Aller à…
RSS Feed

Syrie : « La majorité des morts à Treimsa étaient des insurgés armés »


Syrie : "La majorité des morts à Treimsa étaient des insurgés armés"

 

« La majorité des morts dans ces violences de Treimsa sont des insurgés armés », a affirmé l’OSDH, organisme oeuvrant en faveur d’un changement de régime en Syrie depuis Londres. « Seulement sept civils ont péri dans les affrontements entre les forces de sécurité syriennes et les groupes armés » a précisé cette représentation reconnue uniquement par les pays occidentaux ainsi que le Qatar, la Turquie et l’Arabie Saoudite

Les violences de Treimsa ont éclaté lorsqu’un convoi de l’armée se dirigeant vers la région de Hama a été surpris par une attaque d’insurgés pour certains d’origines étrangères et d’éléments qualifiés de « déserteurs » très lourdement armés.

Les forces de sécurité syriennes ont riposté tuant plusieurs dizaines d’éléments insurgés. Les affrontements entre les deux parties ont fait près de 150 morts. Damas attribue ces violences à des groupes armés, soutenus par des parties étrangères, cherchant à déstabiliser la Syrie.

Ce drame illustre à quel point le premier pas vers la cessation des violences incombe au gouvernement syrien, qui doit cesser d’employer des armes lourdes et amorcer le retour dans les casernes de ses forces de sécurité, a déclaré à la presse le porte-parole du ministère des Affaires étrangères Français, Bernard Valero. Koffi Annan le SG de l’ONU s’est dit « bouleversé et horrifié ». Les forces du régime, a-t-il déploré, ont violé « l’engagement du gouvernement de cesser l’utilisation d’armes lourdes dans les centres de population ». Les Américains ont également condamnés très fermement ce « massacre » et ont évoqués une « vision de cauchemar » et la nécessité absolue d’engager des mesures contraignantes à l’égard de Damas

Ces violents incidents armés provoqués par les insurgés interviennent alors qu’au Conseil de sécurité de l’ONU, un nouveau projet de résolution est en discussion, la Russie a averti jeudi soir qu’elle s’opposerait à tout texte imposant des sanctions au régime de Damas.

MF/APA/Agences

 

 

2 Réponses “Syrie : « La majorité des morts à Treimsa étaient des insurgés armés »”

  1. Francenaldo Amorim
    juillet 15, 2012 à 3:52

    Les insurgés, ils font une guerre de guerrilla, attaquant pas seulement les forces de sécurité comme aussi la population, qui veut pas les appuyer.
    Cette fois ils ont été surpris par la nouvelle tactique de l´armée Nationale, qui une fois que les groupes ennemis sont détectés, l ´armée nationael les encercle de tous les cotês, avec des commandos aéro-transportés par hélicoptères, en moins d´úne heure,et pour les troupes positionnés à vingt kilomètres de la frontière Turque, pour éviter des confrontations directes avec l´armée turque, qui est positionnée massivement dans la frontière dans une attitude provocatrice, après l´ abbat du chasseur Turque le mois passé, mais déja en position pour défendre la Syrie une éventuelle attaque Turque au commandement de l ´OTAN.
    Cette fois l´ armée ne vas pas pardonner les traitres et mercenaires qui viennent de la Turquie pour attaquer le peuple syrien.

    Ici au Brésil, la presse contrôlée par les sionistes, comme aussi dans tous les pays subordonnés et dmminés économiquement par les Ètats Unis, disent qui le gouvernement Syrien a attaqué la population civile dans un massacre, mais ne parlent des insurgés qui en plusieurs centaines et lourdement armés , sont entré dans la ville, et lâchement pris la population civile de ôtage

    Pas de pitié pour ces traitres et mercenaires, l´armée nationale doit les juger pour trahison.

  2. Francenaldo Amorim
    juillet 15, 2012 à 4:21

    Ces américains et les pays de l ´Otan, n´ont rien a reprocher à l ´armée de la Syrie, qui se defend des ces groupes bien armés avec des armes lourdes, roquettes anti-char, et mitrailleuses .50, grenades etc…et tireurs d´ élite, snippers étrangers déguisés en syriens, qui attaquent la population, les forces de l ´ordre et l ´armée nationale, et colloquant des bombes partout.
    L´armeé doit les attaquer avec force total, et le correct serait d’éliminer les sanctuaires en territoire étranger, positionnés dans la frontière dans un affront international de guerre à la souveraineté de la Syrie. Mais c´ est ça qu’ ls voulaient pour avoir un prétexte de commencer une guerre totale de l ÓTAN.
    Qui sont ils pour critiquer l ´armé de la Syrie?
    Ils ont oublié certainement, ce que l ´armée américaine à fait dans le Vietnam, Iraq, Libye, etc..etc…maintenant dans l ´Afghanistan…..oû l ´OTAN attaquent avec l ´aviation… c´ est pire…