Aller à…
RSS Feed

Syrie: la position russe inchangée après la présidentielle.


MOSCOU, 6 mars – RIA Novosti
 Syrie: la position russe inchangée après la présidentielle (diplomatie)

.

Moscou restera fidèle à sa position sur la Syrie après la présidentielle qui s’est tenue en Russie le 4 mars, a déclaré mardi la diplomatie russe dans un communiqué.

« Nous avons accordé notre attention aux affirmations de certains responsables américains et européens selon lesquels la position de la Russie sur la Syrie serait due à la campagne électorale dans notre pays et estimant que maintenant, la présidentielle terminée, Moscou pourrait reconsidérer son approche. À cet égard, nous voudrions appeler nos partenaires européens et américains à ne pas prendre leurs désirs pour des réalités », lit-on dans le document.

« La position russe à l’égard de la Syrie n’a jamais été influencée par la conjoncture ni par les cycles électoraux », poursuit le communiqué.

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a appelé lundi le premier ministre russe Vladimir Poutine, élu président le 4 mars, à « revisiter la politique russe vis-à-vis de la Syrie ».

Depuis la mi-mars 2011, la Syrie est secouée par un mouvement de contestation du régime en place. Selon l’Onu, la répression de la révolte y aurait déjà fait plus de 7.500 morts. Près de 2.000 policiers et militaires syriens ont été tués par des insurgés.

La Russie et la Chine ont bloqué le 4 février, pour la deuxième fois, l’adoption d’une résolution condamnant la répression en Syrie, Moscou et Pékin étant préoccupés par une possible réédition du « scénario libyen ».

Le 16 février, l’Assemblée générale de l’ONU a adopté une résolution condamnant les autorités syriennes et soutenant l’appel de la Ligue arabe à la démission du président syrien Bachar al-Assad. La Russie et la Chine ont voté contre, 17 autres pays se sont abstenus.

Sur le même sujet