Aller à…
RSS Feed

#Syrie : dis papa c’est quoi les enfants boucliers humains en Syrie #nausée ?


Publié le14 juin 2012

par Allain Jules

La vraie difficulté des autorités syriennes c’est que les ennemis dela Syrie contrôlent les médias mondiaux ainsi que toutes les organisations internationales (ONU, FMI, Banque Mondiale, CPI etc.). Quand leurs intérêts son en jeu, ils manipulent, déforment en violant sans cesse la vérité et la vraie information. Ensuite, ils censurent sans vergogne les protestataires que nous sommes.

Ces désinformateurs ont même parfois le toupet d’accuser les autres de ceux qu’ils sont véritablement, des menteurs et des assassins. Et vlan ! Après avoir accusé Damas de tous les maux imaginables et inimaginables, ils ont abouti aux “enfants boucliers humains”. Aujourd’hui, Laurent Fabius le ministre français des Affaires étrangères a, depuis le Quai d’Orsay lors d’une conférence de presse, déclaré ceci:

«Des enfants de 8 à 9 ans sont placés devant des chars, violés et assassinés. (…) Ils sont mis de part et d’autre des cars militaires qui entrent dans les villes. Si on veut tuer des soldats, il faut d’abord tuer des enfants…»

La désinformation tourne à plein pot et nos amis oublient visiblement un petit détail, tout petit mais vachement lourd de conséquence. Vous le voyez ? Élémentaire mon cher Watson ! On a accusé jadis Saddam Hussein d’utiliser des boucliers humains pour protéger certains sites à Bagdad. Ah, Bagdad, le nouvel enfer sur terre depuis la fin de Saddam. Passons. 

Il y a même sur Twitter depuis hier, un hastag nausée ( ce signe dièse #) #nausée, pour désigner ce que le régime fait avec les enfants. Un fake grossier comme l’annonçait déjà Thierry Meyssan sur ce qui va suivre avec une désinformation de masse. Je disais plus haut que nos amis oublient visiblement un petit détail, tout petit mais vachement lourd de conséquence. Ils avalisent à l’insu de leur plein gré que l’armée nationale syrienne se protège. De qui donc ?

Faut-il répondre à cette question…existentielle ? La vérité est ailleurs. Alors que les Etats-Unis et ses alliés équipent les terroristes syriens, ils crient sur tous les toits que Moscou livre des hélicoptères militaires à Damas et, dans la foulée, Paris la guerrière -rien n’a changé-, demande fermement à Moscou de cesser toute livraison d’armes à Damas. On croit rêver. Oui, ces gens sont des monstres !