Aller à…
RSS Feed

Il est maintenant nécessaire d’inverser la “vérité” pour la révéler


Le monde doit accepter de croire que ceux qui, dans le passé, se sont livrés au génocide, à l’esclavage et à la colonisation, se sont amendés et sont devenus nos sauveurs contre le mal.

Ceux qui ont utilisé tous les moyens possibles pour exploiter la planète et qui ont utilisé le pouvoir ainsi acquis pour dominer le monde souhaitent que chacun sache qu’ils veulent le libérer des machinations des autres.

Ceux qui ont créé les réseaux de surveillance et d’espionnage les plus sophistiqués que le monde ait jamais connus souhaitent que chacun sache qu’ils nous protégeront de l’ingérence des autres.

Ceux qui se sont récemment engagés dans des mensonges pour fomenter des guerres contre des nations qui n’ont jamais levé le petit doigt contre eux veulent prouver à tout le monde qu’ils n’ont jamais agi que de manière honnête et avec les meilleures intentions du monde.

Ceux qui ont abusé du droit fondamental à la vie humaine en massacrant des millions de personnes veulent faire croire à tout le monde que ceux qu’ils désignent sont les pires abuseurs des droits de l’homme dans le monde.

Ceux qui ont eu recours à l’enlèvement, à la torture et à toutes sortes de traitements inhumains, ainsi qu’à l’incarcération forcée sans procès, souhaitent que chacun croie qu’ils sont dignes de confiance et justes.

Ceux qui incarcèrent la plus grande proportion de leur population dans le monde veulent faire croire à tous qu’ils sont les meilleurs juges du bien et du mal et qu’on devrait leur faire confiance pour diriger le monde et infliger les peines qu’ils jugent méritées.

Ceux dont les nations sont déchirées par la discorde, rabaissées par la discrimination raciale, et dont la police tue les personnes de couleur en toute impunité, veulent faire croire à tout le monde qu’ils ont la meilleure société et les meilleurs systèmes au monde.

Ceux dont les nations sont inondées de drogues illégales, souillées par toutes sortes de dégradations, y compris la prostitution, la pornographie et la pédophilie, veulent que nous les croyions être la nation la plus morale de toutes et que nous les suivions dans tout ce qu’elles font.

Ces nations qui ont décidé de la guerre, de la violence et de la destruction d’autres nations veulent que tout le monde croie que les deux principales nations qui se sont opposées à ces guerres, la Russie et la Chine, sont le problème flagrant, majeur et vital pour le monde et non pas elles-mêmes.

Comment donner un sens à ce qui précède ?

Il faut certainement admettre que des millions de personnes adhèrent aux souhaits et aux désirs exprimés ci-dessus. Elles pensent que les USA, le Royaume-Uni et les autres pays qui hochent la tête en signe d’approbation ont raison, qu’ils sont en effet les nations les plus vertueuses, des modèles de vertu qui ne peuvent pas faire de mal et qui doivent être considérées comme les sauveurs de la liberté et de la démocratie pour tous

Comment cela peut-il être vrai ?

Votre réponse dépendra fortement de votre disposition mentale, de ce que l’on vous a dit, de vos expériences et de vos conclusions sur ces questions, qui se sont forgées au fil des décennies, voire de toute une vie. Si vous êtes d’accord avec les affirmations des nations occidentales mentionnées ci-dessus, je vous présente mes excuses par avance. Ce que je vais dire ensuite pourrait avoir tendance à insulter involontairement vos qualités mentales.

Qui soutient les affirmations du monde occidental mentionnés ci-dessus ?

Très peu d’entre nous ont l’occasion de voir de près les événements géopolitiques d’importance. Nous nous fions à des rapports de seconde main dans la quasi-totalité des cas. En dehors de ces rapports, nous nous fions aux points de vue d’autres personnes qui expriment des opinions sur ces informations et tentent d’en extrapoler les motivations et les conséquences possibles. En outre, ils peuvent affirmer, spéculer, déduire, accuser et insérer leurs propres raisonnements sur les faits tels qu’ils les voient.

Ceux qui expriment principalement les informations qui atteignent l’esprit des Occidentaux sont généralement de deux types : ceux des médias grand public et ceux qui existent dans le domaine politique.

Vous aurez votre propre opinion, mais la mienne est que, jusqu’à très récemment, ces deux sources d’informations géopolitiques représentaient la quasi-totalité du domaine dans lequel ces informations pouvaient être trouvées. 100%.

Avec l’avènement d’Internet et des commentateurs en ligne indépendants de la politique dominante et des médias, ce pourcentage a progressivement diminué ces dernières années. Je me hasarderais à dire que la politique et les médias dominants ne représentent plus que 80 à 90 % des informations qui circulent dans les esprits occidentaux.

C’est encore un pourcentage très élevé et il se pourrait bien qu’il soit beaucoup plus important, peut-être jusqu’à 98 % de tous les Occidentaux qui entendent et croient à peu près ces deux sources d’information sur les questions géopolitiques.

Pour ma part, je ne crois pas une seule chose de ce que l’une ou l’autre de ces sources dit à propos de toute question ou événement géopolitique notable.

Vous pouvez y croire plus facilement que moi, mais certainement pas moins, car ma croyance est égale à zéro.

À mon avis, la plupart des Occidentaux vivent (ou plutôt, je devrais dire, nagent) dans une soupe de propagande. Il n’est donc pas surprenant que la majorité d’entre eux croient les affirmations des élites occidentales qui figurent en tête de ce texte.

Au cours des dernières décennies, les quelques sources critiques à l’égard des politiques des élites occidentales en matière de géopolitique en général et de politique étrangère en particulier sont tombées à zéro. Les voix que l’on entend aujourd’hui sont de loin le plus souvent celles qui, soit subtilement, soit très spécifiquement, mettent en avant les récits et les points de vue de ceux qui sont au pouvoir.

Il n’est guère nécessaire d’avoir un diplôme en sciences de haut niveau pour comprendre les conséquences d’un tel changement.

Et c’est là que nous arrivons à la dernière affirmation des élites occidentales que je voudrais mentionner ici :

Les nations qui possèdent les principaux médias les plus contrôlés par l’État dans le monde, qui agissent comme des sténographes transmettant les récits de leur gouvernement 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, souhaitent faire croire au monde qu’elles possèdent la presse et les médias les plus libres du monde.

C’est la raison principale pour laquelle il est maintenant nécessaire de renverser complètement la “vérité” pour la révéler.

Source : stcom.net : La voix des Opprimés, le journal des incorruptibles. 03/04/2021

5 1 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x