Aller à…
RSS Feed

Une Pacifiste de Tunis montre aux Syriens comment s’y prendre avec les rats


Dimanche 19 février 2012

Fichier: Deux_PacifistesDeTunisEnActionPourlaSyrieEtLaLibye_Tunis_19sep2012__1.jpgTélécharger

Une Pacifiste de Tunis montre aux Syriens comment s’y prendre avec les Rats (Journée de solidarité avec la Syrie. Tunis, 19 fév. 2012) 

Suite à l’appel du Comité contre l’Agression contre la Syrie, un rassemblement de 200 personnes environ a eu lieu à Tunis, Place des Droits de l’Homme (donnant sur la grande avenue Mohamed V). Les manifestants se composaient de Syriens, Tunisiens (en majorité de tendance nationaliste, panarabiste, nassérienne, baathiste…), Algériens et Libyens.

Le communiqué écrit du Comité, dont le titre marquait l’opposition à la tenue à Tunis du Congrès International des Ennemis de la Syrie, faisait clairement référence aux crimes contre l’humanité  commis en Libye par l’OTAN et ses mercenaires. Les Pacifistes de Tunis ont répondu à cette invitation et ont imposé, en dehors des inévitables drapeaux verts, certains slogans repris en cœur comme :

« Ô peuple, lève-toi ; hier c’était la Libye et aujourd’hui la Syrie ! » (Ya Chaabi qoum ya chaabi qoum ; Ams Libya wa l-yawm Syria ! ».

Comme dans le cas de la manifestation historique du 7 octobre 2011 à Tunis contre le génocide à Syrte (Libye), un Rat (CNT/OTAN) s’est approché de la foule, malgré la présence importante de la police, pour exiger que les drapeaux verts soient immédiatement retirés…

Radia, l’une des Pacifistes qui a horreur des rats comme d’autres des araignées, et qui sait qu’en Libye, tout manifestant qui arbore un drapeau vert risque de recevoir immédiatement une balle dans la peau, l’a immédiatement hué et repoussé sous les yeux médusés du public syrien. Ce dernier a ainsi appris d’une femme tunisienne comment s’y prendre avec ces rongeurs à la solde du néo-colonialisme, lesquels ont même créé des colonies en Syrie.

On notera que l’événement se tenait non loin de l’Ambassade de la Grande Jamahiriya Libyenne située sur la même avenue Mohamed V, actuellement occupée par les mercenaires du CNT/OTAN et, qu’en règle générale, les Rats de cet organisme se comportent en Tunisie comme des colons.

Ahmed Manaï, le courageux observateur tunisien qui avait participé à la mission d’enquête de la Ligue Arabe en Syrie [1], est venu réaffirmer son soutien indéfectible à ce pays. Il s’est exprimé publiquement pendant un quart d’heure.

Finalement, un cortège essaya en vain de se former pour se rendre vers la place du 14 Janvier mais la police ne le permit pas.

PJ: photos prises sur le vif avec des moyens de fortune et communiqué du Comité.

_______________

Les Pacifistes de Tunis

http://bit.ly/yd15JY

[1] Ahmed Manaï, observateur de la Ligue Arabe accuse… 12 fév. 2012

http://lavoixdelasyrie.com/data/?p=817

 

Une réponse “Une Pacifiste de Tunis montre aux Syriens comment s’y prendre avec les rats”