Aller à…
RSS Feed

[Vive la CRIMEE sans CRIMES] Re: Fwd: Lettre de félicitations pour le rattachement de la Crimée =


[Vive la CRIMEE sans CRIMES]Lettre de félicitations pour le rattachement de la Crimée =
Merci et félicitations à Mr Moumbaris ainsi que pour ses lettres précédentes (à la famille de Nelson Mandela… et, aussi, ses articles de l’époque sur Gaddafi. En effet, parce que le système capitaliste détruit l’homme et l’environnement (physique, social et mental), nous soutenons la Russie dans la défense de ses terres.

Il était temps que cette « crise » arrive. Psychologiquement, nous ne supportons plus cette « guerre-au-terrorisme », opium qui a remplacé depuis la chute de l’URSS, celui de l’expression « guerre-froide ». Si tout allait mal à l’époque, c’était à cause des Soviétiques qui, par définition, étaient froids et systématiquement comparés à de la glace pour les déshumaniser.

Il y a deux jours sur la chaîne Russia Today (canal arabe), Leonid Kalashnikov, l’Adjoint aux Relations Extérieures de la Douma en Russie, était interrogé au téléphone. Comme membre du parti communiste russe, encore très puissant aujourd’hui, il disait qu’à l’époque de cette fameuse « guerre-froide », il suffisait d’un seul mot du Comité Central pour faire cesser une guerre impérialiste, comme par exemple, l’agression tripartite contre l’Egypte en 1956.

En effet, on n’avait pas besoin d’attendre des vetos au Conseil d’Insécurité de cette « caverne de brigands », qu’avait ainsi dénommée Lénine. Les Soviétiques faisaient taire les thèses des impérialistes par des antithèses quand ils ne les qualifiaient pas de foutaises. Bref, il y avait un équilibre.

Kalashnikov (malgré son nom, c’est un homme d’apparence très pacifique…) a aussi révélé une chose intéressante: qu’1 membre du parti communiste russe actuel sur 5 est croyant et qu’ils ont tiré les leçons des erreurs passées. En ce sens, la chute de l’Union Soviétique aura servi à quelque chose. Tout malheur est bon, comme dit la sagesse populaire. Car il faut bien le dire, l' »athéisme » prétendu extrémiste des Soviétiques a été exploité comme un épouvantail pratique partout dans le monde. Dans les pays musulmans, c’était terrible. Dire que quelqu’un était communiste revenait à dire qu’il était athée et qu’il ne fallait pas le fréquenter. A la ville, c’était déjà dur, alors, imaginez, à la campagne.

Pire, c’est encore vrai aujourd’hui avec la résurgence de tous ces mouvements religieux manipulés par les USA et l’Europe (de celui d’Anne Nahda en Tunisie à celui d’Anne Nosra en Syrie).

A tel point qu’avec le new « épouvantail » des Chiites brandi par nombre de Sunnites , la confusion a atteint le comble puisqu’en arabe les mots « communiste » (chuyu’i) ne se distingue pratiquement pas du mot « chiite » (chi’i) et que certains fidèles croient que « c’est la même chose… » . Mon Dieu, c’est vraiment comme confondre la prière de midi avec celle de 14 heures…

-Vive l’Ukraine avec ses tonnes de graines pour la Russie!

-Vive la Crimée sans les crimes de l’impérialisme!

-Vive le retour majestueux de la Russie, communiste ou non, sur le devant de la scène mondiale!

-Vive la Paix!

« Je veux joindre les mains de tous les hommes pour amasser des tonnes de pain et pêcher tous les poissons de la mer (et les donner à ceux qui ont faim) » (Pablo Neruda).

Les Pacifistes de Tunis

Méga site interactif et convivial en couleurs : http://bit.ly/yd15JY

??? ????: ??????? ???? ?????? ? ??????? ?????? ??? ????? ?????? ??? ???? ????? ?????? ??????…

Des Tunisiens se rendent en Syrie pour accomplir le Jihad en soutien à l’armée arabe syrienne

« Enfin, en d’autres continents et d’autres civilisations, non-occidentales, d’autres révolutions, en Asie et en Afrique, … peuvent aider l’Occident à prendre conscience de ce qu’est une véritable révolution changeant à la fois les institutions et les hommes. Une révolution est d’abord, pour une société, ce qu’une conversion est pour l’individu: changer le but et le sens de la vie. »

Roger Garaudy, Comment l’homme devint humain, Ed J.A, p. 327-332