Aller à…
RSS Feed

Jordanie : contacts discrets entre des diplomates « israéliens » et « l’opposition » syrienne.


 

par Gérard Fredj

Des officiers et diplomates sionistes auraient participé à une discrète rencontre organisée à Amman, en Jordanie, avec des représentants de « l’opposition » syrienne qui combattent Bashar Al Assad; une première alors que l’entité sioniste a toujours affirmé vouloir ne pas s’impliquer dans la guerre contre la  Syrie .

L’enjeu aurait été, pour les « israéliens », de convaincre « l’opposition » syrienne d’établir une zone tampon entre les deux pays, le long de la frontière.

 

 

 

 

Un enjeu de taille puisque les troupes de Bashar Al Assad se sont  regroupées autour de Damas, les zones évacuées étant investies par des groupes terroristes liés à Al Qaïda, qui font désormais face à l’entité sioniste.

Selon une source proche de « l’opposition » syrienne s’exprimant pour le site d’information jordanien Mouab, l’ambassade « d’Israël » en Jordanie aurait pris l’initiative d’inviter des responsables de ces « factions opposées » au régime syrien qui résident dans la capitale jordanienne, « pour des consultations » à l’ambassade même.
Si certains ont refusé, la majorité a accepté le rendez vous…pour autant qu’il reste secret.

La rencontre aurait eu lieu avec des interlocuteurs « israéliens » qui s’exprimaient parfaitement en arabe.
« L’israël » tenterait d’obtenir l’administration de ces zones tampons par des groupes neutres, comme il l’avait jadis fait avec le Liban.

Le ministère israélien des Affaires étrangères « israélien » a refusé de commenter l’information.

Près d’un demi million de syriens ont fui la guerre  vers la Jordanie,avec un flux continu d’environ 3000 entrées par jour dans le royaume Hachémite.