Aller à…
RSS Feed

Les Pacifistes de Tunis et la proposition d’une alliance anti-impérialiste


Mai68 a très tôt fait une bonne analyse quand il a soumis à l’ONU la «Proposition d’une grande alliance anti-impérialiste et d’une stratégie commune» http://mai68.org/spip/spip.php?article3811, document dans lequel il lamentait avec raison la position (contraire aux principes de l’anti-impérialisme) du Liban et de l’Iran vis-à-vis de la Libye. Ginette a aussi dit un jour que cela pouvait se retourner contre eux.

Tirons à présent de ces réflexions rares mais néanmoins majeures, quelques conclusions :

Si les impérialistes n’avaient pas autant confiance en eux-mêmes, après ce qu’ils considèrent avoir « réussi » à faire en Libye, continueraient-ils, après deux années et demie, leur guerre d’usure contre la Syrie ?

S’ils continuent, c’est parce qu’ils ont l’impression que ce qui « a marché » en Libye, autrement dit un coup d’Etat aérien par l’OTAN (1), « doit marcher » en Syrie également. La seule différence, dans le cas de la Libye, fut l’absence de veto de la part des Russes et des Chinois, les premiers (emmenés par Medvedev, non Poutine) ayant accepté de livrer la Jamahiriya à l’OTAN et de « se débarrasser d’un allié encombrant » comme disent les « pragmatiques » (un cadeau aux Etats-Unis, certainement monnayé d’une manière ou d’une autre). Quant aux Chinois, ayant beaucoup moins d’expérience dans le domaine arabe (on le voit par le nombre de diplomates russes arabophones en nombre bien plus grands ce leurs collègues chinois), ils se sont comportés en « suivistes » des Russes en pensant que ces derniers savaient ce qu’ils faisaient.

En résumé, la guerre contre la Syrie serait terminée depuis longtemps si la guerre contre la Libye n’avait jamais eu lieu (2). Or, cette dernière a eu lieu grâce à la conjonction de mille et une trahisons : tant au niveau des Etats que de leurs « élites intellectuelles ».

Notes

(1) Gaddafi disait dans ses derniers discours radiodiffusés sur la chaîne ARRAI basée à Damas, que leur seule légalité était suspendue dans les airs.

(2) Le seul Etat victime de plein fouet et très tôt (différence majeure avec la Syrie) de l’opération impériale nommée « Printemps arabe », ce n’est pas la Tunisie (avec son chômage qui a pratiquement quintuplé et son « dictateur » qui n’a pas le droit de parler depuis son « exil doré », sur ordre des Etats-Unis), ni l’Egypte (avec des problèmes sociaux aggravés par une population encore plus importante), ni le Yémen (idem), mais la Libye avec ses 100 000 morts et l’ordre d’assassiner son Guide.

Les Pacifistes de Tunis

Méga site interactif : http://bit.ly/yd15JY

??? ????: ??????? ???? ?????? ? ??????? ?????? ??? ????? ?????? ??? ???? ????? ?????? ??????…

Des Tunisiens se rendent en Syrie pour accomplir le Jihad en soutien à l’armée arabe syrienne

« Enfin, en d’autres continents et d’autres civilisations, non-occidentales, d’autres révolutions, en Asie et en Afrique, … peuvent aider l’Occident à prendre conscience de ce qu’est une véritable révolution changeant à la fois les institutions et les hommes. Une révolution est d’abord, pour une société, ce qu’une conversion est pour l’individu: changer le but et le sens de la vie. »

Roger Garaudy, Comment l’homme devint humain, Ed J.A, p. 327-332

L’impérialisme est tantôt avec les chiites, et tantôt avec les sunnites

DIVISER POUR MIEUX RÉGNER !

http://mai68.org/spip/spip.php?article5181

L’impérialisme est tantôt avec les chiites, et tantôt avec les sunnites

Bonjour à toutes et à tous,

En syrie, face à leur défaite, les mercenaires islamistes au service de l’impérialisme américano-sioniste se rendent enfin compte que personne ne les aime, et surtout pas ceux qui les ont commandités ! En voici la preuve :

http://mai68.org/spip/spip.php?article5175

En fait, ils ont eu la mémoire un tout petit peu courte : en 2003, quand les Américains ont envahi l’Irak, ils ont tenté de diviser les Arabes entre sunnites et Chiites dans le but de s’allier ensuite avec les chiites pour combattre les sunnites et Saddam Hussein. En 2011, les Américains se sont au contraire alliés avec les islamistes sunnites pour combattre en Syrie les chiites (alaouites) et Bachar el-Assad.

« Les violences intercommunautaires sont un plan de l’occident », nous dit par exemple le chiite irakien Moqtada al-Sadr :

http://mai68.org/spip/spip.php?article980

L’impérialisme américano-sioniste s’allie tantôt avec les sunnites contre les chiites, et tantôt avec les chiites contre les sunnites, selon ce qui l’arrange. Ainsi, pour renverser l’antisioniste sunnite Saddam Hussein en Irak, les Americains se sont alliés avec les chiites ; et, quelques années plus tard, pour tenter de renverser l’antisioniste chiite (alaouite) Bachar el-Assad en Syrie, ils se sont alliés avec les sunnites.

Ainsi, Israël est un soleil noir qui éclaire la stratégie américaine au grand-moyen Orient :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3319

Au lieu de se laisser diviser par l’impérialisme américano-sioniste, sunnites et chiites doivent s’allier pour le combattre.

Bien à vous,
do
http://mai68.org/spip

Proposition d’une grande alliance anti-impérialiste et d’une stratégie commune :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3811

Petit traîté de stratégie moyen-orientale :

http://mai68.org/spip/spip.php?article3834

(Les États-Unis sont en train d’essayer de détruire la syrie pour préparer la guerre contre l’Iran. Et ils veulent faire la guerre à l’Iran parce qu’ils ont perdu en Afghanistan.)

Un responsable turc dément l’implication d’Assad dans l’explosion de Reyhanli

C’est très bien que la Turquie se voit obligée d’admettre en sous-main, par la voix de ce responsable, que ce n’est pas la Syrie qui a fait le coup ; mais, il vaudrait mieux qu’elle admette directement que c’est elle-même (la Turquie) qui a commandité ces attentats, au lieu d’accuser les autres ! Ça me rappelle l’affaire du Rainbow Warrior que la France avait fait sauter en 1985, assassinant du même coup un journaliste portugais. Avant de reconnaître que c’était elle-même qui avait fait exploser ce bateau de Greenpeace qui venait manifester contre les essais de bombes atomiques françaises à Mururoa, la France avait tout d’abord tenté de faire croire que c’étaient des « anarchistes » locaux ; puis, comme ça n’avait pas pris, elle avait ensuite prétendu que c’étaient les services secrets anglais !

Voici l’article : http://mai68.org/spip/spip.php?article5174

0 0 voter
Évaluation de l'article

S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x