Aller à…
RSS Feed

Syrie : L’Iran met en garde le Qatar .


 
 

Un responsable de la diplomatie iranienne a jugé « hâtive et irrationnelle » la décision du Qatar d’autoriser la calition nationale syrienne à ouvrir une représentation diplomatique à Doha, a rapporté l’agence d’information iranienne Farsnews.

« Le geste théâtral du Qatar de donner l’ambassade de Syrie à un groupe n’ayant pas les suffrages du peuple est hâtif et irrationnel », a déclaré le ministre adjoint des Affaires étrangères, Hossein Amir-Abdollahian, estimant que « le peuple syrien ne permettra pas à d’autres de décider du sort du pays ».

« Il est dans l’intérêt du Qatar d’éviter toute démarche hâtive, tout acte qui exacerbe les tensions et l’effusion de sang », a-t-il affirmé.

Et de poursuivre: « Le fait d’offrir à une minorité syrienne le siège de l’ambassade syrienne alors qu’elle souffre de l’absence de  soutien et de la loyauté du peuple syrien est un acte   mal étudié » , soulignant que « le peuple syrien n’acceptera pas que des états étrangers décident de leur sort « .

Le haut diplomate iranien a réitéré le soutien de la République islamique d’Iran à  la Syrie, insistant sur  » la nécessité de résoudre la crise par le dialogue national  sachant qu’il est  l’option la plus appropriée », ajoutant que   « le peuple syrien a joué un grand rôle dans l’axe de la résistance et ne cédera pas aux pressions extérieures ».

Le chef démissionnaire de la Coalition nationale syrienne, Ahmad Moaz Al-Khatib, et le ministre d’Etat des Affaires étrangères du Qatar, Khaled Al-Attiya, ont inauguré mercredi « l’ambassade de la Coalition nationale syrienne », dont les bureaux ont été offerts par Doha, dans une villa du quartier diplomatique de la capitale. L’ambassade de Syrie est pour sa part fermée.

Le Qatar a octroyé le siège de Damas au sein de la Ligue arabe à la Coalition de l’opposition syrienne, lors du 24e sommet de la Ligue des Etats arabes organisé récemment à Doha.