Aller à…
RSS Feed

ISLAM POLITIQUE. Echec et mat : la Palestine d’Arafat en voie d’extinction ou la victoire d’Israël


Je ne suis pas tout à fait d’accord avec Allain Jules. C’est peut-être la fin de la Palestine d’Arafat qui voulait un état palestinien sur un tout petit bout de la Palestine et c’est tant mieux. Le Hamas voulait un état islamique et était également prêt à accepter tous les compromis pour le pouvoir. Mais la résistance a ses ressources et le combat pour la décolonisation de la Palestine va continuer. Il reste toujours le FPLP de Georges Habache et je pense qu’une nouvelle résistance va voir le jour. L’entité sioniste n’est pas prêt de gagner car le combat continue… Les Palestiniens n’ont jamais baissé les bras et ne les baisseront pas non plus cette fois-ci
Ginette

Publié le 28 juillet 2013

par Allain Jules

En se basant et en insistant sur la religion, sunnites contre chiites, la fameuse communauté internationale a tué dans l’oeuf l’éventualité d’un état palestinien fiable et viable. Pour avoir un pays, les Palestiniens seront obligés d’accepter l’inacceptable. Aussi bizarre que ça puisse paraître, la rhétorique anti-palestinienne grandit dans la plupart des pays arabes, plus qu’en Israël. La faiblesse du Fatah, laquais du gouvernement américain et les mauvais choix du Hamas, notamment dans le conflit syrien et la crise égyptienne actuelle vont voir la souffrance des Palestiniens décupler, surtout à Gaza.

La traîtrise du Hamas l’a perdu
Alors que la Syrie était le seul pays qui appuyait vraiment le Hamas, soutenant bien évidemment ses dirigeants en exil, notamment Khaled Mechaal ou hébergeant encore les réfugiés palestiniens nombreux au Camp d’Al-Yarmouk près de Damas, ces derniers l’ont trahi. Dans ledit camp, il y a quelques jours, les Palestiniens qui sont reconnaissant de l’action des présidents Assad père et fils, combattent farouchement les terroristes qui s’inflitrent de temps à autre dans le camp. Quant à Khaled Mechaal, il a trahi le président Bachar al-Assad, non par conviction politique, mais simplement par opportunisme et conviction religieuse. Lui, le sunnite, a préféré rallier le Qatar où il n’est plus heureusement en odeur de sainteté, parce qu’il fallait combattre l’alaouite qui l’a nourri, hébergé et protégé. Pourquoi les autres ne l’avaient pas fait avant la guerre imposée à la Syrie ?
Ce simple épisode, pour ceux qui en doutent encore, est bien la preuve de la tolérance du président Assad qui n’a jamais privilégié d’autres religions. Contrairement aux salmigondis véhiculés dans les mainstream, Bachar al-Assad n’est ni en guerre contre les sunnites ni en guerre avec quiconque. Sa lutte est contre les terroristes qui sévissent en Syrie. Faut-il encore répéter ici que ceux qui défendent la Syrie bec et ongles depuis deux ans et demi, à savoir les soldats de l’armée arabe syrienne sont sunnites pour la plupart ? En effet, l’armée arabe syrienne est composée de plus de 70% de sunnites ? Dans la presse de propagande, aucun journaliste ne le relève. Vous savez pourquoi.

Le Hamas plonge la Palestine vers l’abîme

Le Hamas est le bourreau du peuple palestinien et aussi l’échec de plus en plus retentissant de l’islam politique. D’ailleurs, pas besoin de revenir sur sa création. L’Égypte vient d’imposer des restrictions plus sévères de Gaza au cours des années. Le Hamas est-il derrière une attaque au Sinaï qui a tué 16 soldats égyptiens ? La presse égyptiennenanti-Morsi le croit fermement. Normal, depuis son avènement, les dirigeants du Hams étaient désormais en terrain conquis au Caire. Des preuves factuelles auraient été découvertes qui accusent formellement le président Morsi de collusion avec le Hamas et des djihadistes liés à Al-Qaïda pour déstabiliser le Sinaï, juste avant son éviction.
Voilà comment le Hamas s’est mis dans de beaux draps, tout seul, comme un grand. Du coup, il fait couler ainsi la Palestine entière. Israël boit du petit lait tandis que les arabes se bouffent entre eux -passez-moi l’expression-, simplement pour savoir qui est plus musulman, le sunnite ou le chiite. De voir le Hamas qui patauge telle une mouche dans la bouse réjouit finalement le Fatah mais, il se trompe. Selon certaines sources, la chute de Morsi annonce aussi la fin du Hamas. Mais, le Hamas, conscient de ses bévues, tente désormais de se rattraper en faisant un pied de grue devant le Hezbollah qui peut les réintroduire auprès de l’Iran et de Bachar al-Assad. Très drôle !
Israël se frotte les mains. Ce n’est pas de sa faute. En réalité, même si ce pays s’engage à prendre la bande de Gaza et d’entrer encore plus en Cisjordanie, la communauté international se taira. Au contraire même, elle temporise, en prenant le territoire palestinien, depuis 1967, en petits lopins. Les arabes dans cette « affaire palestinienne » ne peuvent s’en prendre qu’à eux-mêmes. Avec des islamistes qui jouent les idiots utiles de l’Occident qui pèse de tout son poids pour aider Israël, ils sont incapables d’établir un calendrier pour aider les Palestiniens. Oui, c’est râpé. D’un autre côté, avec des imams des bois, qui polluent les mosquées, comme ceux qui lancent des fatwas sorties de derrière les fagots, toujours contre leur propres frères, il ne faut pas s’étonner. Ironie du sort, ce sont les rabbins antisionistes qui critiquent plus l’existance d’Israël que le Qatar ou l’Arabie saoudite qui font la guerre à la Syrie.

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Francenaldo Amorim
Francenaldo Amorim
7 années il y a

Le Hamas, comme bras armé de la Palestinne, a trahi ou mieux tourné le dos à ceux qui les ont toujours appouié dans sa lutte pour libérer la Palestine des sionnistes d´Israel. Maintenaint ils s´ assoient à la table avec ses bourreaux, pour établir des accords de paix..?!! Comment faire la paix avec qui tous les a
toujours envahit le territoire palestenien de la cisjourdannie, faisant des assentements, et expulsant des palestiniens, la Band de Gaza?!!!.C ´est hummillant le monde àrabe laisser ces couchons d´ Israel occuper définitivement ses territoires. Il faut les exploser , partout, faire la terre brullé pour ces bandits, impérialistes. Il faut faire l ´enfer chez eux, dedans Israel, pour qu´ils enfin demander la paix et s´ assesoir à la table, pour négocier et désocuper les territoires de la palestine envahi aprrès les accords de l ´ONU.

thierry
thierry
7 années il y a

seul les peuples arabes UNIS pourront chasser le sionisme…..pour le moment ce n’est pas le cas…..et c’est regrettable
a ce jour la SYRIE doit gagner cette guerre …elle seule pourra parler au nom des pays arabes…avec l’IRAN

claudia
claudia
7 années il y a

Il est vrai que les pays arabes ne sont pas unis. La plupart sont corrompus. Mais pour se faire corrompre, il faut un corrupteur. Devinez qui est le plus grand corrupteur au monde? Vous connaissez tous la réponse.
La Ligue Arabe est devenue caduque car divisée et il est deplorable, je dirais même pathétique de voir des pays de cette « ligue maudite » contribuer à détruire un autre pays membre. Mais il est autant pathétique de voir que l’ONU ne fait absolument rien. Bien au contraire, l’ONU se contente de lécher les pieds du plus grand assassin au monde. L’ONU est atteinte d’un cancer et doit être traitée le plus rapidement possible avant qu’il soit trop tard.

Francenaldo Amorim
Francenaldo Amorim
7 années il y a

Lés monarchies arabes, de l ´Arabie Saoudite, Katar, Jordanie, Maroc, et les autres repùbliques pró americaines.Otan, savent qui la victoire de la Syrie sera leur fin, et qui le monde arabe elégera un nouveux lider du monde àrabe, sucesseur du rêve de Abdel Nasser, pour s´unir milittairement tous les arabes contre les sionnistes qui occupent des territoires àrabes et contre tous les impérialistes et traites à son service..

5
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x