Aller à…
RSS Feed

Pas d’état de grâce, la Paix mondiale tient à un fil par Guy Poussy


Les Guerres de l’OTAN

La paix mondiale tient à un fil. La situation explosive au Proche Orient peut se transformer en une troisième guerre mondiale. Pourtant la situation dans le monde et la politique étrangère de la France ont été totalement absentes de la campagne électorale présidentielle. Les deux principaux candidats ont caché la vérité au peuple Français. Aucun n’a parlé de l’intervention française en LIBYE, son coup financier, son coup en vie humaines .Le président sortant s’est bien gardé de rendre compte de la politique néfaste qu’il a impulsé. Quant au candidat du PS il fut curieusement discret sur la politique  qu’il mettrait en œuvre s’il était élu .

La politique étrangère est pourtant très importance puisque les premiers actes, et voyages de François Hollande, élu président, sont pour se rendre à l’étranger. Le 16 mai rencontre avec Angela Merkel à Berlin. Les 18 et 19 mai réunion à Camp David aux États Unis et rencontre avec Obama. Les 20 et 21 mai participation au sommet de L’OTAN à Chicago. Le 23 mai sommet Européen. La rupture avec la politique internationale mise en œuvre par Sarkozy n’est pas annoncée, par exemple il n’est pas annoncé que la France sortira de l’OTAN. Il n’est pas annoncé que la prochaine Assemblée Nationale sera saisie de propositions de lois qui s’opposent à la dictature financière qui écrase les peuples d’Europe. Ce choix politique permettrait aux Françaises et aux Français de reprendre en main le destin de notre pays, de faire respecter sa souveraineté nationale. La France ne serait pas isolée, et ferait renaître l’espoir en Europe et dans le monde, comme elle l’a fait en 2005 en votant NON au traité constitutionnel européen

Il serait vain d’oublier le discours d’allégeance que François Hollande fit à Londres lors de sa visite à la CITY. Il se félicitait que durant 15 ans de gouvernement le PS avait libéralisé l’économie, l’avait ouverte aux marchés, et à la finance, et livré aux privatisations ( le gouvernement social libéral de JOSPIN a plus privatisé que la droite) Après sa victoire le 6 mai le peuple attend une véritable alternative, et non pas une alternance dans la lignée de Blair, Schroder, Zapatero, Papandreou. Il ne saurait donc envisager un quelconque état de grâce qui accompagnerait l’installation de François Hollande à l’Élysée

La guerre et la paix dans le monde engagent l’avenir de chacun, de nos enfants, et du pays. Le peuple doit donc se faire entendre haut et fort. Tout reposant sur le rapport de forces, les femmes et les hommes épris de paix doivent aussi se retrouver au niveau planétaire et créer un vaste front anti impérialiste.

Guy POUSSY

 11 mai 2012