Aller à…
RSS Feed

LA BLAGUE DU JOUR. Syrie: l’ASL se réforme en attendant la livraison d’armes des USA


LA BLAGUE DU JOUR. Syrie: l’ASL se réforme en attendant la livraison d’armes des USA

Posted on sept 22, 2014 @ 23:53

Allain Jules

Soit les Occidentaux sont naïfs, soit ils font exprès. La soi-disant rébellion syrienne, qui dit combattre à la fois le Gouvernement de Damas et les jihadistes de l’Etat islamique va se doter d’un nouveau commandement militaire afin de gérer plus efficacement l’aide promise par Washington, a annoncé lundi l’opposition en… exil. La vraie question est de savoir qui les connaît vraiment en Syrie ?

Le Conseil militaire supérieur (CMS) de l’Armée syrienne libre (ASL) -armée fantôme-, qui représente la rébellion dite modérée en Syrie, « a été dissous et va être restructuré au plus tard dans un mois », a indiqué la coalition. « La révolution syrienne traverse une phase décisive qui requiert (…) la réorganisation de ses institutions (…) et l’amélioration de ses capacités organisationnelles et combatives », précise-t-elle. Considérant que, quand on prend les armes c’est qu’on n’est plus modéré du tout, le mauvais film des Etats-Unis est insupportable. Et si Moscou armait à son tour les milices du Donbass ? Les cris d’orfraie vont fuser dans la presse mainstream.

Une porte-parole de l’opposition a précisé que le chef de la Coalition, Hadi al-Bahra, a pris cette décision car le « CMS dans sa structure actuelle n’était plus représentatif de la plupart des forces sur le terrain ». L’état-major de l’ASL, qui chapeaute le CMS, s’est félicité de cette décision.

L’ASL est depuis un an dépassée sur le terrain, en influence et en armement par les jihadistes de l’EI qui sème la terreur en Irak et en Syrie où il contrôle de larges territoires, mais aussi par l’armée du régime qui a pris aux insurgés plusieurs bastions sous leur contrôle depuis fin 2011. Les « qui » ont donc armé l’EI ? A cette question, personne n’ose répondre et pourtant, ce sont les mêmes qui veulent armer cette « opposition modérée ». De l’enfumage !

Al-Bahra, ingénieur industriel né en 1959 à Damas, l’homme de l’Arabie Saoudite, où il vit et gère des hôpitaux et d’autres entreprises n’est qu’un clown. Une farce à lui tout seul. Bien qu’il soit né à Damas, personne ne le connaît sur place… Il rêve d’arriver à Damas dans des tanks américains avec en soutien ceux qu’il dit combattre, j’ai nommé, l’EI…C’est donc ce petit bandit, ami du royaume rétrograde de l’Arabie saoudite qui postule à la place de Bachar al-Assad ? Franchement, les Occidentaux ne sont pas sérieux…

JOURNAL DE SYRIE DU 22/09/2014

22sept

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x