Aller à…
RSS Feed

Jordanie : Les militaires américains en force.


par Yazid Alilat

Finalement, les Etats-Unis qui avaient annoncé, au début du mois de juin, le déploiement de troupes au sol et d’avions F-16 pour contrer une éventuelle « menace syrienne » sur la Jordanie sont passés à l’acte, provoquant en même temps un vif débat dans le pays. Certes, la Jordanie, officiellement, n’est pas contre un tel déploiement militaire sur son sol mais la classe politique locale, toutes tendances ethniques ou politiques, est plus ou moins réservée contre cette forte présence militaire Us au royaume hachémite. Washington, qui considère Amman comme un poste avancé dans la défense de ses intérêts au Proche et Moyen Orient et comme une citadelle armée pour protéger l’entité sioniste, est passé à l’action en annonçant le déploiement de 1.000 soldats supplémentaires au contingent déjà présent sur place ainsi que des avions F-16 et des missiles ‘Patriot’.
Officiellement pour protéger la Jordanie d’un débordement de la crise syrienne sinon contrer toute intrusion indésirable de milices takfiristes venant de Syrie. La protection de la stabilité politique de la Jordanie est également avancée par des experts, même si le pays n’est pas directement menacé par les effets collatéraux du conflit armé en Syrie. Par contre, des experts militaires pensent que ce déploiement militaire serait à la base d’accords secrets avec les mercenaires pour les aider en armes en les faisant ainsi passer plus facilement par les frontières terrestres; le largage par avion étant inenvisageable pour accélérer la chute du gouvernement syrien. Une éventualité avancée par des experts mais vite démentie par Washington qui craint une réaction de Moscou, qui soutient toujours Damas.
Pour autant, les Jordaniens apprécient diversement cet activisme militaire US alors que le secrétaire d’Etat John Kerry est dans la région pour relancer le processus de paix palestino-israélien. 
«Les Jordaniens ne sont pas à l’aise par rapport à la présence de troupes, d’armes et d’équipements américains dans le royaume», estime Oraib Rintawi, directeur du Centre ‘Al-Qods’ pour les études politiques, qui ajoute que ‘’pour les Jordaniens, la présence militaire américaine est liée à des intrigues et des complots contre leurs voisins qui pourraient affecter le pays lui-même». 

«Pour les Américains, protéger cette stabilité est un enjeu majeur de leur stratégie au Moyen-Orient», ajoute l’expert. «Mais l’opinion publique, ici, n’est pas favorable aux Américains même s’ils affirment vouloir protéger le pays». La semaine dernière, le Premier ministre jordanien Abdallah Nsour avait assuré : ‘’Nous ne traitons qu’avec les Syriens qui sont réfugiés sur notre territoire», démentant une information du ‘Los Angeles Times’ selon laquelle la CIA et les forces spéciales américaines entraînaient des « rebelles » syriens en Jordanie. Propos par ailleurs nuancés du vice-président du parlement jordanien, Khalil Atiyeh, qui a assuré qu’ ‘’en tant que représentant du peuple jordanien, nous n’acceptons pas la présence de troupes américaines ni d’aucune autre armée étrangère en Jordanie». Pour lui, les Jordaniens ‘’ne pensent pas qu’il y ait des menaces en provenance de la Syrie». 

Il précise cependant : «Nous comprenons la nature et les exigences des relations jordano-américaines et le fait que Washington veuille protéger ses intérêts dans la région ainsi que ses alliés». Courant  juin, le roi Abdallah II avait pourtant assuré que les Jordaniens étaient «capables (…) de prendre les mesures nécessaires pour protéger notre pays». Quant à l’opposition islamiste jordanienne, elle affirme également que le déploiement militaire de «l’envahisseur américain» n’est «pas dans l’intérêt de la Jordanie». Bref, la présence des troupes US en Jordanie divise la classe politique locale mais inquiète les experts sur les effets immédiats de cette présence sur le conflit syrien, déjà enlisée dans une guerre dangereuse pour la stabilité de toute la région.

Une réponse “Jordanie : Les militaires américains en force.”

  1. cromagnon
    juillet 6, 2013 à 8:36

    la JORDANIE ne risque rien de la part de la SYRIE leur peuple sont freres …..
    seulement le roi «  »judas2″ »n’est pas le peuple ,les casque us ne sont pas l’armée jordaniene,la cia ……….
    en bref…JORDANIE tu as ouvert ta porte a la PERFIDIE et tu vas etre entainer comme le reste des pays arabes?????
    dans la destruction….
    vis a vis de ceux que tu laisse agir sur ton territoire tu n’est qu’un » »HARQUI » »de plus. Apres avoir raser la SYRIE les
    PERFIDES te laisseront de coté…..Qu’elle FIGURE tu vas présenter au monde arabe????????????
    je ne comprend vraiment pas que les freres ce batte pour des etrangers????????????????????
    VIVE LE PEUPLE EGYPTIEN ce peuple a fait un PETIT PAS pour les ARABES mais un PAS DE GEANT pour les PERFIDES…….