Aller à…
RSS Feed

Un bel aveu de complicité de crimes contre l’Humanité contre le peuple syrien


Syrie/armes : la CIA veille

AFP Mis à jour

Des agents de la CIA surveillent en Turquie les livraisons d’armes aux rebelles syriens pour s’assurer qu’elles ne tombent pas entre les mains de membres d’al-Qaida, a rapporté aujourd’hui le New York Times.

Le quotidien américain citant des responsables américains et des membres de services arabes de renseignement précise que les armes sont achetées par la Turquie, l’Arabie saoudite et le Qatar et acheminées à travers la frontière par un réseau de l’opposition syrienne.

Ces livraisons comprennent des fusils automatiques, des lance-grenades, des munitions et certaines armes anti-chars qui ont permis aux rebelles de résister aux forces très supérieures du président Bachar el-Assad.

Selon le New York Times, des agents de la CIA postés dans le sud de la Turquie surveillent les livraisons d’armes et rassemblent des informations sur l’opposition syrienne, une force fragmentée.

Une réponse “Un bel aveu de complicité de crimes contre l’Humanité contre le peuple syrien”

  1. Francenaldo Amorim
    juin 22, 2012 à 5:17

    La glorieuse armé nationale de la Syrie, ne doit pas rester immobile, contre les terroristes et mercenaires étrangés, envoyés pour déstabiliser l’ordre social et provoquer le chaos en Syrie. Ils doivent monter une surveillance de mini-bases tout autour de la frontière Turque, Israelienne , Libanaise et Jordanienne, avec des helicoptères de transport ràpides de commandos militaires, pour encercles ces mercenaires aussitôt qu’ ils attaquent les villages, et les postes des gardes de éécurité locale. Ces mini-bases auront les moyens de locomotion terrestres rápides et aériennes par hélicoptères, Ces terroristes seront encerclés et fait prisionnier chaque fois qu íls viennent faire du terrorisme en Syrie.
    La justice milittaire doit les condannér après interregatoire, les mercennaires à la mort,les syriensceux qui appartiennent a des groupes radicaux comme l ´A l kaeda, a la mort.
    Pas de pitié, ils doivent payer par la même monnaie, qu´il executent leurs prisonniers.
    La Turquie a des bases d ´entrainement militaires des terroristes, qui doivent être attaqués où qu’elles se trouvent, Même en territoire voisin. C´est le droit de défense de la Syrie.