Aller à…
RSS Feed

Certains Arabes déboursent 15 milliards de dollars pour renverser Assad !


d’après Mohamed HEYKAL

 
Les Arabes déboursent 15 milliards de dollars pour renverser Assad  !

 
 Des pays arabes ont dépensé, au moins, 15 milliards de leurs pétrodollars, pour renverser le régime de Bachar al-Assad.

C’est le célèbre journaliste et écrivain égyptien, Mohammed Hassanein Heykal, qui l’a révélé, lors d’une interview avec la chaîne de télévision égyptienne, CBC, faisant allusion à l’intervention israélienne, en Syrie, et aux efforts contre le gouvernement syrien. «Soutenus par l’Occident et la Turquie, des pays arabes ont dépensé depuis le début des agitations en Syrie, pas moins de 15 milliards de dollars sans arriver, pour autant, à un résultat tangible. Dans le même temps, l’entité sioniste qui a tiré les plus grands bénéfices de ces événements en Syrie est toujours présente avec ses services de renseignements et d’espionnage, tels que le mossad, dans toutes les régions aux alentours de la Syrie voire au sein même du pays», a rappelé Heykal, affirmant que la prise de position différente de la Russie témoigne que cette dernière a tiré leçon des événements en Lybie, alors que les Arabes n’ont encore rien compris ni tirés des conclusions des évolutions dans la région. A noter que la diplomatie russe a demandé dans un communiqué le début du processus de transition politique en Syrie, au lendemain de l’annonce par l’émissaire spécial de l’ONU pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, affirmant le consensus des représentants russes et américains sur la transition politique en ce sens que le gouvernement de transition assume toutes les prérogatives du pays. Le ministère russe a réitéré que Moscou croit à ce que le document de Genève s’avère toujours la meilleure voire la seule option pour traverser la crise actuelle et que les affaires concernant l’avenir et le sort de la Syrie dépendent de son peuple et qu’elles doivent être réglées sans aucune intervention étrangère. Certains pays arabes, qui doivent être plutôt l’ami du frère arabe qu’est la Syrie, ne doivent-ils pas saisir la réalité et œuvrer pour la solution de cette crise au lieu de conspirer et dépenser des sommes faramineuses, en souhaitant nuire à un autre pays arabe?