Aller à…
RSS Feed

Réponse à une intervention de Mme Minoui sur le blog du Figaro par Julia Domman


Une de mes amies, Julia, Franco-Syrienne, me fait parvenir ce cri de colère contre Mme Minoui qui intervient sur la Syrie sur le blog du Figaro ainsi que dans 20 mn  en mésestimant complètement  le peuple syrien.

Ginette

Juliadomnan187 a dit :

Eh bien franchement et d’après vous, ils sont plus que pitoyables ces observateurs de la Ligue arabe dont on sait qu’ils ont été pourtant adoubés par le Qatar, l’Arabie saoudite et autres démocraties pétrodollarisés ou sous influence et dont vous ne dites rien quand par exemple les femmes y sont privées de liberté et même décapitées pour un rien
Votre mépris pour ces ligueurs arabes « neuneus » qui se laissent aussi facilement piégés rouler dans la farine va de pair avec votre mépris pour la majorité des Syriens que vous ne voyez qu’en moutons dociles et résignés se laissant conduire et par milliers dans ces « tours organisés ».

 

Mais de quel droit les jugez vous ces Syriens qui ne veulent pas et des interventions extérieures ou des extrémistes chez eux et qui même non contestataires devraient rester maîtres chez eux ?
Non Madame, les Syriens ne sont pas et de loin ce peuple docile que vous nous présentez même
Si cela vous déplait et même si et comme nous autres occidentaux en crise, la majorité veut des réformes, une meilleure répartition des richesses de leur modeste pays à peine pétrolier et des emplois autre que administratifs ( mais quand dont la majorité – gros problème et exception syrienne – à moins de vingt ans malgré un accès facile a contraception).
Sachez que et dans leur majorité
1- ils ne veulent pas être mangé à la sauce irakienne. La situation du peuple irakien broyé par les Bush et consorts menteurs toujours en activité leur fait très peur.
2-les multiples communautés confessionnelles se faisaient très bien au fait que la religion en Syrie laïque n’est pas mentionnée sur les cartes d’identité.Comme au Liban les jeunes pouvaient commencer à convoler hors clan religieux y compris de quartier(et même pas communauté), les syriennes dans leur majorité savent qu’elles ont plus de possibilités qu’en Saoudie » dont vous ne dites rien (pétrole oblige. Nombre d’elles si elles le désirent travaillent et sortent et qu’en Syrie les lieux de convivialité sont mixtes ce qui est essentiel pour cette majorité de jeunes syriens (Sans doute presque 50%)
3- la Syrie n’est pas l’Egypte et la population est éduquée. Elle est constituée d’une classe moyenne (même si encore assez clanique) qui s’élargissait et ne veut pas de problèmes ni d’insécurité, ni de violence,ni d’intervention de groupes qui ne la représentent pas dans sa diversité !bien sur elle veut surtout plus d’ouverture sur le monde ce qui lui est régulièrement refusé pour des raisons qui lui sont dictées loin de chez elle aux USA, à Londres ou Paris !
Elle n’est pas dupe du si grand et si récurrent intérêt des Clinton ou Sarkozy voire BHL pour son devenir !
Enfin ces Syriens qui ont une grande dignité et beaucoup de culture et de savoirs ou savoir faire et qui ne manifestent pas ou peu à Damas ni à Alep ni dans la Jéziré ni sur la côte ni sur les rives de l’Oronte et ni dans les tribus n’ont pas à être humiliés par vos propos hautains (voir vos propos)quand elle ne réagit pas comme vous le voulez !
Pas plus que ces observateurs de la Ligue arabe à peine sur le terrain doivent être perfidement moqués ! Sans doute ont-ils à coeur de faire le difficile travail pour lequel ils ont été mandatés. En tout cas, mandatés par cette ligue arab e dont vous disiez il y a peu qu’elle redevenait crédible ils n’ont pas recevoir les ordres ni de la France ex puissance mandataire, ni encore moins de « ces » OSDH dont on commence à savoir qui ils sont, ni enfin de ces habitués occidentaux du deux poids deux mesures qui oeuvrent au Moyen Orient pour leurs seuls intérêts et certainement pas pour le bonheur du peuple syrien comme ils se moquent de celui des Palestiniens comme on l’observe depuis des lustres.
les Syriens forment un peuple debout qui doit enfin rester maître et seul de son devenir ! Sa peur ou son refus de ce qui est annoncé ou programmé : le déclin économique bien en marche et repli identitaire ou l’islamisation de sa société multiple, nos interventions toujours intéressées et récurrentes et le risque d’éclatement d’une terre déjà par nous maintes fois dépécée ne tente pas du tout la majorité et vous pourriez le comprendre.
Plus que tout, le peuple syrien refuse que vous vous occupiez de lui, parliez en son nom ou lui imposiez des « représentants » dont il ignore tout. Dans SA grande histoire il y fut toujours victime et grand perdant de nos manigances pour notre grand plaisir à nous seuls et pour le votre sans aucun doute !

alison beker a dit :

Bien vu Julia, je suis d’accord avec toi et on est beaucoup à penser comme toi !
Mme Minoui , tant que les manifestants seront composés d’extremistes à la botte des frères musulmans, aucun changement de la majorité des syriens n’est à espérer et la grande majorité continuera à soutenir Assad au grand désarroi de ceux qui veulent le voir tomber et tout cela à cause du manque de stratégie politique des occidentaux et une terrible incompétence des médias soit disant objectifs et impartials qui répètent comme des perroquets ce que leur disent le conseil national syrien et son pseudo observatoire syrien des droits de l’homme basé à Londres dont personne ne sait d’où il sort ?