Aller à…
RSS Feed

En Syrie, attaques terroristes, capitulations et chantage politique


Onze morts et des dizaines de blessés dans l’attentat de Damas (TV)

Onze personnes ont été tuées et 28 autres blessées dans un attentat suicide perpétré ce vendredi dans le quartier historique de Midane en plein centre de Damas, selon la télévision publique.
L’attentat suicide a visé des civils et des membres des forces de l’ordre, alors qu’ils sortaient de la mosquée Zin elAbidin, a indiqué la chaîne.
Des images ont montré le lieu de l’explosion, au-dessous d’un pont où les gens accouraient en criant, tandis que de la fumée s’en dégageait.
Des flaques de sang sur le sol, un corps déchiqueté et les restes de corps en partie carbonisés, une main et une jambe ensanglantées ont également été montrés.
Peu auparavant, une explosion a secoué la zone industrielle de Damas, près de la compagnie nationale des transports, avait rapporté l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH), sans faire état de victimes.

Un soldat syrien trainé dans les rues de Yabroud

Des groupes armés syriens ont diffusé des séquences vidéo montrant le lynchage d’un soldat syrien dans la région de Yabroud dans la campagne de Damas.
La vidéo montre des hommes à bord d’une voiture trainant le soldat victime dans les rues de ladite ville. Ensuite, ils ont découpé son corps et l’ont jeté dans la rue en face des passants.
Ces terroristes avaient enlevé le soldat alors qu’il gardait un bus transportant quelques détenus en vue de les libérer !

Attaques terroristes et capitulation d’hommes armés

Le correspondant de la chaîne de télévision iranienne arabophone alAlam a rapporté que 244 hommes armés, non impliqués dans le meurtre de civils ou de soldats, se sont rendus avec leurs armes aux autorités syriennes à Hama.
De leur côté, les autorités syriennes ont découvert quatre corps gisant dans la rue près du cimetière d’Erbeen à Damas.
Selon le site d’information « syrian documents », qui répertorie le nombre et des informations sur les victimes civiles et militaires, a indiqué que 112 soldats syriens ont été tués en Syrie depuis l’arrivée le 16 avril de la délégation des observateurs internationaux jusqu’au 25 avril.

Adnane Mahmoud : 1300 violations par les groupes armés du cessez-le-feu

Le ministre syrien de l’Information Adnan Mahmoud a affirmé que les groupes terroristes armés ont violé plus de 1300 fois le cessez-le feu, entré en vigueur le 12 Avril.
Selon lui, ces groupes ont récemment intensifié les massacres armés, les attentats, les enlèvements et les assassinats contre les citoyens et les forces de sécurité, et le nombre des violations et les abus qui ont été documentées atteint les 1300.
Mahmoud a ajouté qu’il revient à l’envoyé international Kofi Annan de faire pression sur les pays qui financent le terrorisme, à savoir le Qatar, l’Arabie Saoudite et la Turquie, et d’observer avec transparence et neutralité la source de ces violations.

Plus de 7.000 candidats aux législatives prévues le 7 mai (Sana)

Un total de 7.195 candidats, dont 710 femmes, brigueront les 250 sièges du Conseil du peuple (Parlement) lors des élections législatives prévues le 7 mai en Syrie, rapporte jeudi l’agence officielle Sana.
Selon Sana, plus de 14 millions de Syriens pourront exercer leur droit de vote dans le cadre de ce scrutin.
Les candidats ont commencé à accrocher leurs affiches et portraits dans les principales rues et places de la capitale.
« Un emploi pour chaque jeune homme et chaque jeune fille », « Votez pour votre futur », proclament des banderoles.
Damas a promis que ces législatives, les troisièmes depuis l’accession au pouvoir d’Assad en 2000 à la mort de son père, seraient « libres et transparentes ».
En février, les autorités ont organisé un référendum sur une nouvelle Constitution, approuvée par 89,4% des votants, qui a aboli la suprématie du parti Baas au pouvoir depuis un demi-siècle.

Ban doit annoncer l’échec du plan Annan

Les Frères musulmans syriens ont appelé le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon à annoncer l’échec du plan de l’émissaire international Kofi Annan, et réclamé la suspension de la Syrie à l’ONU, dans un communiqué publié vendredi.
La confrérie appelle les Nations unies à « ne pas reconnaître les représentants de Bachar al-Assad et de son gouvernement », qu’ils assimilent à une « bande de voyous qui s’est accaparé l’Etat et la société en Syrie ».
Dénonçant son « silence » face aux « crimes » du régime, les Frères musulmans accusent la communauté internationale de « complicité de génocide ».

Sources: alAlam, AFP, syrian documents

Une réponse “En Syrie, attaques terroristes, capitulations et chantage politique”

  1. Francenaldo Amorim
    mai 2, 2012 à 10:56

    Merde!! Ces crapules sont en train d´aller très loin, ils doivent être chassés oû il se cachent. pour avoir une solution finale pour la paix. Les terroristes savent que jamais ils n’ auront la victoire contre la majorité du peuple Syrien, alors son plan actuel, c´est causer la panique avec du terrorisme total, et se cacher apres les frappes,comme des lâches dans l´ombre ou dans les sanctuaires en Turquie. Ils attendent une attaque de la Syrie aux Sanctuaires militaires dans la Turquie pour pouvoir se justifier et déclencher une attaque massive de l´OTAN.
    ça c´´est le plan, ils attendent une attaque de la Syrie aux sanctuaires. en territoire Turque, que fera la tête de pont, pour maintenir le chaos en Syrie et protéger les mercenaires d´être exterminés par le peuple syrien.
    La Russie et l´Iran doivent entrer maintenant avec un ultimatum militaire contre la Turquie, cas ils n´arrêtent pas d´ attaquer la Syrie.
    la Turquie fait le boulot sale des sionistes euro-américains et d´Israel.
    Il faut les avertir qu’ils seront également dans le champ de bataille . qu´ils seront aussi détruits, pour la tranquillité d´Israel.
    Observons, qu’ avec la destrution militaire de la Syrie, Turquie, Liban, L´Iraq et l´Iran, Israel va rester le seigneur le plus fort du Moyen Orient. L´Egypte est pratiquement annulée avec un gouvernement faible et anti-nationaliste, plongé dans une désordre social et militaire, organisé par les sionistes de l´exterieur, qui alimentent les divisiont en les armant.