Aller à…
RSS Feed

FLAGRANT DELIT. Syrie : dans les méandres de la forfaiture et de la désinformation contre la Syrie


Publié le 6 août 2013

Alors que plus de 120 enfants et 300 femmes et vieillards kurdes ont été massacrés par les terroristes, ceux que la presse mainstream s’efforce à désigner comme « rebelles », elle noie le poisson en parlant d’autre chose. Bien sûr, à chaque circonstance, un changement sémantique. Que c’est drôle de lire des titres comme « les rebelles attaquent le camp alaouite à Lattaquieh». Là, il ne s’agit plus de se défendre ? Parce que, selon leur dialectique morbide et mortifère, ces gens-là ne font que se défendre. Ne dit-on pas quelque part dans des salons feutrés et ors de la République que ce sont des résistants ?

Aujourd’hui, sans pouvoir apporter la moindre preuve de ce qu’ils avancent, certains médias pro-terroriste, annoncent urbi et orbi la prise de l’aéroport militaire de Minnegh, situé entre Alep et la ville turque de Gaziantep, à 6 kilomètres au sud de la ville de Azaz. Fièrement et avec délectation, ils parlent d’un siège qui a duré huit mois. Mais, selon nos informations, il n’en est rien parce que, c’est probablement un piège. Au contraire, même si ça se fait, ça ne serait qu’une victoire symbolique sans importance aucune. Il faut alimenter par tous les moyens la presse, avec des rumeurs infondées, basées qui plus est, sur des ouï-dire…terroristes. C’est ça le comble…

Toujours est-il que, dans la nuit de lundi à mardi, supposée être le succès des terroristes, des unités de l’armée arabe syrienne ont pris le contrôle des vergers qui s’étendent de al-Gouta et al-Waer jusqu’au quartier d’al-Qarabees à Homs, sécurisant un peu plus la ville stratégique, avec la découverte de nombreux tunnels de contrebande, entre la vieille ville de Homs et Homs.Enfin, sur la fameuse percée des gentisl terroristes à Lattaquieh, l’armée a repris le contrôle des 3 villages passés au camp ennemi. Il s’agit des villages de Bait al-Shakuhi, Kafriah et Talla.

Affaire à suivre !
Allain Jules