Aller à…
RSS Feed

Syrie : « Les Alaouites au tombeau » est le cri de guerre des groupes armés


par Bassam Ali

Selon des témoins les victimes du carnage de Houla, le 25 mai 2012, – plus de cent Syriens égorgés ou tués à bout portant, dont de nombreux enfants – étaient toutes chiites [Alaouites], non pas sunnites, comme on le laissait entendre. Les hommes [sunnites] qui auraient perpétré ce carnage l’auraient attribué ensuite aux forces de sécurité de Bachar El Assad. (Silvia Cattori)

 

 

Dès lors qu’en Occident on se sert du massacre de Houla, une localité proche de Homs, comme prétexte pour condamner le gouvernement syrien, nous tenons à révéler au monde entier que les victimes de ce massacre appartenaient toutes à la communauté chiite.

Deux cents hommes armés, commandés par deux membres de la famille al-Ekésh, ont perpétré des massacres contre des familles chiites [alaouites] du village de Teldo, à proximité de Houla. Cette région, qui se trouve à 32 km au nord-ouest de Homs, ainsi que tous ses environs, est entièrement sous la domination des bandes armées.

93 personnes, dont 32 enfants, ont été ligotées puis égorgées avant d’être photographiées et les images ont été ensuite livrées à la chaîne al-Jazeera.

Ce sont ces mêmes hommes armés qui ont mis le feu à l’hôpital national de Houla, le détruisant entièrement, ainsi qu’à l’Hôtel de ville et à nombre de maisons appartenant à des familles appartenant à la communauté chiite, d’après le témoignage des habitants de la région.

Le jour même, un autre groupe de plus de 250 hommes armés a envahi le village de Shomarya, banlieue de Homs, dans la région de Qusseyr, brûlant les maisons et massacrant 12 personnes -dont des enfants- toutes appartenant à la communauté chiite [alaouite] ; un massacre celui-là aussi à caractère purement confessionnel ; le but de ces massacres étant d’attiser la haine confessionnelle. Pour preuve : certaines voix s’élèvent pour appeler à la création d’un califat musulman en Syrie et dans toute la région…

Certains appellent au bombardement de la Syrie par l’OTAN ; d’autres à une guerre confessionnelle, sur la base du wahabisme, appelant à anéantir, tuer, expulser, brûler et violer les autres minorités au sein de la patrie. Ils demandent à vider le pays de ses deux communautés chrétienne et alaouite [chiite] les accusant d’être les instruments du pouvoir…

Les vrais croyants sont exempts de ce genre de crimes.

Mais comme l’Occident fait du massacre de Houla un prétexte pour intervenir, frapper notre pays, nous tenons à faire savoir au monde entier que les martyrs de Houla appartiennent tous à la communauté chiite.

Maintenant que vous connaissez la vraie identité confessionnelle des personnes massacrées allez-vous cesser de pleurer ?

Bassam Ali
al-Akhbar (quotidien libanais)

 

Article original en arabe :
http://www.tayyar.org/Tayyar/News/PoliticalNews/ar-LB/houla-pb-63042283111.htm

Traduit de l’arabe par AM et HN pour silviacattori.net

 Articles de Bassam Ali publiés par Mondialisation.ca