Aller à…
RSS Feed

L’INFO CACHEE. Syrie: savez-vous ce que les amis de Hollande-Fabius ont fait à Hama le 1er juin ?


L’INFO CACHEE. Syrie: savez-vous ce que les amis de Hollande-Fabius ont fait à Hama le 1er juin ?

Publié le juin 16, 2014 @ 12:23

Allain Jules

Bien sûr, vous ne le savez pas. La presse reste focalisée sur les événements tragiques se déroulant hors de Syrie, pour faire croire que les « résistants », chers à Laurent Fabius, sont des enfants de choeur. Or, ce sont les mêmes qui sévissent aujourd’hui en Irak. Ils les condamnent et pourtant, disent que Bachar al-Assad les a créé. L’EIIL, puisque que c’est le point de notre post est né en 2006 en Irak et affilié à Al-Qaïda dans ce pays.

L’EIIL est en Syrie depuis que l’Occident veut et souhaite la chute du président Bachar al-Assad. Et pourtant, ce groupe extrémiste que l’Occident soutient en Syrie a officiellement annoncé sa présence sur le territoire syrien il y a seulement un an. Un leurre grossier. L’Armée syrienne libre (ASL) est une fiction, elle n’a jamais existé, toute comme la supposée opposition modérée. Aujourd’hui, l’EIIL est en guerre avec la branche officielle d’Al-Qaïda en Syrie, le Front al-Nosra. Ironie du sort, les autres groupes terroristes ou « mouvements rebelles » pour l’Occident, accusent l’EIIL des pires atrocités envers les civils et de volonté hégémonique. Bref, on peut donc aisément imaginer le sort réservé aux Syriens qui vivent sous son joug, notamment à Raqqah, et se poser la question de savoir pourquoi personne ne veut se mobiliser pour ces gens-là.

Il est donc parfois amusant et contradictoire de voir la presse mainstream accuser l’armée arabe syrienne de mener des raids aériens avec des barils d’explosifs sur des quartiers « rebelles »d’Alep, l’ancienne capitale économique du pays. D’ailleurs, les derniers raids de l’armée menés avec des hélicoptères sur les quartiers de Baïdine, Qatarji et Khaldiyé ont posté leurs fruits, avec la fuite d’un grand nombre de terroristes. Ces bombardements contre la vermine terroriste ont permis de faire disparaître de la circulation plus de 2.000 soldats de l’apocalypse, mis hors d’état de nuire.

Pour se venger des défaites qu’ils accumulent, ces lâches s’en prennent donc aux civils. C’est ainsi que les jihadistes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) ont massacré de nombreux alaouites, communauté à laquelle appartient le président Bachar al-Assad. Lors d’une attaque ciblée contre cette commuauté dans le village de Zanouba, dans la province de Hama, un homme de 102 ans, son fils, son petit-fils, son arrière petite-fille et la mère de celle-ci ont été tués, sans que les médias ne fassent leur travail.

Pire, le centenaire a été abattu par balles alors qu’il dormait, des membres de cette famille ont été brûlés vifs, d’autres tués dans leur sommeil. Leur tort ? Parce qu’ils étaient alaouites. C’est ainsi qu’on fait une révolution ? Hélas, l’Occident, leur complice en Syrie, a vite fait de trapper cette information. Quand on voit les mêmes condamner avec des larmes de crocodiles le massacre de militaires irakiens par les mêmes terroristes et le silence assourdissant du massacre de cette famille, on a envie de gerber…

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x