Aller à…
RSS Feed

Réconciliation Palestinienne : Le Qatar Agit pour Protéger Israël.


Mais qui  donc, arrêtera ce petit pays Usraélien  qui est en train de devenir le cauchemar des peuples arabes?

Ginette

————————————-

par Mireille Delamarre 

La réconciliation palestinienne entre le Fatah et le Hamas vise à neutraliser la Résistance palestinienne dans le conflit à venir entre Israël la Syrie l’Iran et le Liban mais aussi à sauver les dictatures monarchiques du Golfe des mouvements arabes de contestation populaire tout en protégeant le régime juif sioniste et en renforçant l’alliance entre Juifs sionistes et Sunnites au Moyen Orient.

Les dirigeants des deux principaux courants politiques palestiniens le Fatah et le Hamas, Mahmoud Abbas à la tête de l’OLP et Khaled Mechaal, chef du bureau politique du Hamas, on décidé lors d’une réunion lundi 6 février au Qatar de former un gouvernement d’union chargé à la fois de la Cisjordanie et de la bande de Gaza, dirigé par Mahmoud Abbas.

Abbas sera premier ministre à la place de Salam Fayyad, le chouchou des Occidentaux que le Hamas voulait écarter. La date précise de formation de ce nouveau gouvernement n’a pas été évoquée Abbas se contentant de dire que ce serait fait le plus tôt possible.
L’accord signé prévoit la constitution d’un gouvernement d’experts indépendants qui sera chargé de superviser la préparation d’élections cette année. D’abord prévues en Mai il semble qu’elles seront retardées. Les dernières élections présidentielle et parlementaire remontent à 2006 le Hamas avait remporté le scrutin législatif. Abbas dirigeant putschiste avait refusé de reconnaître le résultat de ces dernières élections. Se réconcilier avec un putschiste collaborationniste des Juifs sionistes n’a aucun sens et dessert la cause palestinienne.
Le Hamas – dont l’ascension au pouvoir pour affaiblir l’OLP a été soutenue par Israël – semble être devenu plus pragmatique … et intéressé. Les pétrodollars de l’Emir du Qatar n’y sont certainement pas étrangers de même que l’arrivée au pouvoir des Frères Musulmans – avec qui le Hamas est très lié – en Tunisie et au Caire.
Le silence assourdissant observé par les dirigeants palestiniens sur les tentatives occidentales et sionistes de changement de régime en Syrie en dit long sur l’allégeance à ces extrémistes islamiques qui tentent de renverser Assad. Les gouvernements syriens des Assad père et fils ont pourtant soutenu pendant de nombreuses années et continue de le faire la cause palestinienne acceptant des centaines de milliers de réfugiés palestiniens en Syrie leur permettant également d’y travailler comme tout citoyen syrien contrairement à ceux du Liban qui n’ont pas cette chance.

Ingratitude ou simple pragmatisme politique pour les dirigeants de ces factions palestiniennes qui dépendent financièrement de l’extérieur pour survivre. Les pétrodollars du monarque dictateur putschiste du Qatar sont probablement les bienvenus pour une OLP qui rencontre de nombreuses difficultés à se faire subventionner par l’UE et les US et à toucher les taxes douanières dues par Israël qui en suspend régulièrement les versements à des fins de pression politique. Les pétrodollars de l’Emir putschiste du Qatar sont également les bienvenus pour le Hamas les taxes imposées sur les produits importés via les tunnels de Gaza étant largement insuffisantes pour couvrir ne serait-ce que les frais de fonctionnement institutionnel de la Bande de Gaza.
Le Qatar entretient avec le régime sioniste des relations politiques économiques militaires élaborées même si elles ont un caractère clandestin. l’Emir du Qatar ne veut pas s’attirer les foudres des peuples arabes de la région à cause de sa collaboration rapprochée avec les Juifs sionistes.La TV de l’Emir qatari Al Jazeera s’est évertuée depuis sa création à « normaliser » la colonisation juive sioniste de la Palestine.
Cette démarche de dialogue entreprise par Doha pour aider au rapprochement des différentes factions palestiniennes ne vise pas à solidifier la réconciliation palestinienne mais à neutraliser la Résistance palestinienne et l’empêcher d’agir dans le prochain conflit entre la Syrie l’Iran et le Liban qui risque d’ébranler le Moyen Orient.

Grâce aux pétrodollars Fatah et Hamas occupés à se réconcilier et à tenter de former un hypothétique gouvernement d’union nationale sous perfusion qatarie pour gérer des réserves où seront entassés les Palestiniens dépossédés ne seront pas en capacité – en fait c’est plus le Hamas qui est visé l’OLP d’Abbas s’est elle déjà prostituée à Israël, l’UE, les US le Qatar et autres pétromonarchies du Golfe- de prendre part au conflit à venir.

Pour remplir le rôle qui lui est imparti dans cette comédie politique où le peuple palestinien est le dindon de la farce le premier ministre Benjamin Netanyahou s’est empressé de dénoncer cette réconciliation. « Le Hamas est une organisation terroriste dont le but est de détruire Israël et qui s’appuie sur l’Iran. Si Mahmoud Abbas applique ce pacte, a-t-il ajouté, il choisira d’abandonner le chemin de la paix (…), on ne peut pas avoir les deux. »
Comme si le principal souci de Netanyahou actuellement c’était de faire la paix avec les Palestiniens alors qu’il pousse publiquement les US à attaquer l’Iran tout en demandant à ses troupes de se taire pour éviter que l’opinion publique mondiale ne croit que c’est Israël qui est à l’origine du déclenchement de cette guerre qui embrasera tout le Moyen Orient et au-delà la Russie et la Chine ayant déclaré qu’une guerre contre l’Iran constituait une menace contre leur sécurité nationale.
Pour les dictatures monarchiques du Golfe les revendications palestiniennes ont toujours été perçues comme un obstacle à une « normalisation » de leurs relations avec Israël pour consolider leur pouvoir et surtout actuellement pour les sauver de la vague de contestations populaires qui agite le monde arabe.
Ces dictatures monarchiques du Golfe ne sont en fait que de vulgaires colonies américaines où sont stationnés des dizaines de milliers de soldats américains tout comme l’entité sioniste qui survit depuis plus de 60 ans grâce à l’aide de l’empire américain. Leur survie tout comme celle du régime sioniste sont inéluctablement liées. Pendant des années elles ont réussi à dissimuler cet état de fait tout en développant des relations souterraines avec l’entité sioniste via de multiples agents d’influence juifs sionistes comme Laurent Fabius un crypto juif (Juif élevé dans la religion catholique) qui coïncidence se trouvait à Doha en fin de semaine dernière après être passé par Tel Aviv et y avoir rencontré Netanyahou. Quel message de ce dernier Fabius a-t-il fait passer à l’Emir du Qatar Al Thani ? Faites de « l’occupationnel » grassement rémunéré avec les factions palestiniennes pendant que nous (Juifs sionistes) nous occupons de nos encombrants voisins Syrie Liban et surtout Iran…. Shi’ites ?
Le remodelage du Moyen Orient sur une base confessionnelle juive sioniste shi’ite sunnite etc… est tout aussi vital non seulement pour la survie de ces dictatures monarchiques du Golfe sunnites mais aussi pour la survie du régime juif sioniste en Palestine qui mise depuis le début sur ces divisions shi’ites sunnites au sein des peuples arabes. Ce remodelage a également pour objectif le renforcement de la main mise des US sur cette partie du monde riche en ressources énergétiques via ses colonies arabes et juive sioniste avant postes militaires de l’Empire américain.

Le peuple palestinien pourra attendre encore quelques décennies – si tant est qu’il réussisse compte tenue de la colonisation galopante juive sioniste – pour avoir un état. Au mieux ils seront parqués dans des réserves comme les Amérindiens au pire expulsés lors d’un prochain conflit.
Les dirigeants palestiniens actuels de l’OLP et du Hamas ont senti l’odeur des pétrodollars plus attirante que celle de la poudre de Kalachnikov.
On ne peut aider un peuple à se libérer du joug colonial si lui-même ne prend pas l’initiative de le faire par tous les moyens légaux appropriés inscrit dans la Charte de l’ONU.

 

Mardi 7 Février 2012

http://www.alterinfo.net/Reconciliation-Palestinienne-Le-Qatar-Agit-Pour-Proteger-Israel_a70911.html