des prêts sans intérêt aux nécessiteux. Nasrallah le remercie, ainsi que tous les frères qui ont œuvré à la création et au développement d’Al-Manar. Nasrallah remercie tous les anciens Directeurs et le Directeur actuel d’Al-Manar, tous les employés et employées actuels et passés. Tous les succès du Hezbollah sont dus à Dieu en premier lieu, mais aussi à tous les efforts accumulés à tous les niveaux, le sang des martyrs, etc.

La chaine Al-Manar a été fondée sur la piété, pour être la voix et l’image de la Résistance qui a façonné la victoire en 2000. Al-Manar est la chaîne de la Résistance et de la Libération. Elle défend une cause, un message. Ce n’est pas une organisation à but lucratif, qui recherche les revenus publicitaires ou programmes populaires, mais ses journalistes se sacrifient et paient le prix de la cause qu’ils défendent, risquant jusqu’à leur vie (Israël a détruit Al-Manar en 2006). Ce n’est pas une chaine qui suit l’air du temps, telle une girouette. Ce n’est pas une chaîne qui se loue à tel pays ou tel régime, mais la chaîne des combattants, des martyrs, des prisonniers de guerre. La chaîne des larmes durant les jours de sacrifices, et du sourire éclatant de la victoire lors des célébrations de victoire. Et j’atteste qu’elle a été à la hauteur malgré la modestie de ses moyens comparé aux autres chaînes.

Al-Manar a mené la bataille des médias pour défendre la culture de la Résistance, contribuer à l’éveil des peuples arabo-musulmans et promouvoir ce choix de la lutte armée. Aujourd’hui, Dieu merci, beaucoup de chaines défendent la Résistance par rapport à la situation des années 1990, où peu de TVs / radios osaient défendre la Résistance. Mais il y avait des centaines de chaînes arabo-musulmanes promouvant la soumission à l’Axe USA-Israël.

Le premier développement notable de la chaine Al-Manar fut après 2000. Cette chaine a couvert la Libération du 25 mai, aux côtés de la Radio Al-Nour, et les médias de la Résistance sont parvenus à faire entrer cette victoire véritable dans tous les esprits. Durant cette 1ère phase, 1991-2000, Al-Manar a eu des martyrs dont Nasrallah cite les noms :

– martyr Baqer Haidar Ahmad
– martyr Bahja Dakroub
– martyr Rabi’ Yahya Fahs
– martyr Ali Abbas Moussaoui
– martyr Abbas Ali Karnib

Ils sont morts en faisant leur travail de journaliste pro-résistant. Parmi les résultats de cette victoire de 2000, il y a eu une réaction massive du peuple palestinien, à qui nous avons dédié cette victoire, qui est devenue après quelques mois la Deuxième Intifada du peuple palestinien, l’Intifada d’Al-Aqsa. Durant ces jours, Al-Manar était toujours en diffusion terrestre, et le Directeur d’Al-Manar m’a contacté pour me dire que l’Intifada palestinienne n’était pas suffisamment couverte par les médias arabes, et m’a demandé la permission de passer en diffusion satellite. J’ai demandé s’ils en avaient la capacité, et il a dit que oui, avec la grâce de Dieu, les moyens étant faibles mais la foi étant forte. Le 28 septembre 2000, Al-Manar est donc passé à la diffusion satellite. C’est donc l’Intifada d’Al-Aqsa en Palestine qui a poussé Al-Manar à devenir une chaine satellite, prouvant son attachement à la cause. Elle est devenue la chaine de la cause palestinienne, des Arabes & musulmans auprès de qui elle diffusait massivement les images de l’Intifada. A cette époque, un visiteur m’a fait la liste des chaines libanaises, les citant toutes sauf Al-Manar. Je lui ai demandé pourquoi il l’oubliait. Il m’a dit que ce n’était pas une chaine libanaise mais palestinienne, tant elle était accaparée par la Palestine. C’était une fierté.

Ces journalistes qui vous bloquent dès la 1ère critique…

Ne manquez pas le torchon de @RachelBinhas sur le Hezbollah en Europe ! Copié/collé grotesque des services de propagande de Tsahal.

Rappelons que même les Israéliens ont + confiance en Nasrallah qu’en leurs dirigeants! https://t.co/KEcYc5UTAY pic.twitter.com/Ewoe16u25R

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) June 10, 2021

Je vais maintenant parler de la Palestine et de ce qui s’y passe aujourd’hui, ce qui se passe actuellement en Palestine, notamment à Al-Quds (Jérusalem) et autour de la mosquée bénie d’Al-Aqsa en particulier. J’insiste sur le fait que l’on parle d’une terre bénie, selon la lettre du texte coranique ! Le Coran décrit la Palestine comme « la Terre Sainte ». Il ne faut pas l’oublier. Et lorsqu’on parle de la mosquée Al-Aqsa, c’est celle où le Prophète Muhammad (saas) a fait son voyage nocturne, ne l’oublions pas ! Le Coran parle de « la mosquée Al-Aqsa dont nous avons béni les alentours. »

Tous ce qui se passe quotidiennement à Al-Quds (Jérusalem) et Al-Aqsa doit être surveillé de près par toute la Communauté arabo-musulmane, et pas seulement par le peuple palestinien. Pourquoi ? Car nous sommes face à un ennemi vicieux, vaincu et stupide. Et lorsqu’on affronte un ennemi haineux, vaincu et stupide, il peut se lancer dans une fuite vers l’avant pour échapper à ses crises internes.

Les religieuses/religieux de Qara, en Syrie, décrivent les combattants du Hezbollah (qui ont contribué à la libération du pays face aux hordes daechistes) comme des « anges ».

On comprend que les pseudos-défenseurs des « valeurs chrétiennes » ne sont que des islamopathes masqués https://t.co/6LefvaaYgS

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) May 28, 2021

Aujourd’hui, tout le monde connaît l’ampleur des crises politiques, sociales et culturelles qui frappent la société israélienne. Ces crises s’expriment de différentes manières, notamment l’incapacité à former un gouvernement. Et pour plaisanter un peu, un frère m’a dit « As-tu remarqué que Trump et Netanyahou sont pareils ? » J’ai demandé de quelle manière. Il a répondu que quand Trump a perdu les élections, il a tout de suite crié à la fraude électorale. Et aujourd’hui, Netanyahou a parlé du gouvernement qui sera proposé à la Knesset mercredi comme de « la plus grande fraude de l’histoire d’Israël » (Rires) Trump disait aussi que c’était la plus grande fraude de l’histoire des élections américaines. Ils sont la photocopie l’un de l’autre, se citant littéralement. Netanyahou est vaincu, et peu faire quelque chose de stupide sur la question nucléaire iranienne ou la question palestinienne, plaçant toute la Communauté musulmane mondiale face à de nouveaux défis. Il faut donc suivre tout cela de près, car tous les musulmans sont responsables d’Al-Quds et Al-Aqsa. Avec l’anniversaire du souvenir de la Naksa qui approche (exode suite à la guerre de 1967), il faut se souvenir que tous les Palestiniens ont protégé au prix de tous les sacrifices Al-Quds et Al-Aqsa. Et dernièrement, Gaza est entrée dans l’équation. Les Palestiniens continuent à faire de leur mieux, et le reste de la Communauté musulmane doit les aider.

Ce dont j’ai parlé la dernière fois, à savoir l’équation « Si Israël touche à Al-Quds, une guerre régionale éclatera », nous œuvrons sérieusement à le réaliser. Le Yémen a déjà annoncé, via le dernier discours d’Abd-Al-Malik al-Houthi, qu’il était prêt à se joindre à nous pour protéger Al-Quds et Al-Aqsa. Je savais avant même qu’ils l’annoncent que les Yéménites étaient prêts à faire partie de cette équation, comme on l’a vu dans leurs manifestations de millions de personnes pour la Palestine. Nous sommes en contact avec toutes les forces qui peuvent en faire partie pour protéger Al-Quds et Al-Aqsa.

J’en reviens à Al-Manar, qui continue son action pour la Palestine, comme on l’a vu avec sa couverture de la dernière opération « Epée d’Al-Quds » qui a opposé Gaza à Israël. En 2006, lors de la guerre américano-israélienne contre le Liban, qui visait à établir le projet de George Bush et Condoleeza Rice de nouveau Moyen-Orient, Al-Manar a lutté à nos côtés. Et elle en a payé le prix. Son immeuble a été détruit durant les premiers jours de la guerre, et les employés n’ont été sauvés qu’in extremis. Quelques minutes avant la destruction, j’étais en contact avec eux, et on s’est mis d’accord pour qu’ils vident les lieux rapidement. Ils l’ont fait, et après quelques minutes à peine, l’immeuble a été détruit. Ce sauvetage miraculeux et in extremis est un effet de la bonté de Dieu envers nous. Les employés d’Al-Manar ont donc été sauvés, et ont poursuivi la diffusion depuis un autre endroit. Et ils ont continué leur travail jusqu’au dernier moment, malgré le risque de mort, car bien que l’endroit était secret, il pouvait être découvert et encore bombardé par cet ennemi qui ne respecte aucune ligne rouge. Leur courage est semblable à celui de leurs frères combattants. Al-Manar a été active pendant la guerre, et après la guerre, pour faire face aux défis de l’après-guerre.

Car notre victoire a entraîné des défis nouveaux. Normalement, après une victoire, on te félicite, surtout que même l’ennemi a reconnu sa défaite humiliante. Mais au Liban, il y en avait (adversaires du Hezbollah) qui disaient qu’Israël avait gagné ! Le Liban est le pays des exceptions, c’est du jamais vu !

La 3e phase d’Al-Manar a commencé avec la guerre saoudo-américaine contre le Yémen. Alors que tous les médias & chaînes satellites arabes restaient silencieux comme des tombes sur cette guerre saudo-américaine contre le Yémen, Al-Manar a couvert cette guerre. En 2004, Israël, voyant les accomplissements d’Al-Manar, a obtenu son brouillage sur certains satellites en prétextant des accusations d’antisémitisme (et de terrorisme). Mais Al-Manar était resté sur ArabSat et NileSat. Et le prix payé par la couverture de la guerre du Yémen a été que même ces deux satellites ont bloqué Al-Manar. La seule raison est sa position sur le Yémen. Cela a été dit explicitement durant les négociations : on nous a proposé de nous laisser revenir sur ArabSat et NileSat à condition de ne plus parler du Yémen, mais c’était hors de question. Impossible de se taire sur ce crime énorme, ces massacres de femmes et d’enfants. Nous sommes fiers de cette aide médiatique que nous avons apportée à nos frères au Yémen, en plus de toutes les autres formes d’aide (militaire, financière, etc.).

L’administration US a bloqué les sites web de +sieurs médias/chaînes TV pro-Axe de la Résistance dont Press TV & Al-Alam (Iran), Al-Masirah (Yémen), Al-Maalomah (Irak), violation flagrante de la liberté de la presse

Info alternative = danger existentiel pour l’Empire du mensonge https://t.co/MLnk5S4yQA

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) June 22, 2021

Au sujet du Yémen, nous l’avons soutenu dès le premier jour : nous avons affirmé la justesse de sa cause, et sa capacité à tenir bon malgré toute la puissance destructrices déchainée contre lui, et même à sa victoire ultime. Si vous revenez aux premiers discours du Hezbollah, vous verrez que nous avons toujours affirmé que le Yémen serait victorieux. La Résistance héroïque du Yémen, ses exploits militaires ont conduit à la défaite cuisante de l’agression saoudo-US. Les agresseurs cherchent une issue à ce bourbier, pour sauver la face, s’il en reste quelque chose. Mais chaque jour qui passe ne fait qu’ajouter à leur débâcle et renforce encore plus l’aura de la Résistance dans toute la région.

Voir Nasrallah : la guerre au Yémen annonce la fin de la dynastie saoudienne

Comme d’habitude, lorsqu’ils échouent à réaliser leurs objectifs militairement, ils essaient de les réaliser politiquement et via les sanctions économiques, pressions, blocus, etc. On a vu ça par le passé et encore aujourd’hui. C’est ce qui se passe en Syrie, au Yémen, au Liban, et dans beaucoup de pays du monde qui ne se sont pas soumis et agenouillés face à l’arrogance impériale américaine.

L’Arabie Saoudite parle de cessez-le-feu et de négociations, mais ce n’est qu’un cache-misère qui vise à dissimuler sa défaite humiliante. Le Yémen rejette le cessez-le-feu comme insuffisant, appelant à lever le blocus pour faire cesser le désastre humanitaire. Les USA soutiennent les Saoudiens, se cachant derrière une fausse volonté de mettre fin à la guerre. Ils mentent pour se donner le beau rôle, comme d’habitude, alors qu’ils continuent à soutenir militairement l’agression féroce et le blocus génocidaire, comme ils l’ont fait depuis le début. Les USA agissent pour maintenir le blocus et font pression par la famine, le Covid et autres maladies, la misère, la pénurie de denrées alimentaires et de fuel, afin de permettre à l’Arabie Saoudite d’obtenir politiquement ce qu’elle a échoué à imposer militairement. Ce que vit le Liban ces derniers jours en fait de pénurie, c’est ce que subit le Yémen depuis des années. Les USA et l’ONU font porter à AnsarAllah (résistance yéménite) la responsabilité de la poursuite de la guerre, mais ce sont des mensonges et des manipulations.

L’avant-dernière phase d’Al-Manar a été Daech et la guerre de l’Axe de la Résistance contre ce nouveau projet américano-sioniste qui voulait s’emparer de la région en brandissant mensongèrement l’étendard de l’Islam. Cette guerre était une grande fitna (sédition), qui mêlait le vrai et le faux, et Al-Manar a oeuvré pour démasquer les takfiris comme les agents de l’impérialisme qu’ils étaient, aux antipodes de l’Islam. C’était très important pour permettre aux gens d’avoir les idées claires & de soutenir les vrais défenseurs de l’Islam et des peuples du Moyen-Orient face aux égorgeurs takfiris soutenus par l’impérialisme / sionisme. Car au début beaucoup ne comprenaient pas ce qui se passait, étaient victimes de la propagande (pseudo-rebelles démocrates face au boucher Assad, etc.)

Voir Nasrallah : Daech est la plus grande distorsion de l’Islam dans l’Histoire

Al-Manar a participé à cette bataille de l’information et de la conscientisation, et y a laissé des martyrs :

– Halim Ali Allaw
– Hamzeh Hajj Hassan
– Hassan Hussein Abdallah
– Mohammad Mantach

Et Al-Manar a donc contribué ainsi à la victoire contre Daech. Al-Manar a participé à la 2e Libération du Liban face aux takfiris qui occupaient la frontière libano-syrienne, et à la victoire contre Daech en Syrie/Irak. On a vu durant les élections présidentielles en Syrie la présence populaire massive du peuple syrien célébrant sa victoire. C’était l’expression politique de cette grande victoire militaire de la Syrie et de l’Axe de la Résistance sur le projet américano-sioniste et son fer de lance Daech.

J’en viens maintenant à la situation intérieure, au Liban. Al-Manar a couvert la situation intérieure au Liban depuis sa fondation en 1991. Elle a toujours été loyale et professionnelle, factuelle, veillant à ne jamais attiser les séditions, respectant la bienséance (contrairement à d’autres médias, adversaires du Hezbollah, qui ne reculent devant aucune injure, affront ou diffamation, incitation religieuse et sectaire, etc., pour servir leur projet politique, même au risque de la guerre civile). Al-Manar a participé aux batailles contre la corruption, pour la souveraineté, contre la misère, & aux batailles politiques/crises qui ont ébranlé le Liban & auraient pu le faire sombrer dans le chaos, que ce soit les grands événements en 2000, le martyre de Rafik Hariri, etc. Et Al-Manar continue ce travail jusqu’à ce jour et jusqu’à cet instant.

Nasrallah va évoquer, au sujet de la situation libanaise intérieure, quelques points.

1/ Les élections parlementaires. Depuis plusieurs semaines, il est question de les repousser (elles sont prévues en mai 2022). Certains pays européens parlent de cette crainte publiquement. Et comme le report de ces élections entrainerait le prolongement du mandat du Parlement actuel, le doigt accusateur est pointé sur la majorité parlementaire (pro-Hezbollah). J’affirme que jamais nous n’avons envisagé de repousser ces élections. Jamais il n’en a été question, ni chez nous, ni chez nos alliés. Donc cela n’a aucun fondement. Nous demandons que les élections se tiennent à la date prévue (mai 2022).

Le 2e point concerne des élections parlementaires anticipées. Rappelez-vous que j’avais déclaré que nous étions opposés à des élections parlementaires anticipées. Et notre position reste la même : nous sommes opposés à des élections parlementaires anticipées, car :

– ce serait une perte de temps, car rien ne changerait dans le paysage politique
– ce serait une diversion, car la priorité est la formation du gouvernement

On perdrait 1 an pour rien le temps que tout soit mis en place (élections, nominations, etc.).

Ceux qui appellent à des élections anticipées le font par pur calcul politicien et sectaire, espérant gagner 1 ou 2 députés, rien de plus. Ça ne changerait rien à la situation du pays.

Voir Manifestations au Liban : Nasrallah analyse le mouvement et explique son soutien au gouvernement

Concernant le gouvernement, nous soutenons les efforts pour sa formation. Il ne faut pas désespérer, même si depuis 6 ou 7 mois nous n’y sommes pas parvenus. Le peuple le demande. Les Libanais souffrent. L’électricité, le fuel, les médicaments manquent. L’inquiétude se lit sur les visages. Il faut que les responsables de la formation du gouvernement mettent ces préoccupations humanitaires en première position, avant leurs calculs politiques. Il faut poursuivre les efforts et ne pas désespérer.

Concernant la situation sociale catastrophique & le niveau de vie, la crise que traverse le Liban est le résultat de 30 ou 40 ans passés, de la guerre civile au Liban jusqu’à ce jour. Tout s’est accumulé jusqu’à la situation actuelle. Inutile de pointer du doigt les responsables. Parlons seulement des conséquences, sans lancer d’accusations.

Entre parenthèses, ceux qui n’ont pas reconnu la victoire de 2006 ne voient qu’une seule cause à la situation actuelle du Liban, à savoir le Hezbollah. C’est ce que disent les USA, c’est ce que dit Israël. Et les médias israéliens placent leurs espoirs là-dessus chaque jour (un soulèvement illusoire des Libanais contre le Hezbollah). Ils ignorent toutes les véritables causes de cette situation, qui n’ont rien à voir avec le Hezbollah. Il y a une crise financière, une crise économique, une crise sociale, de la pauvreté, du chômage, etc. Mais il y a d’autres causes qui s’ajoutent à la crise que traverse le Liban, et qu’on peut résoudre rapidement avec un peu de détermination. Faute de gouvernement, notre action officielle est faible dans tous les dossiers.

Par exemple, au lieu de perdre des jours avant de trouver de l’argent pour le fuel & l’électricité, afin que les gens n’aient pas peur de se retrouver dans le noir, on aurait pu agir plus vite. On dirait que dans beaucoup de ministères, des fonctionnaires ont démissionné & ne jouent plus leur rôle. Il faut agir plus fermement, le nouveau gouvernement peut mettre des mois à se former, donc les responsables du gouvernement Diab doivent agir comme un gouvernement en poste.

Un autre problème est l’accaparement des denrées. Certains ministres, certains commerçants nous ont dit que tous les médicaments & denrées alimentaires sont présents en quantité suffisante au Liban, mais qu’ils sont accumulés et stockés par certains propriétaires de magasins. De même pour le fuel et l’essence. Dans les pays dignes de ce nom, l’Etat intervient, on fouille les entrepôts et magasins, on saisit les denrées et on jette les accumulateurs en prison pour de longues années. Mais au Liban, on les laisse tranquilles, ils sont connus et libres. Car ils jouissent d’une couverture politique, et sont protégés par des autorités religieuses ou sectaires, voire par des responsables de l’Etat. Cela peut être résolu !

Le ministre de la Santé libanais (du Hezbollah) a perquisitionné aujourd’hui un importateur de fournitures médicales qui réalisait des bénéfices allant jusqu’à 1000%

Vis médicale de 4$ vendue aux hôpitaux pour +100$.

Autre objet à 27$ vendu aux hôpitaux à 509$. https://t.co/60heIPw0ek

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) June 11, 2021

Les problèmes structurels du Liban, enracinés, ne peuvent être résolus qu’avec des années d’efforts, certes. Mais certains problèmes du quotidien peuvent être réglés immédiatement, simplement avec de la volonté politique ! Ce n’est pas parce qu’on ne peut pas éliminer immédiatement la racine du mal qu’on ne doit pas lutter contre les symptômes, se soigner, pour vivre plus longtemps ! On peut amenuiser la souffrance du peuple dès à présent !

Le Prophète a parlé de l’accumulation et du stock des denrées (pour jouer sur la pénurie et les prix) et a dit que cette action vile n’est perpétrée que par des traîtres ! C’est un grand crime aux yeux de l’Islam ! J’adresse surtout ce message aux commerçants qui se disent musulmans : qu’ils sachent que stocker les denrées (en temps de pénurie pour faire monter les prix) est, selon le Prophète, la même chose que la mécréance, et qu’ils seront ressuscités en enfer au rang des assassins ! Enfin, le Prophète dit qu’ils sont maudits. Dans un autre hadith, le Prophète les décrit comme de grands pervers. Que ceux qui stockent les denrées de première nécessité comme les aliments, le fuel, l’essence, les médicaments, les équipements médicaux, etc., en privant le peuple dans l’attente que les prix augmentent, pour gagner de l’argent sale, sachez que vous êtes des traîtres, des assassins, des pervers, des compagnons en Enfer des meurtriers des âmes pures, vous êtes maudits par Dieu, Son Prophète et Ses anges ! Vous perpétrez un crime énorme contre le peuple et contre vous-mêmes, contre votre au-delà, contre votre famille que vous nourrissez avec de l’argent illicite ! Et cela entraine des conséquences néfastes (châtiment) dans ce monde et dans l’autre.

J’ai parlé au gouvernement pour qu’il agisse, inspecte, recherche, enquête ! Ce ne sont pas les fonctionnaires qui manquent ! Et il y a l’armée, les forces de sécurité ! Et nous avons même propose 20 000 bénévoles au gouvernement pour les aider s’ils manquaient de personnel ! Je renouvelle ma proposition : 20 000 bénévoles ! Il faut que le gouvernement lance une guerre contre les profiteurs qui stockent les denrées de première nécessité ! C’est une solution à la crise ! Nous avons vu à la TV des longues chaines de Libanais aux stations service. C’est humiliant ! Tous ceux qui étaient dans la chaine devaient se sentir humiliés. On peut régler ça dès maintenant ! Si on cesse d’avoir peur des USA, l’Iran peut nous fournir toute l’essence dont on a besoin, et on paie en Livre libanaise ! S’il n’y a plus de dollars, peu importe !

Cette humiliation peut cesser avec une seule décision : se fournir en Iran ! Mais le Liban est-il tellement soumis aux USA qu’il accepterait de mourir plutôt que de s’approvisionner en Iran/Russie/Chine ? Comme je l’ai dit, si on en vient à désespérer de l’Etat libanais, je vous déclare que nous, le Hezbollah, achèterons de l’essence & du fuel en Iran et qu’on le transportera au port de Beyrouth, et je défie l’État libanais d’essayer de nous empêcher de le distribuer aux Libanais ! Nous ne tolèrerons plus cette humiliation !

Le #Hezbollah lance la chaîne de supermarchés Sajjad, qui fournit des produits de base à coût minime pour aider le peuple libanais à surmonter la grave crise économique, l’effondrement de la monnaie & l’augmentation insensée des prix que subit le #Liban.https://t.co/jQT7DBKMvg https://t.co/VIi5Z8EqFr

— Le Cri des Peuples (@lecridespeuples) April 6, 2021

Dernier point, soyons francs avec le peuple libanais. Certains me disent que ce n’est pas mon rôle, que c’est au gouvernement de s’adresser aux Libanais (pour les vérités amères). Mais je vous annonce que tout ce qu’on nous raconte sur l’arrivée d’aides extérieures est vain. Car on sait bien que le FMI impose comme première condition l’augmentation des taxes qui pèsent sur la population, une décision hautement impopulaire. Sans ça, le FMI n’aidera pas le Liban. Le peuple n’acceptera pas l’augmentation des taxes, des prix, etc. Il est déjà à bout. La Chambre des députés peut aider, via des fonds exceptionnels, 750 000 familles Libanaises. Il faut le faire dès maintenant.

On ne peut pas régler les problèmes structurels, mais toutes les mesures qui peuvent alléger les souffrances du peuple doivent être prises au plus vite. Il faut combattre les symptômes de la crise dès maintenant, venir en aide au peuple qui souffre, et ne pas se cacher derrière l’absence de gouvernement pour dire qu’il n’y a rien à faire. Car si on désespère, alors on sera dans une situation bien différente.

En conclusion, je félicite Al-Manar pour son rôle important pour répandre l’esprit de Résistance auprès des peuples arabo-musulmans, et les remplir de joie et d’espoir. « Nous attendons impatiemment le jour (proche) où Al-Manar diffusera ses reportages depuis Al-Quds libérée, depuis l’intérieur de la mosquée Al-Aqsa. »

Salutations de fin.

Fin du thread.

Pour soutenir ce travail censuré en permanence (y compris par Mediapart) et ne manquer aucune publication, faites un don, partagez cet article et abonnez-vous à la Newsletter. Vous pouvez aussi nous suivre sur Twitter, Facebook et VKontakte.
lecridespeuples | 27 juin 2021 à 21 h 17 min | Catégories : LE CRI DES PEUPLES | URL : https://wp.me/pb3JpA-3l7

Commentaire Voir tous les commentaires

Résilier l’abonnement pour ne plus recevoir d’articles de Le Cri des Peuples.
Modifiez vos préférences d’envoi sous Gestion des abonnements.

Le lien ne fonctionne pas ? Copiez et collez cette URL dans votre navigateur :
Pénuries au Liban : le Hezbollah est prêt à importer du carburant iranien
Merci d’avoir choisi WordPress.com

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x