Aller à…
RSS Feed

FRANCE – AUSTRALIE. Terrorisme : quand les prévisions de Bachar al-Assad se confirment


FRANCE – AUSTRALIE. Terrorisme : quand les prévisions de Bachar al-Assad se confirment

Posted on déc 15, 2014 @ 10:06

Allain Jules

Le président syrien Bachar al-Assad avait prévenu les Occidentaux. Il leur avait dit de faire très attention au financement du terrorisme sous prétexte de favoriser la démocratie. Aujourd’hui, le constat est net et clair. L’effet boomerang est implacable. Le terrorisme serait-t-il bien chez les autres mais chez soi, non ? L’Occident l’apprend à ses dépens, avec la déferlante en France et en Australie…En France, officiellement, on parle de recruter pour le djihad, cachant volontairement que ces gens-là sont prêts à commettre l’irréparable ici…

Le Monde:

Une filière d’acheminement vers la Syrie de djihadistes présumés a été démantelée lundi 15 décembre au matin en France, principalement dans la région de Toulouse, notamment dans le Tarn, indique une source policière. Des interpellations ont également eu lieu en région parisienne et en Normandie.

Une « dizaine d’objectifs » étaient visés par la police antiterroriste et les hommes du RAID (unité d’élite de la police). Le nombre exact et le profil des personnes interpellées n’étaient pas encore connus en tout début de matinée. Selon les premières informations disponibles, cette filière présumée aurait déjà acheminé en Syrie des candidats au djihad.

Dans le même temps, en Australie, une prise d’otages se poursuit. Vous remarquerez que cette explosion est le fait de…Bachar al-Assad. A force de mentir, de pactiser avec le diable -ce sont eux-mêmes des diables-, voilà ce qui arrive.

Le Monde:

Si les motivations du ravisseur restent inconnues, un drapeau noir et blanc, qui n’est pas celui du groupe Etat islamique, a été brandi à une fenêtre au début de la prise d’otages, avec une phrase en arabe: « Il n’y a de dieu que dieu, et Mohamed est son prophète ». Mais il n’a plus été exhibé par la suite.

« Nous n’avons pas encore confirmé qu’il s’agit d’un événement lié au terrorisme », a déclaré Andrew Scipione, le chef de la police de Nouvelle-Galles du sud, Etat dont Sydney est la capitale.La police australienne a cependant indiqué qu’elle était en contact avec le preneur d’otage.

Ce n’est que le début car, un loup solitaire réussira à commettre un attentat à Paris, Washington ou Londres…Avec tous les moyens que l’Occident leur a donné pour combattre Assad, c’est imparable malgré la vigilance renforcée…

0 0 votes
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x