Aller à…
RSS Feed

SYRIE: Des « crucifixions » et « martyrs » (Figaro/AFP) aussi indigestes que des étouffe-chrétiens au chocolat!


Monday, April 21, 2014

SYRIE: Des « crucifixions » et « martyrs » (Figaro/AFP) aussi indigestes que des étouffe-chrétiens au chocolat! (*)

(*) gâteau typiquement français vendu uniquement en boulangerie.

Le Figaro est une entreprise florissante puisque la loi française et l’idéologie journalistique en vigueur lui a permis d’adapter son fonds de commerce qui est passé, il y a 30 ans, de l’anticommunisme primaire à l’anti-islamisme le plus débridé.

Les plus consciencieux savent pour qui roule LE FIGARO et ce que vaut l’AFP. Pour cette dernière, il suffit simplement de penser, pour le monde arabe, aux « dépêches » emplies de haine de RENE NABA (1). Ce qui est plus grave, c’est quand, dans le plus pur style du « téléphone arabe », un site comme TUNISIE SECRET « cite-LE-FIGARO-qui-cite-l’AFP » au sujet de délires sanguinaires en Syrie (2). On peut alors en conclure que la propagande de l’Empire devient intériorisée puisque même les musulmans deviennent islamophobes!

Des fanatiques religieux en Syrie, non seulement couperaient les têtes des gens mais s’amuseraient aussi à crucifier systématiquement les Chrétiens qui, devant la sommation de se convertir ou de mourir, choisiraient le martyr, comme dans le cas d’une jeune fille au doux visage dont la photo accompagne l’article de TS (2).

On y lit les propos aberrants de « la SŒUR RAGHID » (qui rappellent étrangement la médiatique SŒUR AGNES qui avait participé à Paris à l’invitation d’une organisation liée à Usrael): «  »C’est impossible, a-t-elle ajouté, de renier leur foi donc, ils subissent le martyr. »

Le conte de fées pour lecteurs du Figaro était presque parfait et la manipulation presque réussie. En effet, raisonnons une seule seconde: comment un Chrétien (ou un musulman) pourrait-il sa foi en déclarant sous la menace quoi que ce soit devant des criminels armés? C’est contraire au processus même de la conversion. C’est comme si une femme disait à un homme: « VIOLEZ MOI! ». Ce ne serait plus un viol, n’est-ce pas?

L’Histoire montre qu’il y a pu y avoir, à certains moments, des conversions forcées (très rares cependant dans l’histoire de l’Islam et dues à des personnages mentalement malades) et qui étaient en fait souvent des conversions pour raisons économiques: permettant, par exemple, d’échapper à la misère. Ce qui n’est évidemment pas le cas dans la Syrie contemporaine où Chrétiens et Musulmans jouissent des mêmes droits depuis de très longs siècles.

Bref, il est évident qu’une quelconque déclaration orale conversion devant des tueurs n’a aucune valeur, ni sur le moment, ni après. C’est tout simplement ridicule et de la pure propagande digne des épisodes les plus noirs des croisades anticommunistes passées et bien connues du Figaro, qui est passé de la dénonciation du « goulag sybérien » à celle du « goulag syrien ».

D’ailleurs, les chaînes d’information syriennes officielles (ADDOUNIA/SAMA, IKHBARIYA), pourtant bien « remontées » contre les mercenaires et étrangers et fanatiques religieux et elles ont raison de l’être) et couvrant l’actualité de leur pays 24h sur 24h avec des journalistes sur tous les fronts, n’ont JAMAIS rapporté d’informations de ce type (conversions forcées avec ou sans photos truquées d’introduction d’un crucifix dans la bouche de la victime).

Que les agents du Figaro aillent suivre des cours intensifs de journalisme à l’Institut de la Presse à Damas (3 et 4)!

A MAALOULA, le village chrétien près de Damas où les gens (musulmans et chrétiens) parlent encore l’araméen, la langue du Christ, trois journalistes de la télévision dAL MANAR (lié au HEZBOLLAH) ont été récemment assassinés alors qu’ils couvraient les événements. Le Figaro en a-t-il fait « la Une » de son torchon national?

La jeune fille chrétienne a sûrement été tuée simplement parce que ses assassins sont ainsi et NON PAS parce qu’elle « aurait « refusé de se convertir ».

En conclusion, on dirait à chaque fois que les manipulations médiatiques de la guerre contre l’Irak ni ceux de la guerre contre la Roumanie, la Yougoslavie, la Libye et tant d’autres, n’ont servi à rien. Le constat est triste de voir des activistes soit disant anti-impérialistes citer sans la moindre critique, la propagande du Figaro.

Rappelons qu’il faut toujours se méfier des médias du Système (AFP, Figaro, Libération) et des manipulations dans les manipulations (Moijerenenaba.com, etc.). Pour ceux qui veulent aller à la source des informations dans d’autres langues que l’arabe (en français, anglais, etc.), consulter les portails de l’agence officielle SANA par exemple.

Sources:

(1) René Naba mis à nu derrière son « portrait total » de Kadhafi. 23 janvier 2012.

http://www.tortillaconsal.com/albared/node/210

(2) Syrie: des crucifixions de chrétiens? 20 Avril 2014

http://www.tunisie-secret.com/Syrie-des-crucifixions-de-chretiens_a871.html

(3) Syrie : fascinantes chaînes de télévision! 11 août 2012

Syrie : fascinantes chaînes de télévision ! par les Pacifistes de Tunis

« Qui pourrait imaginer qu’un jour, ce seront les Syriens qui donneront des leçons de journalisme et d’éthique journalistique aux Français, Anglais et Nord-Américains, entre autres ? »

(4) La Syrienne Yara As-Saleh et la Libyenne Hala Misrati, héroïnes du journalisme libre. 14 août 2012

http://www.mathaba.net/news/?x=631076

Par Les Pacifistes de Tunis

Méga site interactif et convivial en couleurs : http://bit.ly/yd15JY

??? ????: ??????? ???? ?????? ? ??????? ?????? ??? ????? ?????? ??? ???? ????? ?????? ??????…

Des Tunisiens se rendent en Syrie pour accomplir le Jihad en soutien à l’armée arabe syrienne

« Enfin, en d’autres continents et d’autres civilisations, non-occidentales, d’autres révolutions, en Asie et en Afrique, … peuvent aider l’Occident à prendre conscience de ce qu’est une véritable révolution changeant à la fois les institutions et les hommes. Une révolution est d’abord, pour une société, ce qu’une conversion est pour l’individu: changer le but et le sens de la vie. »

Roger Garaudy, Comment l’homme devint humain, Ed J.A, p. 327-332

« Moi, Je, ReneNaba.com »: Flashback sur les citations d’un imposteur et mégalomane en mal de reconnaissance

« A cet égard, mes contributions aux divers sites de la gauche démocratique arabe ou internationale, notamment Tlaxcala, le premier site planétaire multilingue, Mondialisation.ca, pour le continent nord-américain, et, rebelion.org, pour l’Amérique latine, de même qu’à Oumma.com, l’un des plus importants sites de France, répondent d’ailleurs à ce souci de participer au travail d’éveil politique » (René Naba)

Par Les Pacifistes de Tunis

Aux lecteurs obnubilés par tant de « journalisme », de « professionnalisme » et d' »expérience » mis en avant par René Naba (1), ex-directeur du service « Monde Arabe » de l’Agence France-Presse », voici quelques rappels au sujet de ses publications remarquées sur la Libye.

Son style, pour commencer, est celui d’un procureur général. Il est comparable, par son contenu, à la haine que l’on voir dégouliner entre le lignes d’un livre comme « La Rage et l’orgueil » d’une Oriana Fallaci; par son caractère hautain, à la pédanterie des éditoriaux d’un Ignacio Ramonet (L’Immonde Diplomatique); et, par ses références, aux affabulations de l’obsédée sexuelle Annick Cojean (L’immonde, tout court). Tous ces matériaux, comme les esprits libres savent, ont fait le lit des bombardements psychologiques puis réels de l’OTAN pendant près d’une année au total (2).

La méthode de René Naba est essentiellement basée sur la consultation de « fiches » et « dossiers »: en fait un jeu de Lego de dépêches d’agences de presse, de flots de dépêches, souvent basées sur des on-dit (« Qil u Qal » en arabe), diplomatiques ou non, peu importe; quand l’individu ne reprend pas tels quels des canulars d’Al-Jazeera (2). Bref, il n’y a là rien de professionnellement éthique, journaliste ou scientifique. Nous sommes en présence de propagande pure et simple au temps glorieux de l’OTAN.

Avec le recul de trois années, le lecteur peut aisément s’en rendre compte par lui-même, en « sortant » à nouveau, comme le font ces pseudo-historiens de l’actualité, les fameuses « dépêches » en question. René Naba a par ailleurs « compilées » ces dernières pour en « faire » un « portrait total » en trois volets (et même un livre) que même les responsables d’un site respectable comme Mondialisation.ca ont publiés, probablement aveuglés par le « prestige » de l’individu (réf bib 2 à 5).

Ainsi, le grand expert et géo-politologue René Naba écrivait-il dès la fin du mois de février 2011 que la révolte arabe en général apparaissait comme la « première révolution démocratique du XXI me siècle » « sans soutien extérieur »(réf bib 2 et 3)…

Bien entendu, les mêmes « poncifs » qui ont servi à justifier cette guerre dans les médias populaires « occidentaux », reviennent dans l’analyse prétendument savante de René Naba. Il en va ainsi des « mercenaires recrutés aux confins de l’Afrique, principalement des Kenyans » aux « raids aériens incessants menés par des mercenaires de l’Europe de l’Est (Biélorussie, Ukraine, Serbie) ». Le « journaliste d’investigation » est formel : Gaddafi « noiera dans un bain de sang et sa révolution et ses compatriotes qui ont bravé son autorité, après en avoir tant bavé pendant 42 ans. Près de six mille tués en deux semaines de contestation […] »(réf bib 2 et 5)

Or, cette histoire de « mercenaires » africains ou non, mais surtout « africains », fut un gros mensonge par ailleurs amplifié par un canular simultané d’Al-Jazeera, du réseau Voltaire et des amis iraniens de René Naba, évoquant un contrat de 50 000 « mercenaires africains », que Gaddafi aurait conclu avec…. Israël » (6)

Quand aux délires sur la disparition du Libanais Moussa Sadr sur laquelle, toute honte bue (il faut bien sauver la face), il revient (1), il suffit simplement au lecteur de se demander, comment, depuis trois ans, et alors que les archives des services de renseignements libyens sont sous le contrôle total des Etats belligérants de l’OTAN, la « preuve », n’a pas encore été apportée.

En conclusion, comment ne pas savourer aussi la leçon de journalisme « d’investigation » suivante:

« Au-delà de ce travail de conscientisation, il est important de maîtriser les données avant d’agir. D’éviter la désinformation et la désorientation. Car sinon nous risquons de nous tromper de cible et d’adversaire, et de prêter ainsi le flanc à nos détracteurs. Il faut articuler son raisonnement avec une bonne connaissance des dossiers, tu seras ainsi toujours à l’abri d’une supercherie ou d’une imposture. »

_____________

(1) Libye/Kadhafi: Portrait d’une fratrie en pleine déconfiture. 29 mars 2014

Libye/Kadhafi : Portrait d’une fratrie en pleine déconfiture

(2) René Naba mis à nu derrière son « portrait total » de Kadhafi. 23 janvier 2012.

http://www.tortillaconsal.com/albared/node/210

(3) René Naba. « Libye: Kadhafi, portrait total (1/3) ». 28 fév. 2011

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23440

(4) René Naba. « Libye: Kadhafi, portrait total (2/3) ». 5 mars 2011

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23537

(5) René Naba. « Libye: Kadhafi, portrait total (3/3) ». 6 mars 2011

http://mondialisation.ca/index.php?context=va&aid=23546

(6) L’effroyable imposture libyenne de Thierry Meyssan, fossoyeur de l’anti-impérialisme. 22 juin 2012

http://www.mathaba.net/news/?x=630673

(7) Affaire Moussa Sadr. Kadhafi a bien été victime du « téléphone arabe » et iranien du Réseau Voltaire [The Moussa Sadr Case. Gaddafi Has Certainly Been the Victim of Voltaire Network’s Iranian and “Bush Telegraph”]. 12 fév. 2012

http://www.tortillaconsal.com/albared/node/266

EVEQUE_UNICITE_AJRAS_AL_MASHRAQ_ALMAYADEEN_03sep13
.mpg
Télécharger

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notification pour
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x