Aller à…
RSS Feed

Lettre du Club-Franco-Syrien au Ministre des Affaires Etrangères


Paris, le 14 août 2012-08-14

 

 

Le Club FRANCO-SYRIEN,

 à

 Monsieur Fabius Laurent

Ministre des Affaires Étrangères

 

 

 

Objet : demande de rapatrier les ressortissants français et les résidents qui se trouvent bloquer en SYRIE

Monsieur bonjour,

 

Via un communiqué transmis hier lundi 13/08/2012, le Collectif Pas en Notre nom, le Club franco-syrien ainsi que le Collectif pour la Syrie vous ont fait part de leur inquiétude quand au sort des ressortissants Français et résidents qui sont allés rendre visite à leurs familles en Syrie pour leurs vacances d’été.

 

Ils se trouvent actuellement bloqués sur le territoire syrien en raison des sanctions économiques infligées par les pays de l’union européenne à l’État syrien et qui interdisent les vols de la compagnie Syrian Air sur l’Europe. De manière inaccoutumée, La France a appliqué seule cette sanction laissant à l’abandonne ses ressortissants.

 

A ce titre, nous avons été reçu hier par Madame LUCAS « titre » afin de trouver avec elle une solution permettant de faire revenir nos ressortissants. Cette dernière n’étant pas en mesure d’apporter des solutions concrètes à cette situation, elle nous a dirigé vers d’autres personnes et après plusieurs contacts, nous avons pu obtenir un RDV jeudi 16 août à 11h30 avec Monsieur Patrick DUREL.

 

Ce matin, nous avons été informé par Madame LAMNAOUER que le cabinet du ministre des affaires étrangères a décidé d’attribuer la gestion de ce dossier à la cellule de crise qui refuse de nous recevoir et nous propose un RDV téléphonique.

 

Nous avons bien pris note que vous avez transmis le dossier à la cellule de crise, avec laquelle vous nous demandez d’avoir un contact téléphonique et nous vous informons que si la cellule de crise a trouvé une réponse positive pour le rapatriement en France de nos concitoyens bloqués en Syrie suite aux décisions prises par les autorités françaises, nous pensons qu’une conversation téléphonique est inutile et qu’il suffit de nous confirmer par message électronique cette information en nous communiquant simplement la façon dont vous prévoyez d’organiser ce réacheminement de nos compatriotes.

 

En revanche, si vous n’avez toujours pas pris de décision, il faudra alors engager des

négociations et il est dès lors inadmissible que vous traitiez vos concitoyens de la sorte. Nous refusons cette méthode de fuite devant les problèmes et exigeons d’être reçus par des personnes compétentes et en état de prendre des décisions conformes à la responsabilité de l’État français par rapport à ses ressortissants et résidents dont le retour sur le territoire français est nécessaire, les vacances d’été étant passées, pour le bon fonctionnement de l’économie française. Ce dont le public français doit être informé et ce sur quoi, nous pouvons vous l’assurer, nous avons pris les moyens pour qu’il en soit informé.

Le collectif demande au ministre des affaires étrangères le rapatriement rapide de nos concitoyens, à l’instar de l’Allemagne ou les Pays-Bas qui y ont procédé en dépit des sanctions. 

  

Le Club franco-syrien