Aller à…
RSS Feed

Syrie : Washington a-t-il menti à Moscou?


Vraisemblablement  et alors que les médias américains cherchent à faire croire à une solution de la crise en Syrie via une entente trouvée entre Moscou et Washington, l’appareil militaire et sécuritaire des Etats Unis continuent à former avec une extrême intensité les terroristes avant de les armer et de les envoyer en Syrie!! »selon Qalib Kandil qui revient sur l’assaut terroriste contre la ville Raqqa ainsi que sur les dernières déclarations de John Kerry et de son homologue saoudien.  Voici les arguments qui étayent l’article de Kandil : sur le terrain les Etats Unis ne vont pas vers une entente car si c’était le cas  les Américains n’auraient jamais mobilisé les terroristes afinc de les envoyer à l’assaut de Raqqa . La formation des terroristes se poursuit dans les bases d’entrainement en Jordanie . Les pétrodollars saoudiens qui financent les armes croates et les formateurs Us sont au rendez vous. Les efforts  s’intensifient pour étendre la guerre au Liban et à l’Irak.

Il serait surprenant que les Russes se fient aux propos contradictoires de John Kerry qui ne suivent aucune logique. A Rome , il a accepté d’armer les rebelles avant d’en rejeter l’idée pour ensuite parler de  livraison d’armes aux « rebelles modérés »(sic). Ces contradictiosn nous renvoient aux stratégèmes de Séoud Al Fayçal et de la haine que ce dernier nourrit à l’encontre de la Syrie et de Bachar et de son désir de mettre fin à ce régime laic.

sur cette base on peut très facilement comprendre que les Etats Unis sont encore hésitante quantà la nécessité de tomber d’accord avec la Russie; Washington n’a m^me franchi un seul pas pour désamorcer la crise  

il est grand temps, selon Qandil que l’axe de la résistance sorte de la torpeur et à éviter de donner du temps à ses ennemis et à renforcer son action contre les terroristes . pour Qandil, la moindre apathie de la part de la Chine de la Russie des BRICS et de leurs alliés  leur coutera la SYRIE§

3 Réponses “Syrie : Washington a-t-il menti à Moscou?”

  1. claudia
    mars 6, 2013 à 11:00

    Tout à fait d’accord avec cet article. Malgré le fait que nous souhaitons tous que la Russie, la Chine et les autres pays du Brics sortent de leur torpeur, je voudrai ajouter ceci car je m’en rappelle très bien: avant les élections en Russie l’année dernière, Vladimir Poutine écrivait des articles dans un journal très répandu, tout en s’adressant au peuple russe. Lorsque vint le temps de parler de la défense et du secteur militaire, Poutine a été clair sur la force militaire des pays du Brics pour faire face à la force militaire américaine combinée à celle de l’OTAN: les pays du Brics ne sont pas prêts, et ceci incluait la Chine. Poutine a rajouté qu’il investira des milliards de $ pour rajeunir son armée de terre et la renforcer, il devra investir également sur la modernisation et la multiplication de son arsenal, construction de sous-marins nucléaires, rajeunir sa flotte militaire vieillissante. Morale de l’histoire: ils ne sont pas prêts militairement à faire face à la tempête . Poutine sait évidemment que le temps presse et cherche à gagner du temps.

    Avec la mort de Chavez, il risque d’y avoir des changements de donne en Amérique Latine. On sait tous que Washington est déjà à l’oeuvre afin d’innonder l’opposition avec beaucoup d’argent afin qu’elle gagne aux prochaines élections qui auront lieu dans 30 jours. Le Vénézuela avait informé la Russie de son intention de faire partie du Brics et ce n’était qu’une question de temps (le Mexique aussi d’ailleurs).

    Oui, le temps presse et le plus malheureux dans cette histoire d’horreur , c’est qu’il y a la possibilité qu’une autre nation se fasse détruire avec la bénédiction d’un petit tas de merde communément appelé Ban Ki-Moon. Ce petit mollusque sait qu’armer et financer l’opposition est contraire à la Charte de l’ONU et pourtant……!

    Et que dire des gros enturbanés du Golfe? Epoustouflant.

    • ADEL
      mars 6, 2013 à 11:54

      Chère Claudette,
      Nous devons quand mème émettre des réserves sur les capacités(ou incapacités)immédiates de réaction militaire des BRICS face à l’empire.Ce qui touche au domaine sensible de la défense militaire n’est jamais dévoilé,c’est une constante pour tout Etat de la planète et plus encore pour la Chine qui n’a pas pas pour tradition d’exhiber ou de révéler ses atouts autres qu’économiques.Soyons confiants quant à leur puissance de défense.

  2. mars 7, 2013 à 2:06

    Les Etats-Unis sont surendettés et n’auraient pas les moyens de livrer une guerre de grande envergure. Idem pour l’Europe.
    La balance s’est déjà inversée en faveur des BRIC.
    Pour preuve, alors que les Etats-Unis sont obligés de couper dans leurs dépenses militaires, la Chine vient au contraire de les augmenter de 10%.