Aller à…
RSS Feed

Syrie : Lakhdar Brahimi accepte de remplacer Kofi Annan


L'ancien ministre des Affaires étrangères Lakhdar Brahimi durant une conférence de presse au Soudan, le 27 mai 2012.

Par Abbès Zineb

Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi a accepté jeudi de remplacer Kofi Annan comme médiateur international sur la Syrie à condition que la nature de son mandat et sa dénomination soient modifiés  selon Reuters, citant des diplomates qui ont souhaité garder l’anonymat.

Lakhdar Brahimi a posé comme condition pour accepter sa mission de médiateur le soutien formel du Conseil de sécurité de l’ONU. En termes clairs, il a demandé l’engagement formel du Conseil de sécurité à le soutenir avant d’accepter la mission.

Constatant que les quinze pays composant l’organe exécutif de l’ONU étaient profondément divisés sur le conflit syrien, Lakhdar Brahimi, rompu à ce genre de missions pour avoir déjà officié en Afghanistan et en Irak, voulait un geste de « soutien ferme », a confié,  il y a quelques jours, un diplomate onusien sous couvert de l’anonymat.

Tout porte à croire que les exigences de l’ancien chef de la diplomatie algérienne ont eu un écho favorable auprès des membres du conseil de sécurité.

Pour rappel, Kofi Annan avait annoncé qu’il démissionnerait fin août de son poste d’émissaire de l’ONU et de la Ligue arabe, qu’il occupait depuis six mois, en raison des blocages que faisaient peser sur son plan de paix les divisions du Conseil de sécurité de l’ONU.

ALGERIE1.COM