Aller à…
RSS Feed

Quelques Nouvelles de Syrie pour cette nouvelle année


La communauté du monastère de Mar Yakub (Saint Jacques lIntercis, Syrie), a été lobjet dune tentative dattaque vendredi dernier (28 décembre). Une bande qui semble sêtre armée pour la circonstance, a répondu à un appel au jihad prêché depuis la mosquée voisine (1km environ), à Qara ; et entendu jusquau monastère. Cet appel était lancé par un prédicateur salafiste (non reconnu par les Oulémas) venu de Homs, mais na pas eu le résultat escompté. Lattaque a été déjouée par une partie de la population du bourg, qui sest mobilisée et a déclenché à la fois lintervention de représentants locaux du Mouvement de la Réconciliation , et celle de larmée syrienne présente sur les contreforts dominant le plateau de Qara. Pour protéger les habitants du monastère, quels quils soient.

 

  Peut-être faut-il rappeler ici lengagement de la communauté de Mar Yakub à légard des personnes déplacées, dès le début de lagression contre le peuple syrien et ses institutions. Grâce aux dons reçus depuis lappel lancé il y a un an par Mère Agnès, la communauté a hébergé plusieurs familles et contribué à aider (aliments, vêtements et fuel) des centaines de personnes arrivées dans la région, sans discrimination (y compris à ceux qui avaient dabord accueilli ou soutenu des miliciens de l « ASL »). Actuellement plusieurs familles (une vingtaine de personnes) sont encore hébergées au monastère. (Site : http://www.maryakub.org/ ).

 

Précisions de vocabulaire pour indiquer au passage ce que nosmedia brouillent à dessein (ou par ignorance, sémantique et politique) :

Les « déplacés » sont les gens qui, dans les villes ou villages attaqués, ont évacué leur maison dès que possible pour échapper aux prises dotage, rançons et exécutions par les assaillants (« ASL » et/ou autres gangs armés). Ils ont été hébergés ensuite soit par des proches (amis ou famille) soit dans des structures provisoires installées par ladministration gouvernementale. Ils regagnent leurs maisons au fur et à mesure que les quartiers sont délivrés par larmée et réhabilités par les services des gouvernorats.

Les « réfugiés » sont des Syriens (ou étrangers eux-mêmes réfugiés en Syrie) qui ont quitté le pays, plus ou moins volontairement, et sont hébergés dans des camps derrière les frontières, jordanienne et turque. Là où le ministre Fabius est allé faire un tour cet été ; camps plutôt déserts tels quon nous les montrait, les responsables « humanitaires » ayant apparemment mal estimé le nombre de Syriens qui allaient fuir leur pays. Camps dont on nentend plus parler maintenant, leur rôle de justificatif pour intervenir « humanitaro-militairement » en Syrie nayant pas fonctionné. Ou bien dont le véritable rôle -bases arrières pour les assaillants étrangers- est apparu ensuite.

Certains ont émigré plus loin ; dans certains pays occidentaux, « Amis de la Syrie », il semblerait que les visas ne soient délivrés aux Syriens que très parcimonieusement par les structures concernées, et seulement aux demandeurs déclarant un engagement contre le « régime » syrien actuel. Visas humanitaires  -voire statuts de réfugié politique- accordés contre quelques déclarations médiatiques politiquement utiles et utilisées.

 

Je vous ferai suivre dès réception le texte de Mère Agnès Mariam de la Croix donnant des nouvelles de Mar Yakub et davantage déléments sur lagression de vendredi dernier, qui na fait que quelques dégâts matériels (dus aux éclats des obus dissuasifs tirés par larmée syrienne autour du monastère, pour tenir à distance les assaillants).

Dans ce message je voudrais surtout souligner la mobilisation qui a eu lieu à Qara. Lappel du prédicateur salafiste venu prêcher la haine inter-confessionnelle a aussi fonctionné a contrario : il a mis en évidence la lucidité dune partie de la population face aux manipulations confessionnelles et politiques crapuleuses ; et la capacité des habitants à se mobiliser et à intervenir de façon efficiente pour protéger des voisins menacés, et préserver la paix civile.

 Ces actions de résistance, locales, de plus ou moins grande dimension, ne sont pas rares mais elles ne seront jamais rapportées par nos media, car (la véritable diplomatie internationale jouant son rôle par ailleurs) elles sont aussi ce qui fait que la Syrie nest pas tombée. Malgré tout.

Pour nous aussi qui sommes loin de Qara et de la Syrie agressée, cest de bon augure.

Bonne année,

marie-ange

Quelques nouvelles concernant la Syrie , les bandes armées et leurs sponsors :

 

La possible nomination de Chuck Hagel met en lumière les clivages à Washington

Extrait : « La bataille pour la nomination du prochain secrétaire US à la Défense fait rage à Washington. Le président Obama souhaiterait choisir Chuck Hagel (ainsi que nous lannoncions avec deux semaines davance dans notre édition du 5 décembre). Mais dès le 21 décembre, lorsque son nom a été publiquement évoqué, lAmerican Israel Public Affairs Committee (AIPAC), le lobby US pro-Israélien, a lancé une campagne brutale pour laccuser dantisémitisme.

On verra dans les prochains jours si lAIPAC a encore les moyens de casser les carrières aux États-Unis, ou si le déclin de son influence lui fait perdre ce rôle.

[?] Après la neutralisation des principaux responsables de lOTAN et du Bouclier anti-missile, tous placés sous enquête administrative pour corruption, lopposition au projet Obama ne porte plus que secondairement sur le partage du pouvoir avec la Russie , pour se focaliser principalement sur la possible évolution des relations avec Israël. »

Article intégral : http://www.voltairenet.org/article177018.html

 

En attendant, lentité sioniste et ses nouveaux alliés ne restent pas inactifs :

Des agents du Mossad dans lunité dAl-Qaida qui a attaqué le camp de Yarmouk

Extraits :

« Des éléments du Hamas, favorables à Khaled Mechaal, ont laissé entrer des combattants du Front Al-Nousra (branche levantine dAl-Qaida) dans le camp où ils se sont principalement affrontés aux hommes du FPLP (nationalistes et marxistes).

Il apparaît aujourdhui que les combattants dAl-Qaida nétaient pas seulement des extrémistes musulmans, mais comprenaient aussi des agents du Mossad israéliens. Ceux-ci disposaient de plans précis pour « loger » les responsables des autres factions palestiniennes et les éliminer. Ne les ayant pas trouvés, ils ont laissé les autres membres dAl-Qaida piller systématiquement les appartements vides de ces leaders.

À lissue dune semaine de durs combats, les éléments dAl-Qaida Mossad inclus se sont repliés en bon ordre et le camp a été déclaré « zone neutre ». Sur 180 000 habitants, environ 120 000 avaient fuit le camp à la demande des autorités syriennes et avaient été relogées par elles à Damas. La plupart sont désormais de retour chez eux. »

http://www.voltairenet.org/article177020.html

 

Sans oublier en ce premier janvier quelques nouvelles de nos malades :

Spéculations autour de la santé dHillary Clinton

Extrait :

« Hillary Clinton, qui incarnait le principal obstacle au changement de politique étrangère voulu par Barack Obama, nest pas apparue en public depuis le 7 décembre. [?]. Lambassadeur John Bolton accuse ainsi Mme Clinton de feindre une « maladie diplomatique » pour ne pas avoir à répondre devant le Sénat de son incompétence dans laffaire de lattaque du consulat US de Benghazi. Cependant, en privé, de nombreux experts évoquent au contraire un durcissement paroxystique des relations entre la secrétaire dÉtat et le président, ayant conduit les services secrets à la mettre provisoirement hors détat de nuire. »

http://www.voltairenet.org/article177019.html

On remercie vivement les services secrets.