Aller à…
RSS Feed

Syrie: Le président Bachar al-Assad prête serment devant le Parlement syrien


Syrie: Le président Bachar al-Assad prête serment devant le Parlement syrien

Posted on juil 16, 2014 @ 17:33

Allain Jules

Assad_palaisDAMAS, Syrie – Le président Bachar al-Assad a prêté aujourd’hui le serment constitutionnel comme président de la république arabe syrienne devant les membres de l’Assemblée du peuple. Dans une allocution de circonstance, le président al-Assad a félicité les Syriens honnêtes qui avaient exprimé leur volonté, pris leur décision puis l’a exécutée via la pratique démocratique.« Des années s’étaient passées depuis les cris lancés par certains pour la liberté, mais c’est vous qui étiez les libres dans un temps de dépendance et les maîtres dans un temps d’employés », a dit le président al-Assad qui a exprimé sa haute estime aux syriens honnêtes « qui avaient refusé qu’un étranger partage avec eux la direction de la Patrie, et décidé de choisir eux mêmes leur constitution, leur parlement et leur président et fabriqué la véritable démocratie ».

Le président al-Assad a rendu hommage à cet effet aux martyrs, aux blessés et à leurs familles qui avaient protégé la patrie, la constitution, la loi et les établissements.« L’agression lancée contre la Syrie ne vise pas une personne ou un gouvernement, comme il le semble, mais la structure d’une Patrie, son rôle et la pensée de ses fils dans le but de les distraire via des conflits illimités au lieu de les permettre de réaliser leurs ambitions dans la prospérité du pays », a indiqué al-Assad qui a rappelé que le gouvernement syrien avait averti dès le début que le plan qui vise la Syrie va dépasser ses frontières à travers le terrorisme qui ne connaît pas de frontières. Le président al-Assad a réaffirmé que le gouvernement syrien a décidé depuis les premiers jours de l’agression d’aller parallèlement dans deux trajets: frapper le terrorisme incessamment et faire des réconciliations locales pour ceux qui veulent retourner et abandonner le faux chemin. Le président al-Assad a réitéré, à cette occasion, son appel à chacun qui a été trompé à jeter l’Arme, affirmant que le gouvernement syrien est résolu à lutter contre le terrorisme jusqu’au rétablissement de la sécurité partout dans le pays.

Le président al-Assad a affirmé que chacun qui attend que la guerre prenne fin de l’étranger s’illusionne, précisant que le règlement politique se base sur des réconciliations intérieures seulement et que le dialogue ne comprend pas des forces non patriotiques qui s’étaient dérobées aux dialogue et parié sur le changement des équilibres. Il a insisté, dans ce sens, sur que le facteur intérieur « qui est le fondement de tout traitement de l’état actuel, affirmant la nécessité d’en finir avec la corruption financière, administrative et morale et de les considérer comme première priorité dans la prochaine phase. Passant à la situation à Gaza, le président al-Assad a estimé que ce qui se passe à Gaza n’est pas séparé de ce qui se passe dans la région mais fait suite aux plans israéliens et occidentaux exécutés par les pays réactionnaires et oppressifs qui avaient pris la mission de financer le chaos baptisé « Le printemps arabe » et la direction de la ligue arabe pour imposer un blocus à chaque pays arabe qui refuse leur hégémonie.

« Ce qui se passe en Syrie et dans toute la région est liée directement à ce qui se passe en Palestine », a assuré le président al-Assad qui a insisté à cet effet que la cause palestinienne restera la cause centrale. Le président al-Assad a salué, enfin, l’armée arabe syrienne, les groupes de défense populaire, tous les jeunes qui portaient l’arme pour défendre la dignité de la Patrie, le peuple syrien qui est derrière les victoires de l’armée de par son hébergement des militaires et les fidèles de la résistance libanaises qui avaient mené des batailles honnêtes à côté de l’armée syrienne sur les frontières

Source: La Vérité sur la Syrie

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x