Aller à…
RSS Feed

Loukachevitch : Moscou appelle le Conseil de sécurité à enquêter sur le trafic d’armes depuis le Liban vers la Syrie


Publié le 26/05/2012
Source : SANA – L’agence de presse arabe syrienne
Loukachevitch : Moscou appelle le Conseil de sécurité à enquêter sur le trafic d'armes depuis le Liban vers la Syrie

 Moscou / M. Alexandre Loukachevitch, porte-parole du ministère russe des AE, a affirmé que la Russie appelle le Conseil de sécurité à enquêter sur les nouvelles évoquant un trafic d’armes depuis le Liban vers la Syrie.

 Dans une conférence de presse tenue aujourd’hui, M. Loukachevitch a souligné la nécessité pour le Conseil de sécurité d’enquêter minutieusement sur cette question, car ceci porte à croire que des violations graves de la résolution N°1701, ont eu lieu.

Il a souligné que les nouvelles ne parlent pas uniquement des violations des chartes internationales, mais des tentatives de certaines parties d’avorter l’application du plan Annan en Syrie.

M. Loukachevitch a indiqué que la Russie admet un certain progrès dans l’application du plan de l’émissaire général des NU, Kofi Annan, « que ce soit au niveau des actes militaires ou la situation humanitaire dans le pays », a-t-il précisé.

Le porte-parole a souligné la diminution de la violence en Syrie simultanément avec le déploiement des observateurs internationaux.

Il a en outre fait mention d’actes terroristes survenus en Syrie et qui enracinent la position de l’organisation d’al-Qaïda et d’autres groupes extrémistes. Sur l’apport des parties extérieures à saper les efforts internationaux, M.Loukachevitch a indiqué que des acteurs extérieurs sont derrière les actes terroristes, soulignant que ces parties prétendent être attachées au plan Annan, alors qu’elles déploient d’intenses efforts sur le terrain pour l’avorter et poursuivent leur financement et leur soutien logistique aux éléments armés en Syrie.

Il a fait noter que le déploiement des observateurs onusiens en Syrie se poursuit, soulignant qu’environ le tiers de ces observateurs sont arrivés en Syrie.

Quant au groupe des amis de la Syrie, M. Loukachevitch a affirmé que la Russie a refusé de participer à la réunion prévue à Abou Dhabi sur la construction économique et de développement en raison de la non participation du gouvernement syrien à cette réunion.

A. Chatta & T. Slimani