Aller à…
RSS Feed

Ingérence de la Mairie de Paris,du service Publique de l’Eau et d’Amnesty International Fance dans les affaires syriennes.


Afin de désavouer l’action partisane du Maire de Paris,du Service Publique de l’Eau et d’Amnesty International et de refuser la manipulation des administrés/contribuables et électeurs parisiens par nos institutions locales(confer http://souriahouria.com/2012/05/23/29-05-2012-paris-les-fontaines-de-paris-soutiennent-la-revolution) ,nous invitons tous ceux qui refusent l’agenda otano-terroriste en Syrie à interpeller le Maire  et autres services publics partenaires de cette ré-action.

Bertrand Delanoë
Maire de Paris
Hôtel de Ville
75196 Paris cedex 04
Fax :01 42 76 53 43

[email protected]

Monsieur le Maire  de Paris, 

Nous venons d’apprendre que la Mairie de Paris a entrepris de parrainer une manifestation publique sous la forme d’une performance artistique qui veut être une métaphore de ce qui se produit en Syrie.

Une fontaine dégoulinante de liquide rouge, de surcroît dite des « Innocents », cela peut figurer n’importe quel bain de sang, celui des Yéménites en ce moment décimés quotidiennement par des drones américains, ou celui qui meurtrit les Congolais au Kivu. Comme toute œuvre post-moderne réduite à la seule dimension du spectaculaire en surface pour un œil déjà saturé d’images et d’hémoglobine, elle ne dit pas la profondeur historique du conflit.  

Le Maire d’une ville, même celui de la dimension de Paris, est d’abord au service de ses administrés qui l’ont mandaté et n’a pas à prendre position sur une question aussi aiguë de relation internationale qui est en train de déstabiliser toute une région de l’Orient arabe.

Si les tueries se perpétuent encore, c’est le fait revendiqué de bandes armées exogènes  dont une bonne part proviennent du reflux de combattants affectés à la destruction de la Libye.

Est-ce cela que vous célébrez, empruntant le costume d’un homme d’affaires français , comptabilisé abusivement homme de lettres et conseiller sans titre de l ‘ancien gouvernement, pour aller porter le feu et le sang en Libye ?

Monsieur Le Maire, des élections ont eu lieu en France-l’avez-vous seulement remarqué -qui ont décidé du changement. Ce changement souhaité par les Français concerne le rejet de la mise au pas de la France au service d’intérêts qui ne sont pas les siens et le refus de l’ingérence dans les affaires intérieures de pays tiers avec respect réciproque des souverainetés des peuples.

Monsieur le Maire, des élections ont eu lieu en Syrie, annonçant l’amorce d’un processus démocratique. Notre devoir en tant que Français et Parisiens est de toujours soutenir les solutions négociées et non de surenchérir sur les processus qui délitent les sociétés, détruisent les infrastructures et jettent dans l’exil et les migrations des millions de nos semblables.

Plus qu’une faute politique, voire une faute de goût, vous accomplissez une erreur stratégique car les prétendus « Amis de la Syrie »  n’y ont plus la main puisque  les fameuses bandes sont désormais  refoulées au Liban pour y accomplir les mêmes crimes

Erreur stratégique confirmée par le veto que deux puissances mondiales ont opposé  à une nouvelle intervention occidentale déstructurante.

Vous pourriez faire asperger toutes les fontaines de Paris d’éosine ou de mercure au chrome, et même en faire pleuvoir sur l’agglomération, votre action ne pourra qu’être jugée à sa juste valeur de propagande mal venue: vous rabaisseriez ainsi la fonction de premier Édile.

 
Il vous est encore possible de rendre congruente votre fonction avec celle d’un authentique artisan pour la Paix en renonçant  à patronner cette mascarade de mauvais aloi et en participant à une mission d’information en vous rendant à Damas. Permettez–nous de vous y inviter cordialement. Nous vous offrirons aussi un petit détour par Gaza l’abandonnée afin de  goûter ensemble aux charmes hyperréalistes de la plus grande prison du monde à ciel ouvert. Vous en saurez bien plus qu’à écouter les allégations d’un obscur observatoire réduit à une seule personne qui prétend colliger des informations éparses sur tout un territoire depuis Londres.

Dans le cas où vous maintiendriez l’inopportune initiative, sachez que nous serons nombreux à venir témoigner à vos côtés, preuves à l’appui, des véritables responsables de cette guerre civile de basse intensité.

Veuillez agréer Monsieur le Maire,nos salutations citoyennes.

 Un(e) administré(e).