Aller à…
RSS Feed

FALSIFICATION. L’inquiétante et loufoque obsession de François Hollande pour la Syrie.


 

Publié le 7 juin 2013

Allain Jules

 

Didier François et Edouard Elias

Didier François et Edouard Elias

Avec la même morgue quecelle qui a conduit à la mort du journaliste de France 2 Gilles Jacquier en Syrie, François Hollande montre ses muscles quand il s’agit du pays de Bachar al-Assad. Dans la même dynamique que le précédent régime, l’actuel redouble d’effort morbide et mortifère pour préparer l’opinion publique et faire croire à celle-ci qu’il y a un diable qui sévit sur terre, le président syrien Bachar al-Assad. Deux journalistes français ont été enlevés en Syrie et, sans aucune réflexion et ni enquête , le président français exige « leur libération immédiate ».

A qui s’adresse-t-il ?

Quand on sait qu’il y a eu des falsificateurs dits journalistes ou plutôt espions n’agissant que pour le compte du Qatar, en l’occurrence les agents gouvernementaux français sous couvert du journal Le Monde .On peut et doit douter de la sincérité du président français et de sa sortie ridicule. Si ces journalistes ont été capturés par le gouvernement syrien, ceci est légitime sur plusieurs points: un État souverain ne peut accepter que des intrus entrent dans son pays illégalement, Français soient-ils,s’ils étaient accompagnés de la horde de barbares que Laurent Fabius nomment outrageusement des »résistants ». Ceci dit, rien ne prouve que ce soit Damas qui a arrêté ces espions.

A contrario, s’il est avéré que ces deux larbins pseudo-journalistes ont été capturé par les terroristes qui en veulent toujours plus, chaque jour davantage. La haine vis à vis du président syrien Bachar al-Assad , devenue leur leitmotiv et une obsession incontrôlée, frise la folie. Après avoir mis la barre très haut avec le mantra loufoque, aussi risible que pathétique « Assad doit partir ! », ils se retrouvent nus. Les parrains du terrorisme en Syrie échafaudent tous les scénarii imaginables et inimaginables. La dissonance de leur refrain « gaz sarin » ne passe pas.

« Gaz sarin », la chanson de l’année.

Mauvais perdants, ceux qui disent parler au nom de la paix en Syrie et  refusent de dialoguer ne comprennent même plus leur propre inconsistance et incohérence.  Piètre chanteur, incapable de poser la voix, ils chantent faux. Tout le temps. Au réveil, le matin, à midi et le soir. Sans discontinuer . Avec une facilité déconcertante, ils accusent, crient et aboient tels des chiens errants, en perdent leur latin. Les couplets de la chanson écrite par les journalistes du Monde sont indécents et manquent cruellement d’inspiration.  Car sarin ne rime pas avec Assad , n’en déplaise aux esprits chagrins qui cherchent le prétexte idéal pour faire tombe le président syrien, seul et unique but de la guerre imposée en Syrie.

Au lieu de nous saouler avec le gaz sarin jusqu’à la nausée, ces deux journalistes, Didier François, envoyé spécial d’Europe 1, et Edouard Elias, photographe, qui ont été enlevés jeudi par quatre hommes armés entre les villes de Marea et Herbl avaient-ils des accréditations ? Non. Or, s’ils en avaient, ils auraient été sous la protection de l’armée arabe syrienne…

Une réponse “FALSIFICATION. L’inquiétante et loufoque obsession de François Hollande pour la Syrie.”

  1. gilles
    juin 7, 2013 à 12:40

    Ils mentent, ils volent et ils tuent, les dirige-gens sont en général des psychopathes à cravate, ça ne changera pas, à moins d’éliminer le concept des « Premier »… Quel connerie que de n’avoir qu’une seule personne à la tête d’un pays. En avoir 200 ou 300 avec les mêmes pouvoirs ce serait beaucoup plus difficile de les soudoyer tous en même temps. En temps de guerre c’est le peuple qui se fait massacrer et c’est le peuple qui devrait voter, non pas pour élire un « premier » Premier qui par ailleurs ne manquera pas de ne pas respecter les promesses pour lesquel il a été élu… La démocratie occidental c’est de la grosse bullshit… C’est le peuple qui devrait avoir le comtrôle sur tout les grands enjeux. Si Poutine est achetable… Ce sera la fin pour le régime d’assad. Dans le cas contraire les psychopathes Bibi, Obama et Holande devront se calmer. Bibi par-contre, ça m’étonnerais qu’il se calme à moins de passer l’arme à gauche.