Aller à…
RSS Feed

Syrie: pas de « guerre civile » selon Damas


Dossier: Situation politique en Syrie

> Lakhdar Brahimi

© AFP/ Ramzi Haidar

20:28 20/08/2012
MOSCOU, 20 août – RIA Novosti

Damas conteste les propos du nouveau médiateur international pour la Syrie, Lakhdar Brahimi, selon lesquels ce pays est le théâtre d’une guerre civile, ont annoncé lundi les médias internationaux, citant un communiqué du ministère syrien des Affaires étrangères.

« Parler de guerre civile en Syrie est contraire à la réalité », estime Damas.

Selon le communiqué, il s’agit de « crimes terroristes » perpétrés contre le peuple syrien par des bandes salafistes armées bénéficiant d’un soutien étranger.

Le diplomate algérien Lakhdar Brahimi a été nommé vendredi envoyé spécial de l’ONU et de la Ligue arabe pour la Syrie. En acceptant ce poste, il a déclaré qu’il n’était pas certain de pouvoir stopper la guerre en Syrie, mais qu’il ferait tout son possible pour y arriver. M. Brahimi a également souligné qu’il comptait sur la coopération des Syriens et le soutien de la communauté internationale.

Le diplomate algérien est réputé dans le monde pour sa capacité à régler les conflits les plus graves. Il a rempli les fonctions de médiateur dans des conflits en Afghanistan et en Irak. En 1989, ses activités en qualité d’envoyé spécial de la Ligue arabe ont permis de signer un accord qui a mis fin à 15 ans de guerre civile au Liban.

M. Brahimi, 78 ans, a succédé au poste d’émissaire spécial de l’ONU à Kofi Annan, qui n’a pas réussi à faire cesser les affrontements entre les troupes gouvernementales et les groupes armés de l’opposition et à mettre en place un dialogue national en Syrie.
>