Aller à…
RSS Feed

Syrie : Bachar al-Assad dénonce une « guerre menée de l’étranger »


Assawra

 

Site du Mouvement démocratique arabe

« Résister à l’occupation, c’est vivre libre »

??????

 

Inscription à notre liste de diffusion: « Assawra »

[email protected]

 

dimanche 3 juin 2012, par La Rédaction

Le président syrien Bachar al-Assad, confronté à une insurrection populaire depuis plus de 15 mois, a affirmé dimanche sa détermination à en finir avec la révolte, en affirmant que son pays faisait face à un « plan de destruction » et à une « guerre menée de l’étranger ».

M. Assad a aussi écarté tout dialogue avec les opposants liés à l’étranger, en allusion notamment au Conseil national syrien basé à l’étranger.

La Syrie fait face à un « plan de destruction », a-t-il martelé, dans un discours devant le nouveau Parlement retransmis par la télévision, dans lequel il s’est posé en rempart contre le « terrorisme qui augmente ».

Il a dit que son régime avait « essayé tous les moyens politiques » mais ajouté que ces efforts étaient vains « car nous faisons face à une véritable guerre menée de l’étranger et les moyens de l’affronter sont différents ».

M. Assad a souligné que les responsables selon lui du « terrorisme ne sont pas intéressés par le dialogue ou les réformes. Ils sont chargés d’une mission et ne s’arrêteront que s’ils accomplissent cette mission ou si nous arrivons à les arrêter ».

« La Syrie est ouverte à tous les Syriens quelles que soient leurs opinions mais le terrorisme ne peut faire partie du processus politique et nous devons lutter contre le terrorisme pour guérir la nation. Nous allons continuer à faire face avec vigueur au terrorisme », a-t-il ajouté.

« Il n’y aura pas de compromis dans la lutte contre le terrorisme et ceux qui le soutiennent », a dit le président syrien, qui ne reconnaît pas le mouvement de contestation, assimilé au « terrorisme ». « La sécurité de la nation est une une ligne rouge », a-t-il poursuivi.

« Nous allons continuer à faire front au terrorisme tout en ouvrant la porte à ceux qui n’ont pas porté les armes », a poursuivi le président syrien.

M. Assad a au début de son discours rendu hommage à « tous les martyrs, civils ou militaires », en soulignant que leur « sang n’aura pas coulé en vain ».

Le président syrien a toujours accusé l’étranger, notamment les Occidentaux, de fomenter un complot contre son pays.

Ce discours, le premier de M. Assad depuis janvier, intervient alors que le plan de sortie de crise du médiateur de l’ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan est resté lettre morte et que le pays est désormais au bord de la guerre civile, selon de nombreux dirigeants internationaux.

A son arrivée dans le Parlement, M. Assad a été applaudi par les députés réunis en première session depuis les élections du 7 mai. Une minute de silence a été observée à la mémoire des « martyrs ».

Plus de 13.400 personnes, en majorité des civils, ont été tuées depuis le début, en mars 2011, de la révolte populaire, qui s’est militarisée au fil des mois, selon l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

(03 juin 2012 – Avec les agences de presse)

Pétition

Non au terrorisme de l’Etat d’Israël

Une réponse “Syrie : Bachar al-Assad dénonce une « guerre menée de l’étranger »”

  1. Francenaldo Amorim
    juin 3, 2012 à 5:48

    Bachar Al Assad, est un heros, comme Co. Mouammar Al Kadhafi, qui est resté à son poste, pour défendre sa patrie, jusqu´au bout. Sa vie appartient a sa patrie. Il y a des millions de Syriens à défendre, à conduire à l’union du pays, la maintenance de la paix, et le respect religieux entre tous.
    Il n’ira jamais pactiser avec les sionistes euro-américains, qui font le jeu des sionistes d´ Israël, et veulent détruire tos les pays autour d´eux. Regardez le compllot qu´íls ont préparé, pour affaiblir militairement les pays comme l´Irak, Libye, Syrie( sous attaque), Afghanistan….Egypte, Tunisie…etc..etc…les sionistes ont inventé un  » Printemps arabe » fournissant des armes aux groupes d’ opposition, pour renverser les gouvernements avec l ´aide de groupes de terroristes comme l ´Al Qaïda, frères musulmans, etc..et des .commandos étrangers de l ´Otan, et recrutant des traitres locaux même sans avoir la majorité de la population, detruisant l´unité des pays attaqués par les sionistes, en les coloquant dans une dépendance et aide militaire des pays neo-colonnialistes, pour pouvoir se soutenir dans le pouvoir.´ C´ est un crime de guerre et une lâcheté….ce que les sionistes font en Afrique du Nord et Moyen Orient.
    President Bachar Al Assad, doit armer 2 millions de syriens civiles patriotiques, pour aider l ´armée Nationale Syrienne a défendre la Syrie de l ´invasion sioniste. Urgent. Et pour contre-attaquer la Turquie, en cas où ce pays ne respecte pas la souveraineté de la Syrie.
    Si Israel entre dans la guerre, L ´Iran vas les mettre a sa place. S´ils usent des artefacts nucléaires, sur l ´IRAN, la Russie le fera payer dans la même monnaie. Alors ces sionistes mériteront d’ être chasses de partout et éliminés , comme des crimminels de guerre.