Aller à…
RSS Feed

Syrie: combats acharnés à la frontière avec le Liban, des dizaines de terroristes tués .


 
 
La bataille bat son plein dans les régions syriennes proches de la frontière avec le Liban, dans le gouvernorat de Homs.

Le milicien Fares Chehab tué à Ksseir

Selon l’agence de presse officielle Sana, 4 villages proches de la ville de Qousseir, Radwaniyyé, Kadech, Mansouriyyé et Saadiyyé ont été repris par les forces gouvernementales. Celles-ci sont en train de se rendre vers le village de Ghassaniyé

 

L'aéroport Dabba occupé par les miliciens

Alors que les combats se sont intensifiés à l’aéroport de Dabaa qui avait été occupé ces deux derniers jours. Selon la télévision Al-Mayadine, l’armée y a tendu plusieurs embuscades, tuant et blessant de nombreux miliciens.

Selon cette source, les forces gouvernementales ont attiré les miliciens vers cet aéroport abandonné où elles leur ont tendu un get-apens.

Dans l’après-midi, les miliciens ont pilonné de deux obus la localité d’al-Kasser dans le Hermel au Liban et blessé une femme.

Dans la banlieue de Damas, près de 70 morts sont tombés en quatre jours de combats, dont de nombreux terroristes  à Jdeidet al-Fadl, au sud-ouest de Damas, alors que les troupes gouvernementales semblent contrôler totalement la région.
  

Dans le même temps, des affrontements se déroulaient dans  de Jdeidet Artouz .
Selon le site Syrian Documents, la milice de l’Armée syrienne libre a annoncé son retrait de cette localité.

Moustafa Rakii, milicien Libyen tué dans la province de Lattaquié

Le site a également indiqué qu’un bus transportant des fonctionnaires du ministère des financé a été victime d’une attaque dans le quarteir de Barzé au cours de laquelle 10 personnes ont été tuées.

   
Dans le gouvernorat d’Idleb, l’armée syrienne a abattu un ballon américain d’espionnage équipé d’appareils de photographies ultra-sophistiqués.
Une source militaire syrienne interrogé pour l’agence Asia a précisé que l’appareil surveillait les déplacements des militaires réguliers dans la région de Wadi Abou Deif , dans la province d’Idleb, ou les miliciens assiègent depuis plusieurs mois un camp militaire gouvernemental.

Kaïs Halloumi, milicien tunisien tué dans la province d'Alep

Par ailleurs, de violents  combats opposent les miliciens du front al-Nosra d’al-Qaïda aux militaires réguliers à l’ouest de la ville de Maaret Nooman.

Vendredi, quelques 200 miliciens ont péri dans la province de Lattaquié dans un pilonnage de leurs repères.

A Alep, et plus précisément dans le quartier Maksoud occupé par quelques 600 miliciens depuis trois semaines, des combats fratricides ont éclaté entre les insurgés qui se disputaient les butins pillés aux habitants qui ont quitté le quartier.

Il est par ailleurs question d’une avancée progressive de l’armée régulière à cheikh Said et Safira au sud  de la ville.