Aller à…
RSS Feed

Les USA veulent ouvrir un troisième front contre la Syrie pour remédier à la fermeture de celui du Liban.


 
 

 

Selon un chroniqueur du site World Tribune, les Etats Unis envisagent d’ouvrir un troisième front de combat contre la Syrie sur les frontières jordaniennes!

 » Les  mercenaires qui sont entrainés en Jordanie vont entrer dans les combats pour amortir les pressions subies en ce moment par le front Al Nosra et l’ASL dans le nord (Alep) et à l’est de la Syrie. Ces forces vont tenter de renforcer les mercenaires de Deraa » écrit Brian M Downing.

Ce qui devrait ,d’après lui, « disperser l’armée arabe syrienne (AAS) ». 
« Deraa est situé à 65 miles de Damas et l’AAS sera obligée d’ y déployer ses soldats pour éviter toute infiltration », explique-t-il.

Cette mesure est également censée diviser les rangs du Hezbollah concentrés autour d’Alep. 
Le site d’analyse poursuit :  » Le Hezbollah ne risque pas trop de s’éloigner des frontières libanaises vu les événements violents à caractère salafiste qui secouent Tripoli. Le front méridional  que les Américains veulent ouvrir en Jordanie a l’avantage d’impliquer les mercenaires qui combattront plus volontiers contre le pouvoir. Et puis les « israéliens » peuvent aussi les armer. Ouvrir ce nouveau front permettra aussi d’écarter les takfiris peu présentables ».

Le World Tribune se dit toutefois inquiet des répercussions de cette démarche : » ouvrir le front jordanien donnera à l’Iran, à la Chine, à la Russie l’impression d’avoir à combattre les Etats Unis, ce qui ne va pas dans l’intérêt des USA et ne permettra qu’un gain limité dans le temps et dans l’espace ».