Aller à…
RSS Feed

Quelques nouvelles de syrie


Bassam Tahhan, grand spécialiste de la Syrie

 Bassam Tahhan, grand spécialiste de la Syrie
Entretien avec M.Bassam Tahhan, grand spécialiste de la Syrie au sujet de l’échec de la diplomatie française face à la diplomatie américaine.

 

http://french.irib.ir/analyses/interview/item/222745-bassam-tahhan,-grand-sp%C3%A9cialiste-de-la-syrie

 

Syrie : le plan qatari, pour unir l’opposition en voie de dislocation?

Syrie : le plan qatari, pour unir l'opposition en voie de dislocation?
IRIB-  L’ Occident a annoncé soutenir, pleinement, les efforts du Qatar destinés à unir les rangs dispersés de l’opposition syrienne. Selon l’agence de presse Sama, cité par « The Guardian » , la réunion de Doha, qui se tiendra, dans quelques jours, sera, essentiellement, consacrée à consolider l’unité, au sein de l’opposition.

Et il y sera, également, question d’une hausse du soutien militaire à celle -ci. Certains analystes soulignent qu’en cas de feu vert des opposants syriens au plan Qatari, les États Unis accepteront de leur livrer des armes lourdes. Le plan du Qatar critique, vraisemblablement, le bilan d’action du CNS, en écho aux critiques de Clinton, qui a accusé ce conseil d’incompétence, plaidant en faveur de la création d’une opposition de substitution. Clinton ne s’est pas contenté de ces critiques et est allée jusqu’à dresser une liste, avec les noms des personnes, qui devront, désormais, représenter l’opposition syrienne!! Depuis Mars 2011, l’Occident et ses alliés arabes tentent d’anéantir l’État syrien, via une guerre d’usure à laquelle participent des milliers de terroristes.

Les rebelles syriens ont attaqué un aérodrome militaire  03/11/2012

????? ????????? ??????? ?????? ??????

Photo : EPA

L’opposition syrienne armée a lancé une attaque sur une grande base aérienne militaire en Syrie, qui se trouve dans Taftanaz dans la province septentrionale d’Idlib, déclare la BBC.

Selon la BBC, les militants ont utilisé des lance-roquettes et des mortiers. Avec les combats, l’opposition mène également une campagne sur Internet, publiant des vidéos sur les opérations.
Les rebelles ont intensifié ses actions un jour avant l’ouverture d’une importante réunion de l’opposition syrienne à Doha (Qatar). Il est prévu qu’au cours de cette réunion « le gouvernement syrien en exil » serait créé                                                                                                                               french.ruvr.ru


Syrie: les miliciens tuent 70 civils, une négociatrice et un acteur
 la « révolution syrienne » s’est fait remarquée par le massacre de civils sympathisants avec le régime, diabolisés en Chabbihas!
La citadelle de HaremLes massacres et les assassinats perpétrés par les miliciens de l’Armée syrienne libre (ASL) en Syrie ne connaissent pas de répit, ni de limites. Les insurgés syriens ne ménagent ni civils, ni femmes, et encore moins les soldats faits prisonniers. Tuer tout ce qui sympathise avec le régime, est sans aucun doute leur credo sacré. Deux jours après l’assassinat de 28 soldats, dont 10 qui ont été faits prisonniers et n’étaient plus en mesure de combattre, (selon le constat de l’ONU qui évoque un crime de guerre), les miliciens de l’insurrection syrienne se tournent vers les civils.

 
Tuer les civils

Dans la province d’Idleb d’abord, ils ont massacré des dizaines de civils dans la localité Harem qu’ils ont assiégée et qu’ils tentent de prendre des mains des forces gouvernementales. Selon Syrian Documents, 70 civils connus pour leur soutien au régime syrien ont été mitraillés dans les deux quartiers al-Kalaa et Karma. Le massacre est survenu pour venger la mort d’un grand nombre de miliciens, (50 selon une première estimation) ayant sévi dans un pilonnage de l’armée régulière contre leurs positions situées aux périphéries de Harem.
Le 31 octobre dernier, le site Syria Truth avait révélé que les miliciens de la brigade d’al-Oumma (libyenne) et ceux du « bataillon Ahrar Sham » (les libres du Levant)  assiégeaient quelques 5 milles habitants de la localité de harem, connue pour sa sympathie pour le régime. Cette localité se trouve aux confins avec le gouvernorat d’Iskenderun, occupé par la Turquie.

Tuer une kurde

Nujin Derek Dans la province d’Alep, c’est une une femme syrienne kurde qui est la victime de la barbarie des miliciens. Membre du parti de l’Union Kurde (PUK), la branche syrienne du PKK Nujin Derek connue sous le pseudonyme Chaha Ali Abdo, 42 ans avait été kidnappée depuis une semaine.
Derek commandait une unité chargée de défendre les quartiers à majorité kurde à Alep, en particulier dans les quartier Achrafiyyé et Cheikh Maksoud (où des accrochages ont éclaté depuis une semaine entre les éléments des Comités populaires kurdes et les miliciens, au cours desquels 32 personnes ont péri).

Derek, qui était aussi chargée des liens avec les miliciens de l’opposition syrienne, a été enlevée dans le cadre d’une mission d’échanges des cadavres tombés durant ces accrochages.
Elle s’était rendue dans le quartier Bani Zeid, occupé par les miliciens du bataillon de Salaheddine, et de Jabhat-Nosrat  (le front nosrat) d’Al-Qaïda. Samedi, des dizaines de milliers de kurdes ont manifesté dans les quartiers et les régions aleppins pour dénoncer l’assassinat de la militante.

Tuer un acteur

Le communication de revendication de l'assassinat de Mohammad Ahmad RafeaMohammad Ahmad Rafea dans le role d'Ibrahim dans le feuilleton bab al-HaraDans la capitale syrienne, c’est le jeune acteur syro-palestinien Mohammad Ahmad Rafea qui a été abattu devant sa maison. L’assassinat a été revendiqué par la milice « Bataillon des neveux de Siddik », au motif qu’il fait partie des Chabihhas (voyou) du régime, terme employé par les miliciens pour désigner tous les syriens pro gouvernementaux.

Rafea avait joué dans un célèbre feuilleton syrien qui a fait long feu dans tout le monde arabe, intitulé «  Bab al-hara » (La porte du quartier).