Aller à…
RSS Feed

PLAN CACHÉ AMÉRICAIN. Etat islamique: La Syrie se prépare en cas d’attaque américaine


PLAN CACHÉ AMÉRICAIN. Etat islamique: La Syrie se prépare en cas d’attaque américaine

Posted on nov 6, 2014 @ 20:51

Allain Jules

La coalition internationale conduite par les Etats-Unis a mené jeudi à l’aube des raids contre des positions du Front Al-Nosra, branche syrienne d’Al-Qaïda, dans le nord-ouest de la Syrie. Étrangement, ces raids menés dans la province d’Idleb, portent des fruits. Du coup, plus d’attentats, les terroristes ne savent plus où donner de la tête. Damas a demandé à Moscou d’accélérer la livraison de missiles anti-aériens S-300 par crainte de voir le président américain céder aux pressions croissantes pour attaquer la Syrie, a révélé le chef de la diplomatie syrienne Walid Moallem.

Dans un entretien publié jeudi par le quotidien libanais Al-Akhbar, M. Moallem affirme que Washington avait promis que la coalition internationale qui frappe le groupe État islamique (EI) ne viserait pas l’armée syrienne. « Croyons-nous à ces engagements? Pour le moment. Nous avons compris que le président Barack Obama, pour des raisons de politique intérieure, veut éviter une guerre avec la Syrie », dit-il.

« Nous devons nous préparer »

« Cependant, nous ignorons comment se comportera-t-il alors qu’il est sous une pression qui va aller crescendo », surtout après la victoire des Républicains aux élections de la mi-mandat, poursuit le ministre des Affaires Étrangères. « Nous devons donc nous préparer ».

Livraison d’armes

« C’est ce que nous avons expliqué franchement aux Russes et nous leur avons demandé de nous fournir des armes importantes », dont des S-300, confie-t-il. « Nous les aurons dans une période raisonnable » car « le problème essentiel, à savoir l’approbation par le Kremlin, est a deux pas d’être résolu », assure le ministre.

Contrat

La Syrie avait signé un contrat avec la Russie pour la livraison de trois à six batteries batteries S-300. Ces systèmes sont capables d’intercepter en vol des avions ou des missiles guidés, ce qui pourrait compliquer tout projet des Etats-Unis ou de leurs alliés de procéder à des frappes ou d’établir une zone d’exclusion aérienne au-dessus de la Syrie.

Suspension

La livraison devait avoir lieu en 2013 mais avait été reportée à 2014 avant que le président russe Vladimir Poutine annonce en septembre 2013 que la Russie l’avait suspendue à la suite d’une visite à Moscou du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu.

Ain al-Arab (Kobané)

Par ailleurs, le ministre syrien affirme que son gouvernement « a donné et continue à donner des munitions, des armes et de la nourriture à la ville d’Ain al-Arab », Kobané en kurde, « qui est une ville syrienne et ses citoyens aussi ».

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x