Aller à…
RSS Feed

Et l’Iran entra en guerre avec à la clé, la pleurnicherie américaine.


 

Publié le15 Août 2012

par Allain Jules

 

Assad et AhmadinejadAssad et Ahmadinejad

C’est un secret de Polichinelle, les Etats-Unis arment, financent et entraînent les renégats syriens, sans que ça ne fasse de vagues. Bien sûr, ceux qui se mettent plus en avant, ce sont le Qatar, l’Arabie saoudite ou la Turquie. Notre belle France, voit Botul BHL et ses salmigondis ici ou là, mais, il ne fait rien pour la France en réalité. D’ailleurs, eux-mêmes, les Américains,  n’hésitent pas à le dire, à propos de leur aide aux terroristes. Alors, lancer des cris d’orfraie sur une éventuelle entrée iranienne dans la guerre, c’est simplement de l’arrogance, une insulte à l’intelligence, ou simplement la panique de savoir que tous leurs plans sont entrain de virer casaque.

C’est ainsi que les renseignements internes et externes américains, affirment que les Gardiens de la révolution iranienne sont entrain d’échafauder un plan pour la mise sur pied d’une milice chiite en Syrie favorable au régime de Bachar al-Assad pour combattre l’opposition. C’est le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta, ancien boss de la CIA, qui  a dénoncé cet acte.

Voici ce que  M. Panetta a déclaré au cours d’une conférence de presse :

L’Iran “essaie de mettre sur pied et de former une milice en Syrie pour combattre pour le compte du régime. Nous voyons une présence grandissante de l’Iran et cela nous inquiète beaucoup”.

“Tout ce à quoi cela va aboutir, franchement, c’est de prolonger la souffrance des Syriens”, ajoutant: “l’Iran ferait mieux de réfléchir à son implication”.

Et le général Martin Dempsey, plus haut gradé de l’armée américaine de renchérir:

Cette milice est composée de Syriens généralement chiites, et des alaouites, comme le président Bachar al-Assad. Elle est formée sur le modèle de l’Armée du Mahdi en Irak ( la puissante milice chiite dirigée par Moqtada Sadr qui avait vigoureusement combattu les forces américaines en Irak)

Panique à bord ? Cette alliance perse et arabe doit beaucoup faire réfléchir. Honte surtout aux arabes qui s’allient avec leurs pires ennemis pour chercher à démanteler la Syrie.

 Et pendant ce temps-là, que se passe-t-il sur le terrain ? La saignée des forces du mal se poursuit. Remarquez le silence des médias “mainstream” depuis hier soir. Les profanateurs d’Allah n’ont plus le vent en poupe. Les portes d’entrée des quartiers est de la ville d’Alep, de Alsakhur à la porte de Alhaidariya en passant par celle de Hanano, visiblement les derniers bastions des terroristes dans les districts orientaux de la ville ont été nettoyées. Cap vers l’ouest et ça sera fini, nous l’espérons, pour ces fous d’Allah. Mais, ça peut encore prendre du temps…

Addendum: 1h15

Atareb (quartier d’Alep), les forces de sécurité ont mis hors d’état de nuire, des dizaines de terroristes.

Tafas (banlieue de Deraa), mise en déroute de nombreux terroristes arêtés, une vingtaine tués. C’est d’aileurs ici que le médecin Maamoun al-Zou’bi, directeur adjoint de la santé à Daraa a été assassiné.

Al-Tal (banlieue de Damas) la traque des terroristes et des  mercenaires a porté ses friuts. Une trentaine ont été tués, 10 arrêtés, ainsi qu’une saisie importante d’armes.

Al-Quosseir (Homs) un sniper a été débusqué et tué. Il rançonnait les automobilistes.  Toujoursd à Al-Quosseir, démantelement d’un réseau terroristes qui logeait dans une ferme. Ils ont été neutralisé, leurs armes détruites.