Aller à…
RSS Feed

Syrie, une tragédie à chlore d’urgence ! le Canard Enchaîné (au mensonge)


…….A la rédaction du Canard Enchaîné :

de Simone Lafleuriel-Zakri lectrice du Canard depuis plus d’un demi siècle ,
et à propos de l’article titré : Syrie, une tragédie à chlore d’urgence ! (no comment pour le jeu de mots ) et signé J.-F.J., ( J.-Etc, presque comme le Christ ! et en tout cas bien anonyme)

Monsieur le Rédacteur en Chef,
Je veux vous écrire que, ayant résidé par périodes de quelques mois et très régulièrement, en Syrie depuis plus de quarante ans, historienne du monde arabe et ayant aussi vécu et travaillé quelques années à Alep à l’Institut d’Histoire des Sciences Arabes – Université d’Alep,IHAS, je connais très bien qui faisait quoi en Syrie et surtout dans l’Alep très industrialisée ! En particulier mon mari français de très longue date, est Alépin d’origine et comme ma belle famille ! Elle, musulmane – sunnite plus ou moins pratiquante, est de très, très ancienne origine alépine du quartier bien connu et très ancien de Kallaseh (cette précision puisque votre collaborateur J.-F.J semble bien connaître le pays puisqu’il en parle avec tant d’assurance sic !)

Alors, pour le chlore, sachez que c’est un ami de la famille, d’une très ancienne famille d’industriels d’Alep, de la famille Sabbagh qui avait construit cette très moderne fabrique du chlore syrien, il y a une dizaine d’années, au nord d’Alep, à sa sortie au-dessus de la ville proche d’Alep, de Harétane, sur l’autoroute dite de Gazientep, et à quelques 80 kilomètres de la frontière turque; Toute la zone fut très vite sous complet contrôle jihadiste et très tchéchène !
ET, comme le grand centre commercial, avec un Carrefour, tous deux appartenant à ce groupe familial, comme la grande minoterie de mon beau frère ( l’un de deux moulins sur la route de Damas), comme la majorité des biens industriels des Alépins, les entrepôts, les usines textiles et autres sont très tôt tombés sous le contrôle d’abord de l’ASL, connue des Alépins pour sa principale occupation : le pillage et le racket en tout genre, puis de Front à Nosra, et depuis de la Daech ou autres groupes plus ou moins associés, pour d’abord ruiner la région. les usines comme tous les biens des Syriens d’Alep qui ont été pillés, dévastés ! Ce que l les médias ont rapporté, quand même m^me si l’information ne semble pas avoir retenu votre attention sans doute car par manque de sel et peut susceptible de nourrir des subtils jeux de mots !
IL me semble, car je vous lis régulièrement, que vous n’avez jamais pris conscience de l’ampleur du pillage de la Syrie tout entière, ni que vous aviez une idée, avant, de ce qu’étaient le pays, la société alépine et l’économie syrienne,avant l’occupation par ces jihadistes. ni du désespoir, du grand malheur du peuple syrien déraciné et aujourd’hui ruiné, sans avenir, terrorisé, affamé et assoiffé !
Les jihadistes ont très vite, et alors que je quittais Alep ou j’avais fait en 2011, un dernier séjour presque sûr, pris le contrôle des usines quand ils ne pouvaient pas envoyer les machines en Turquie pour les vendre, ET hôtels,
magasins, entrepôts, ou demeures anciennes de la Vielle ville d’Alep – comme le beau Hôtel Carlton ou notre demeure plus modeste occupée très tôt par des jihadistes d’abord de Benghazi Libye, puis divers et aux dernières nouvelles reçues, aux mains du service presse-videos Daech -, tous ces biens syriens ont été pillés, puis pour la majorité, dévastés ou explosés aux premiers mois d’occupation de l’est et nord d’Alep et des environs où se trouvaient les zones industrielles plus modernes dont celle de Cheikh Najjar, il y a peu évacuée mais vide !
Et par exemple, par téléphone quotidien, quand ça marche, nous avons des nouvelles que Al Nosra occupe toujours la minoterie de mon beau frère ! C’est ce groupe jihadiste qui la fait marcher, qui rackette les paysans qui doivent y apporter les grains, et qui taxe en plus d’une location mensuelle le bien familial où personne ne peut accéder mais comme chez moi ou partout !
Le propriétaire de l’usine de chlore que je connais bien – un ami d’école et de longue date de mon époux, les propriétaires de la très moderne usine alépine de produits pharmaceutiques, et autres familles aisées d’Alep sont tous en exil, mais comme tant d’hommes d’affaires ou industriels ou commerçants de toute la Syrie ! Certains des membres de ces familles ont été assassinés ou enlevés contre rançon ( un de mes neveux,un ami médecin, et le jeune fils d’un ami, 17 ans lui jamais retrouvé !). Beaucoup doivent se cacher s’ils résident encore à Alep, car menacés d’enlèvement et d’être torturés, eux ou les enfants ou les membres de leurs familles ou sous leurs yeux !
Je connaissais très bien le propriétaire de la famille Sabbagh dont j’ai gardé le contact dans leur exil. Menacé,comme tous les membres connus des anciennes familles d’Alep il ne peut plus en Syrie et à Alep, il n’a plus depuis toutes ces années, aucun contrôle de la fabrication du chlore, et tous ses biens comme ceux des productions pharmaceutiques ont été pillés, accaparés, détruits !
Par contre toute la Syrie, par ces groupes sanguinaires et surtout mafieux, a été inondée de produits louches, frelatés, dangereux, et drogues diverses venus de Turquie, ou passés par les frontières éclatées, ou produits par des voyous qui opèrent facilement par le Liban malgré les efforts de ce pays lui fragile et destabilisé !
J’estime donc très honteux que vous puissiez donner du crédit sans point d’interrogation aux allégations très anonymes de l’emploi de ces produits dont le chlore , après les allégations de type gaz sarin ! De ces faits il n’y a eu aucune preuve de l’origine des utilisateurs : y compris de preuves qui auraient été données par les Américains à l’ONU, et c’est dit à très haut niveau ( divers démentis et témoignages ont été occultés comme celui l’un des derniers journalistes enlevés :M.Piccini ) Il est étrange que l’on soit rapidement passé sur le problème du sarin et on peut penser que si ces preuves étaient bien évidentes, les grandes puissances et l’ONU, pas du tout complaisantes quand il s’agit de la Syrie, les auraient exploitées avec la fermeté attendue et nécessaire et sans se contenter de petites mesures !
L’usage du chlore est passé sous silence par les pays de EU, sauf par la France, avec Fabius ou vous du Canard Enchaîné qui se collent seuls à répandre l’information, et la ressortent quand cela semble nécessaire !
Ce qui n’est pas anodin du tout pour une atrocité qui ne peut, à aucun cas, être utilisée à tort et à travers et à des fins politiques et encore moins pour de faciles jeux de mots !
De plus, comme pour le montage ignoble des « armes de destruction massive » en Irak, vous médias français dont le Monde en double page pour l’Irak, ( à revoir en archives ),vous aviez aussi donné dans la manipulation ficelée aux USA, sans plus de contrôle et sans plus en avoir exprimer regrets et honte par la suite !
Vous, médias, et en outre, dans l’ensemble, vous travaillez à discréditer les organisations ou associations ou particuliers qui tentent de polémiquer ou de mettre en doute, et depuis des lustres et sans remonter aux temps des ingérences, nos manipulations des Mandats, ou du temps du Vietnam ou pour la Palestine ou en Algérie et autres… et d’interpeller sur ce politiquement et très cyniquement correct de nos politiques d’ingérence dans toute la région !
Et enfin, très grave aussi mais pour une autre raison, vous n’avez d’ailleurs et en plus, de cesse de vous protéger, vous tous journalistes, en nous obligeant nous, simples citoyens, pour vous faire part de nos propres informations peut -être tout aussi valables que les vôtres – à vous « mailer » ou à vous poster nos courriers, qui restent d’ailleurs, et toujours, sans réponse ou avec des réponses convenues !
Vous devez savoir que tous, proches ou amis, considèrent d’ailleurs comme inutiles ces courriers et ces essais de contact plus personnalisés que nous tentons encore ! Il est évident que ces efforts sont responsables d’une grande perte de notre temps.
Comme je le fais souvent et pour de multiples rédactions, je sais qu’il nous faudra, en plus, affronter vos standardistes de mauvaise humeur, à peine polies, méprisantes le plus souvent, toujours racontant qu’elles sont débordées par trop d’appels, et obligées, sic, donc d’abréger l’appel et qui nous raccrochent au nez ! lol !
Tout ce « cirque » afin que vous, journalistes si importants, n’ayez aucun contact direct avec les lecteurs quel que soit l’objet de l’appel !
Vous êtes si occupés !
ET c’est désormais cela votre conception de liberté d’expression ! Pour vous seuls !

Vos « rendus -compte » à géométries très variables et « des deux poids et etc « , désormais bien connus de nous, de la gauche et depuis nos ancêtres mêmes (lol), sont, ainsi, rédigés et livrés, au  » citoyen-qui-lit-encore-la -presse », sans peine ni courage, et par des médias dont votre Canard qui se fichent de leurs lecteurs;
Au moins, vos traitements des très complexes et épineuses histoire et actuelles situations Syrie- Libye Irak ou Palestine servent, hélas pour ces pays martyrisés, de meilleures pierres de touche …
pour tester finalement vos réelles capacités à être indépendants, libres et crédibles !
Avec mes remerciements pour votre éventuelle attention (mais sans illusion ),
Simone Lafleuriel- Zakri

PS : Et il vous a fallu, à vous médias, pas mal de temps pour admettre l’incroyable cruauté et voracité et dangerosité de ces « EIIL monstrueux. Pourtant nous ‘ »associations et organisations assez connues pour leurs véritables et profonds engagements citoyens » , essayons sans relâche de mettre en garde l’opinion d’ailleurs bien plus réceptive qu’on le raconte, et de dénoncer les politiques cyniques et de plus cinoques des sarko-Hollandaise- Fabius , et « autres amis autoproclamés des peuples » y compris le Syrien, et pour son très récurrent malheur!