Aller à…
RSS Feed

Syrie : près de 200 morts après la prise, par Al-Qaïda, de deux bases militaires au nord-ouest


Syrie : près de 200 morts après la prise, par Al-Qaïda, de deux bases militaires au nord-ouest

17/12/2014

Selon l’OSDH (l’Observatoire syrien des droits de l’homme), près de 200 personnes – des soldats de l’armée syrienne et des combattants djihadistes -sont mortes lors de la prise, par des combattants se réclamant d’Al-Qaïda, de deux bases militaires situées au nord-ouest du pays.

Alors qu’ils ciblaient ce complexe militaire depuis près de 3 ans, les combattants djihadistes du Front al-Nosra, qui pourraient avoir été épaulés par deux autres groupes islamistes (Jund al-Aqsa et Ahrar ach-Cham), se sont emparés ce lundi de la base militaire de Wadi al-Deif au nord-ouest de la Syrie, à mi-chemin entre Homs et Alep. Les assaillants ont également pris la base de Hamidiyé, située non loin de là dans la province d’Idleb, région frontalière de la Turquie.

Selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH), basé à Londres mais qui dispose d’un important réseau d’informateurs sur place, les combats auraient provoqué la mort de plus de 180 personnes, dont une centaine parmi les rangs des forces gouvernementales. Cette même source nous apprend également qu’environ 120 soldats syriens auraient été fait prisonniers par le Front al-Nosra. Ce dernier, identifié comme la branche syrienne d’Al-Qaïda, a confirmé cette prise, mais a tenu à contredire les informations de l’OSDH en précisant qu’il avait agi seul, sans l’aide des autres factions islamistes précédemment évoquées.

Cette offensive victorieuse des djihadistes est un coup dur pour l’armée syrienne qui avait jusqu’à présent repoussé tous les assauts, menés dans cette région désormais contrôlée par les insurgés.

Article rédigé par la rédaction web d’iTELE –

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x