Aller à…
RSS Feed

75 jours de grève de la faim – Abdullah Barghouthi en crise sanitaire


Mettre en œuvre les exigences des palestiniens grévistes de la faim!

samidoun.ca + @samidounPP

Passez à l’action: 75 jours de grève. AbdullahBarghouthi en crise sanitaire. Mettre en œuvre les exigences de la Jordanie grévistes de la faim!
Cinq prisonniers politiques palestiniens de nationalité jordanienne détenus dans les prisons israéliennes entrent dans leur 75e jour de grève de la faim, et face à une crise sanitaire grave. Agissez dès aujourd’hui à se joindre à leurs demandes de justice.
Cliquez pour Tweet maintenant: AGISSEZ MAINTENANT: Abdullah Barghouthi et jordaniens grévistes de la faim en crise de santé sur 75e jour de grève. Demande justice: http://wp.me/p2cx3f-Hu
Abdullah Barghouthi, Mohammad Rimawi, Muneer Mar’i, Alaa Hammad, et Hamza Othman al-Dabbas lancé leur grève de la faim le 2 mai 2013 . Tous portent la nationalité jordanienne, et ainsi délivré trois demandes:
1. Qu’ils soient libérés des prisons israéliennes et purgent leur peine dans les prisons jordaniennes selon l’accord de Wadi Araba entre la Jordanie et Israël. Cet accord a été précédemment appliquée au cas d’un prisonnier Sultan Al-Ajouli, qui a été transféré à la garde jordanien conformément à l’accord.
2. Que l’occupation divulguer la localisation de disparus prisonniers jordaniens, dont il existe 20.
3. Que l’occupation retirer martyrs de la «tombes numérotées », où les prisonniers morts en détention sont actuellement conservés dans des tombes anonymes.
Leur état ??de santé a empiré progressivement. Abdullah Barghouthi est actuellement détenu à l’hôpital Afula, tandis que Rimawi, Mar’i, Hammad et Othman al-Dabbas ont lieu dans la clinique de la prison Ramleh. Toutes sont enchaînés, pieds et mains, à leur lit d’hôpital. Abdullah Barghouthi a été physiquement agressée à plusieurs reprises par ses geôliers, et est maintenant dans une crise sanitaire grave.

Il n’est plus en mesure de recevoir des injections dans ses bras en raison de l’inflammation, et prend l’eau seulement. Il souffre de rein, le foie et d’autres maladies, a rapporté avocat Jawad Boulos le 13 Juillet. Ces rapports suivis mises à jour le 10 Juillet que Barghouthi souffrait de graves inflammations dans tout son corps. La Société des Prisonniers Palestiniens a également publié une déclaration dans laquelle Barghouthi a déclaré: « sa grève de la faim finirait seulement sur ??ou sous le sol jordanien. » Barghouthi a été souffrait toujours de maux de tête sévères et des frissons dans tout son corps.
La faim des prisonniers en grève Muneer Samarie, Mohammad Rimawi et Ala’a Hammad a été transféré à la clinique de la prison Ramle de l’hôpital Soroka le 14 Juillet. Hamza Othman al-Dabbas est resté à la clinique Ramle. Chacun des prisonniers ont perdu plus de 18 kilos de poids et doit utiliser un fauteuil roulant pour se déplacer. Rimawi est refusée médecine critique de sa maladie cardiaque parce qu’il refuse de mettre fin à sa grève de la faim.
Les familles des grévistes de la faim ont appelé à une action. Des manifestations ont eu lieu dans Londo n, dans tous les domaines de la Palestine occupée, y compris ’48 Palestine, Ramallah, Gaza et Naplouse, et plus de 70 manifestations en Jordanie. Agissez dès aujourd’hui:

AGISSEZ!
1. signer une lettre demandant l’Etat israélien mettre en œuvre immédiatement les demandes des grévistes de la faim jordaniens. Informer les services pénitentiaires israéliens que le monde regarde! Cliquez ici pour vous inscrire. .
2. Rejoignez une protestation ou de manifestation devant un consulat israélien de prisonniers palestiniens. Rejoignez l’une ou annoncer votre propre. L’organisation d’un événement, une action ou un forum sur les prisonniers palestiniens sur votre ville ou votre campus? Utilisez ce formulaire pour nous contacter et nous afficherons l’événement largement. Si vous avez besoin des suggestions, des matériaux ou des haut-parleurs pour votre événement, veuillezcontactez-nous au [email protected] .
3. Contactez vos représentants du gouvernement et exiger la fin de silence et la complicité internationale à la répression des prisonniers politiques palestiniens. Au Canada, appelez le bureau de John Baird, ministre des affaires étrangères, et exiger la fin de l’appui du Canada à Israël et à la justice pour les prisonniers palestiniens, à : 613-990-7720 , Courriel: [email protected] . Aux États-Unis, appelez le bureau d’Elizabeth Jones, secrétaire d’Etat adjoint pour les Affaires du Proche-Orient (1. 202.647.7209 ). Exiger que Elizabeth Jones porter cette question urgente à ses homologues en Israël.
follow on Twitter | friend on Facebook | view this email on the web