Aller à…
RSS Feed

Les «islamistes» tuent le plus célèbre dignitaire religieux dans une mosquée de Damas.


 
 

Le plus célèbre dignitaire religieux sunnite syrien, cheikh Mohammad Saïd al-Bouti, est tombé en martyre avec 15 fidèles ,jeudi dans un attentat suicide ,dans une mosquée de Damas.

Un kamikaze a actionné sa ceinture d’explosifs lors d’un cours religieux à la mosquée Al-Imane dans le quartier de Mazraa (nord de Damas), tuant cheikh Mohammad Saïd al-Bouti, ont précisé les médias officiels.

Quinze autres personnes ont trouvé la mort et des dizaines blessées.

   L’agence officielle syrienne Sana a fait état de 15 morts dont le dignitaire et de 40 blessés, accusant les  terroristes  jihadistes qui ont déja revendiqué de nombreux attentats suicide.

La chaîne d’information syrienne en continu a montré des corps gisant sur le sol, des membres dispersés sur des tapis maculés de sang à la mosquée.

Appartenant à une grande tribu kurde à cheval entre la Syrie, la Turquie et l’Irak, le dignitaire, né en 1929, était titulaire d’un doctorat de sciences islamiques de l’université Al-Azhar du Caire.

Cet homme frêle était célèbre en Syrie car c’est lui qui, chaque vendredi, délivrait un prêche à la télévision officielle.