Aller à…
RSS Feed

Un bref relevé de presse d’Oscar Fortin, Québec


 

Dimanche 19 février 2012
19-02-2012
http://3.bp.blogspot.com/-5mNtBW-NnRA/T0DaLCE9TLI/AAAAAAAABTM/1ava0oktQW0/s1600/Syrie3874801-5821706.jpg
  1. 1. http://www.centpapiers.com/syrie-la-prochaine-guerre-«-humanitaire-»-de-l’otan/95040 (Michel Chossudovsky, Montréal, le 11 février 2012)
Depuis la mi-mars 2011, des groupes islamistes armés, appuyés clandestinement par les services de renseignement étasunien et israélien, ont mené des attaques terroristes contre des édifices gouvernementaux, incluant des incendies. Des tireurs professionnels et embusqués, dont des mercenaires, ont ciblé les policiers, les forces armées, ainsi que des civils innocents. Ces faits sont amplement documentés. Tel que souligné dans le rapport de la mission d’observation de la Ligue arabe, il existe des preuves abondantes démontrant que ces groupes armés ont tué des civils.
Le rôle de l’alliance militaire des États-Unis, de l’OTAN et d’Israël dans l’éclatement de l’insurrection armée n’est pas abordé par les médias occidentaux. En outre, plusieurs « voix progressistes » ont accepté aveuglement le « consensus de l’OTAN ». Le rôle des opérations clandestines de renseignement de la CIA et du MI6 dans le soutien des groupes armés n’est tout simplement pas mentionné. Selon certains reportages, des groupes paramilitaires salafistes impliqués dans des actes terroristes sont appuyés clandestinement par le renseignement israélien (Mossad). Les Frères musulmans sont soutenus par la Turquie ainsi que le MI6, les Services secrets britanniques (SIS), depuis les années 1950.
  1. 2. http://www.sana.sy/fra/338/2012/02/17/401177.htm (Chatta / L.A.)
Le groupe arabe aux Nations Unies a oublié que la raison de la souffrance du peuple syrien est les groupes terroristes armés qui terrifient et tuent les Syriens avec un soutien du Golfe, mis à nu par des centaines de rapports médiatiques et de renseignement confirmant que les cheikhs de pétrole envoient des mercenaires et des armes vers la Syrie pour la faire chuter et changer son identité.
  1. 3. http://www.alterinfo.net/notes/Officiers-turcs-arretes-le-Mossad-de-plein-pied-dans-l-insurrection-en-Syrie_b3873850.html
Selon le correspondant de l’agence iranienne Fars News à Damas, citant des sources sécuritaires syriennes, sept des 49 officiers turcs arrêtés ont reconnu avoir été entrainés par le Mossad israélien pour perpétrer des opérations terroristes. Ils affirment aussi avoir entamé des contacts avec l’Arabie saoudite et le Qatar.
L’un d’entre eux indique que des commandos israéliens se sont infiltrés dans le territoire syrien et apportent leur aide à l’armée syrienne libre (ASL).
Selon lui, le Mossad a aussi dépêché une équipe en Jordanie pour entrainer des membres d’Al-Qaida venus de la Libye et les envoyer en Syrie combattre l’armée régulière syrienne et semer le chaos dans ce pays en y perpétrant des assassinats ciblés et des bombardements dans quelques villes syriennes.
  1. 4. http://www.voltairenet.org/Le-bastion-de-l-Armee-syrienne
La bataille de Homs a été particulièrement meurtrière côté loyaliste et côté rebelle, ainsi que pour les civils. Durant les trois premiers jours, l’Armée arabe syrienne a été tenue à distance par les rebelles qui empêchaient toute entrée dans leur quartier. Ils détruisaient avec des missiles Milan tous les blindés qui approchaient…
Chaque poste de tir Milan, placé sur chaque rue entrant dans Bab Amr coûte 100 000 euros, chaque missile coûte environ 12 000 euros. Les missiles étaient tirés à une cadence de deux à trois coups par minute. Ce matériel est fabriqué par Nord-Aviation (France) et MBB (Allemagne. Il aurait été offert à l’Armée « syrienne » libre par le Royaume-Uni et l’Allemagne.
  1. 5. http://www.telesurtv.net/articulos/china-reitera-respaldo-a-siria-y-rechaza-cualquier-intervencion-extranjera
(Traduction de l’auteur)
La Chine a réitéré son appui à Syrie à l’occasion d’une rencontre réalisée, ce vendredi, entre l’envoyé spécial du géant asiatique, Zhai Jung, et les autorités nationales.
« Lors de cette rencontre nous avons échangé des opinions sur la situation en Syrie et nous avons consulté sur la manière de renforcer notre coopération pour affronter cette étape difficile », déclara Zhai.
Il ajouta : « La Chine a confirmé sa position de principe sur ce thème et nous avons dit que la souveraineté, l’unité, l’indépendance et l’intégrité du territoire syrien doivent être respectés par toutes les parties et par la communauté internationale. »
Il précisa sans équivoque que la Chine rejette les manœuvres qui se réalisent actuellement contre Syrie aux Nations Unies et au Conseil de Sécurité (…) La sortie de crise doit être pacifique, basée sur le dialogue entre les opposants et les autorités syriennes. »
Oscar Fortin
Québec, le 19 février 2012