Aller à…
RSS Feed

Des Eglises dénoncent le sort des Palestiniens chrétiens sous l’occupation



JERUSALEM, 25 mars 2012 (AFP)

Le Conseil oecuménique des Eglises (COE) dénonce le sort des Palestiniens chrétiens sous occupation israélienne en Terre sainte, le berceau du christianisme, dans un rapport publié ce week-end.

« Les chrétiens palestiniens ont le sentiment que la communauté internationale ne fait pas assez pour soulager leur situation difficile », écrit dans ce rapport Mathews George Chunakara, directeur de la commission des Églises pour les affaires internationales du COE.

« Ils ne comprennent pas pourquoi tant de gens, particulièrement en Occident, ne savent même pas que les chrétiens palestiniens existent et que ce sont eux les premiers chrétiens », déplore M. Chunakara.

Le but du document est d' »éclairer le fait que les chrétiens palestiniens sont les indigènes de Terre sainte. Ils ne sont pas des convertis récents ni des immigrants. Ils sont la plus ancienne communauté chrétienne sur terre et font partie intégrale de l’identité culturelle palestinienne ».

Mais leur présence « vitale » est menacée du fait de la poursuite de l’occupation militaire israélienne, argue le rapport du COE, en soulignant que les Palestiniens chrétiens « sont aussi un pont entre l’Orient et l’Occident ».

Réfutant l’idée que le conflit israélo-palestinien opposerait juifs et musulmans, il s’inscrit en faux contre « la propagande israélienne et chrétienne sioniste selon laquelle les chrétiens palestiniens se dépeuplent à cause du fondamentalisme musulman, en liant clairement leur émigration et leurs souffrances directement à l’occupation (israélienne) ».

Les chrétiens représentaient plus de 18% de la population de Terre sainte en 1948, à l’avènement de l’Etat d’Israël, mais ils ne sont plus aujourd’hui que moins de 2%. Même à Bethléem (Cisjordanie), la ville de naissance du Christ selon les Evangiles, la population chrétienne est devenue très minoritaire (15%).

Ce rapport de 100 pages, intitulé « La foi sous occupation: le sort difficile des chrétiens indigènes en Terre sainte », publie des témoignages sur l’impact de l’occupation et de la colonisation sur le quotidien des Palestiniens.

Il a été compilé par le Programme oecuménique d’accompagnement en Palestine et en Israël (EAPPI) et le Centre inter-religieux de Jérusalem (JIC), tous deux associés au COE. Le programme EAPPI dépêche chaque année une centaine d' »accompagnateurs oecuméniques » dans les Territoires palestiniens pour assister la population locale et soutenir les mouvements pacifistes.

Le COE, qui revendique plus de 560 millions de chrétiens, regroupe près de 350 Églises, dénominations et communautés d’Églises d’une centaine de pays et territoires. Il comprend la plupart des Églises orthodoxes et nombre d’Églises anglicanes, baptistes, luthériennes, méthodistes et réformées.

2 Réponses “Des Eglises dénoncent le sort des Palestiniens chrétiens sous l’occupation”

  1. vilistia
    mars 26, 2012 à 12:06

    Affiche
    .
    Conférence
    .
    La Syrie : Révoltes, Réformes, Violences et Géostratégie
    .
    Le collectif pour la Syrie, L’association Afamia, l’Appel Franco Arabe, l’Association France Proche Orient vous invitent à une conférence débat avec :
    .
    Michel Collon
    Bahar Kimyongur
    Jean Bricmont
    .
    La Syrie : Révoltes, Réformes, Violences et Géostratégie.
    .
    Le Samedi 31 MARS à 19h –23h Salle de l’AGECA – 177 Rue de Charonne 75011 Paris M° Alexandre Dumas.

  2. vilistia
    mars 26, 2012 à 12:13